Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ira-t-on un jour sur Mars?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Ira-t-on un jour sur Mars?
oui au cours du XXIè siècle
53%
 53% [ 8 ]
oui mais après la fin du XXIè siècle
33%
 33% [ 5 ]
non
13%
 13% [ 2 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: ira-t-on un jour sur Mars?   Ven 11 Mar 2011 - 13:39

suite à la sortie du livre, tout est dans la question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Ven 11 Mar 2011 - 22:59

J'ai voté pour le siècle prochain.
En considération d'une part de l'inutilité d'y aller pour une période très courte, une seule mission voire deux (soyons généreux !) sans doute mais pour y faire quoi ? (rapport qualité/prix/dangerosité/psychologie et physiologie humaine),
...Et d'autre part les problèmes planétaires qui ne vont pas s'arranger pour notre Humanité, pour laquelle les gros ennuis vont s'amplifier. Nous en avons déjà les prémices depuis quelques années. Alors Mars... est un rêve qui sombrera vite dans l'oubli en notre siècle, pour avant tout résoudre les challenges humanitaires ici-bas.

Mars sera à mon avis pour le XXIIe siècle. On se donne rendez-vous ? geek
Revenir en haut Aller en bas
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3958
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 12 Mar 2011 - 4:13

J'ai voté pour ce siècle, en 90 ans bien des choses peuvent se passer (mais pas mon optimisme).
Donc, LM-5, rendez-vous dans 90 ans :
http://www.youtube.com/watch?v=mBT53zyyDdE wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 12 Mar 2011 - 7:03

J’ai voté avant 2050, tant pis pour mon ami LM-5 s’il est minoritaire. On n’a pas enfermé 6 Gars à Moscou, pendant 520 jours, pour le plaisir de les torturer :coureur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 12 Mar 2011 - 14:51

fan de ducrocq a écrit:
J'ai voté pour ce siècle, en 90 ans bien des choses peuvent se passer (mais pas mon optimisme).
Donc, LM-5, rendez-vous dans 90 ans :
http://www.youtube.com/watch?v=mBT53zyyDdE wink
Mouarf Very Happy ça ne me fera que 144 ans, facile !
De plus, Dominique sait comment nous conserver jusque là wink clown Very Happy Il va bien nous donner un coup de main pour nous dire comment ! Very Happy clown

Firnas a écrit:
J’ai voté avant 2050, tant pis pour mon ami LM-5 s’il est minoritaire. On n’a pas enfermé 6 Gars à Moscou, pendant 520 jours, pour le plaisir de les torturer :coureur:
Pas grave si je suis minoritaire cher Firnas Very Happy
Mais avant 2050, là je te trouve bien optimiste tout de même wink
Mars 500 va apporter un certain nombre d'éléments intéressants c'est sûr, mais peut-être pas l'essentiel
Revenir en haut Aller en bas
Constellation

avatar

Nombre de messages : 2253
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 12 Mar 2011 - 18:07

Chers amis il suffit de demander!!
Very Happy
Un jour viendra...
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a1/Mars_design_reference_mission_3.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 15 Mar 2011 - 8:07

LM-5 a écrit:
... je te trouve bien optimiste tout de même wink
Et toi, cher LM-5, je te trouve bien pessimiste ?
Certains pensent que le voyage aurait été réalisable entre Janvier 2014 et Avril 2016:

http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/astronautique-1/d/mars-direct_308/c3/221/p1/

Attendons de voir comment ils vont voter nos autres amis (On n’est pas nombreux ici pour ne pas savoir, qui a voté, quoi, et qui ne se prononce pas)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 15 Mar 2011 - 13:22

LM-5 a écrit:
[...De plus, Dominique sait comment nous conserver jusque là wink clown Very Happy Il va bien nous donner un coup de main pour nous dire comment ! Very Happy clown

.....

il y a 20 ans, quand on me parlait de la mort, je disais: "mon souhait est de vivre jusqu'à voir le premier pas de l'homme sur Mars" .... j'étais un peu optimiste

mais ça tiens toujours! sage sage sage affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 15 Mar 2011 - 18:54

Dominique M. a écrit:
LM-5 a écrit:
[...De plus, Dominique sait comment nous conserver jusque là wink clown Very Happy Il va bien nous donner un coup de main pour nous dire comment ! Very Happy clown

.....

il y a 20 ans, quand on me parlait de la mort, je disais: "mon souhait est de vivre jusqu'à voir le premier pas de l'homme sur Mars" .... j'étais un peu optimiste

mais ça tiens toujours! sage sage sage affraid affraid affraid

Moui...
Alors un rapide calcul :
Si l'homme sur Mars se fait dans 30 ans : ça me fera 85 printemps (je compte un an de plus, car dans une quinzaine de jours, adieu les 54) clown
C'est déjà un âge pas forcément accessible !
Si Mars c'est dans 40 ans, ça me fera 95 ans... De moins en moins probable d'y arriver (et dans quel état ?) clown
A moins de manger 30 fruits et légumes par jour ? Very Happy

J'arrête, sinon je vais choper le cafard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 15 Mar 2011 - 23:54

Firnas a écrit:
LM-5 a écrit:
... je te trouve bien optimiste tout de même wink
Et toi, cher LM-5, je te trouve bien pessimiste ?
Certains pensent que le voyage aurait été réalisable entre Janvier 2014 et Avril 2016
Tu peux, cher Firnas ! Very Happy
Pour le moment, je suis le seul à penser que Mars, ce ne sera que pour le siècle prochain. Il faut bien un dissident dans le sondage, sinon il serait monotone Very Happy Serai-je le seul ? Peut-être !...
C'est l'intérêt du forum : pouvoir exprimer son avis ! wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 16 Mar 2011 - 18:43

LM-5 a écrit:
Serai-je le seul ? Peut-être !...
Oui, peut être qu’il faut attendre les autres votes des forumeurs et forumeuse.
Enfin s’ils se décident un jour de voter Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constellation

avatar

Nombre de messages : 2253
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Dim 20 Mar 2011 - 15:35

LM-5 a écrit:

Moui...
Alors un rapide calcul :
Si l'homme sur Mars se fait dans 30 ans : ça me fera 85 printemps (je compte un an de plus, car dans une quinzaine de jours, adieu les 54) clown
C'est déjà un âge pas forcément accessible !
Si Mars c'est dans 40 ans, ça me fera 95 ans... De moins en moins probable d'y arriver (et dans quel état ?) clown
[/quote]

Il faut que je rajoute 4 ans à tes chiffres...
Pfouuuu!!!!
Il faut vraiment en avoir envie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Dim 20 Mar 2011 - 15:52

Constellation a écrit:
LM-5 a écrit:

Moui...
Alors un rapide calcul :
Si l'homme sur Mars se fait dans 30 ans : ça me fera 85 printemps (je compte un an de plus, car dans une quinzaine de jours, adieu les 54) clown
C'est déjà un âge pas forcément accessible !
Si Mars c'est dans 40 ans, ça me fera 95 ans... De moins en moins probable d'y arriver (et dans quel état ?) clown

Il faut que je rajoute 4 ans à tes chiffres...
Pfouuuu!!!!
Il faut vraiment en avoir envie!
[/quote]
Rassure-toi cher Constellation : lorsque l'un de nous deux disparaîtra, je serai inconsolable !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 13 Juin 2012 - 19:40

Je relance le sujet, lancé par Dominique, puisque forcément, il passionne ! (ce qui est tout à fait normal) Very Happy
Alors l'homme sur Mars, dans 20 ans ? Dans 30 ans ? Dans 40 ans ? etc........... Very Happy Very Happy Very Happy

En plus, il y a un sondage !
Revenir en haut Aller en bas
lunarjojo

avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 13 Juin 2012 - 20:38

Il faudrait que les administrateurs rapatrient les messages de la rubrique de Constellation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 13 Juin 2012 - 20:59

lunarjojo a écrit:
Il faudrait que les administrateurs rapatrient les messages de la rubrique de Constellation
Tout à fait mon cher JO. Le sujet passionne, et j'y participerai tout comme toi je suppose ! (et notre ami Firnas aussi) applaudir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 13 Juin 2012 - 23:35

MARS !
Le rêve accompli ! Qui peut encore croire que l'homme sur Mars soit la réalité de (presque) demain !

Cela n'empêche pas le rêve. Le rêve n'est-il pas aussi une forme de moteur de nos existences ? wink


Dernière édition par LM-5 le Jeu 14 Juin 2012 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 13 Juin 2012 - 23:52

Cela fait des années et des années que j'attends la concrétisation de ce rêve. Autrefois, pour réaliser un programme de cette envergure (années 60, 70), on fixait des calendriers avec une échéance d'une quinzaine d'années (voire moins pour les plus optimistes, cf. A. Ducrocq). Après tout Apollo n'avait-il pas été réalisé en 8 années seulement? Malheureusement pour Mars les décisions politiques ont toujours tardé à venir, et donc, périodiquement, il fallait repousser le calendrier... espoirs seulement momentanément déçus car l'optimisme restait toujours de rigueur.
Depuis quelques années la situation et l'ambiance ont bien changé. Désormais on n'ose plus vraiment fixer de calendrier si ce n'est à une échéance lointaine. Personne ne croit plus à un atterrissage sur Mars d'ici une quinzaine d'années (ormis quelques farfelus). Après l'optimisme à tout crin des années 60 et 70, voire 80, c'est la prudence qui s'est imposée. Le monde a changé et nous traversons une crise sans précédent, dont les effets pourraient être dévastateurs (je me suis déjà exprimé à ce sujet). Peut-être que nous avons loupé le coche et que l'Homme ne foulera jamais le sol martien. A vouloir toujours reporter à plus tard on finit par ne plus y croire. C'est le cercle vicieux. Pour moi c'est clair: aller sur Mars c'était à faire hier... car demain cela risque d'être impossible. Vous devinez pour quoi j'ai voté. alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Jeu 14 Juin 2012 - 0:06

Explorer a écrit:
Cela fait des années et des années que j'attends la concrétisation de ce rêve. Autrefois, pour réaliser un programme de cette envergure (années 60, 70), on fixait des calendriers avec une échéance d'une quinzaine d'années (voire moins pour les plus optimistes, cf. A. Ducrocq). Après tout Apollo n'avait-il pas été réalisé en 8 années seulement? Malheureusement pour Mars les décisions politiques ont toujours tardé à venir, et donc, périodiquement, il fallait repousser le calendrier... espoirs seulement momentanément déçus car l'optimisme restait toujours de rigueur.
Depuis quelques années la situation et l'ambiance ont bien changé. Désormais on n'ose plus vraiment fixer de calendrier si ce n'est à une échéance lointaine. Personne ne croit plus à un atterrissage sur Mars d'ici une quinzaine d'années (ormis quelques farfelus). Après l'optimisme à tout crin des années 60 et 70, voire 80, c'est la prudence qui s'est imposée. Le monde a changé et nous traversons une crise sans précédent, dont les effets pourraient être dévastateurs (je me suis déjà exprimé à ce sujet). Peut-être que nous avons loupé le coche et que l'Homme ne foulera jamais le sol martien. A vouloir toujours reporter à plus tard on finit par ne plus y croire. C'est le cercle vicieux. Pour moi c'est clair: aller sur Mars c'était à faire hier... car demain cela risque d'être impossible. Vous devinez pour quoi j'ai voté. alien
Le rêve de MARS est très ancien cher Explorer.
Jamais, Oh non jamais je n'ai cru à ce rêve impossible, pourtant déclaré par Von Braun à la suite du programme Apollo.
Je ne cesserai jamais de dire que Mars par l'homme, ce sera pour nos générations futures. Soyons, une fois de plus, réalistes !
Ni moi ni toi n'y assisterons ! Ou peut-être d'un ailleurs, ce serait si bien ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: ira-t-on un jour sur Mars?    Jeu 14 Juin 2012 - 14:31

LM-5 a écrit:
Jamais, Oh non jamais je n'ai cru à ce rêve impossible (...)
LM-5 a écrit:
Je ne cesserai jamais de dire que Mars par l'homme, ce sera pour nos générations futures.
Même si ce rêve est totalement impossible je vois que tu restes malgré tout optimiste cher LM-5. wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Jeu 14 Juin 2012 - 23:41

Bon je reprends le train en marche, en remerciant au passage, notre ami Jean-Jacques pour avoir modéré ses propos, contre ceux qui rêvent de Mars.
J'ai noté ces deux points de vu:
Explorer a écrit:
Pour moi c'est clair: aller sur Mars c'était à faire hier... car demain cela risque d'être impossible.
LM-5 a écrit:

Jamais, Oh non jamais je n'ai cru à ce rêve impossible, pourtant déclaré par Von Braun à la suite du programme Apollo.
Je reviens à ces détails:

En 1969, à chaud après la conquête la lune, j'ai lu dans un journal tunisien, la traduction de cette déclaration de Von Braun «Given the same energy and dedication that took them to the moon, says Wernher von Braun, Americans could land on Mars as early as 1982». A traduire «Étant donné la même énergie et le dévouement qui les ont conduits à la lune, dit Wernher von Braun, les Américains pourraient se poser sur Mars dès 1982»
Je me suis mis à attendre 1982. Vous connaissez la suite Von Braun est mort, après la mort de Korolev, et les budgets spatiaux ont été englouti de part et d'autre, dans les navettes spatiales et le scénario 1982 a été abandonné ou plutôt 1982 n'est pas venu. Entre temps les ennemis d'hier ont commencé à apprendre à travailler ensemble et ont compris qu'une station orbitale est trop chère pour un pays tout seul (J’ai schématisé).

Aujourd'hui j'ai décelé des indices que c'est différent de 1969 et de 2004, arguments que je développerai dans un autre post (la météo égyptienne est aussi chaude que la météo à La Rochelle).

Néanmoins, en attendant que Fan de Ducrocq nous fasse rêver par un article d’Albert Ducrocq sur la conquête de Mars (comme signalé par Explorer) je mets cet article de RICHE Pascal (15 janvier 2004) qui m’a fait rêver aussi :
Citation :
La Nasa respire. Son existence reprend un sens. L'annonce par Bush d'un nouveau programme spatial, avec pour objectif la création d'une base lunaire et, à plus long terme, une expédition humaine sur Mars, est venue (re)mettre du baume au cœur des ingénieurs et techniciens de l'agence spatiale et de ses sous-traitants, encore traumatisés par l'explosion de Columbia, en février dernier. L'histoire devrait pourtant les rendre prudents. Ce n'est pas la première fois qu'un président des Etats-Unis promet la Lune et Mars, sans que rien ne suive. En 1989, lors du vingtième anniversaire du premier pas sur la Lune, Bush père avait lancé cette double idée. La réalité budgétaire, toujours très terre à terre, l'avait étouffée dans l'œuf au Congrès.
«Cette fois, c'est très différent», assure pourtant John Logsdon, directeur du Space Policy Institute à l'université George Washington, qui se dit «très excité et très optimiste» : «En 1989, le devis proposé était très élevé [plus de 400 milliards de dollars, soit 315 milliards d'euros, ndlr] et le Congrès était dominé par les démocrates, qui étaient sceptiques. Ce n'est pas le cas aujourd'hui. Cette annonce a fait l'objet d'une préparation intense, de la Nasa et de la Maison Blanche. Le budget est raisonnable, puisqu'on prévoit une augmentation des ressources de la Nasa de seulement 5 % l'an prochain.»
C'est peut-être là le problème : en matière spatiale, les annonces sont souvent à la fois grandioses et bon marché. Lorsque le programme des navettes avait été lancé par Nixon, en 1972, son développement devait coûter seulement 5 milliards de dollars (environ 4 milliards d'euros), et jusqu'à 48 vols par an étaient prévus. Puis les devis ont été revus à la hausse, les ambitions à la baisse. En 1984, Reagan lançait le projet de Station spatiale internationale : son coût devait être de 8 milliards (6,3 milliards d'euros) et la station devait être terminée en dix ans... Elle a coûté quatre fois plus et n'est toujours pas terminée.
Chaque président cherche à réincarner John Fitzgerald Kennedy et sa conquête de la Lune. Mais les circonstances qui avaient permis le lancement du programme Apollo en 1961 (la guerre froide, le vol de Gagarine) ne seront plus jamais les mêmes. En 1965, Washington n'avait pas hésité à consacrer jusqu'à 0,8 % du PIB américain à la conquête de la Lune, quatre fois plus que ce que le Congrès est prêt aujourd'hui à accepter. «Cette nouvelle dépense de 800 millions [629 millions d'euros, ndlr], ce n'est pas rien. Il va falloir expliquer comment on la finance et convaincre les élus qu'elle correspond à une priorité nationale», commente Bob Walker, ancien conseiller de Bush pour les questions spatiales. «C'est une priorité, parce que, dans le siècle qui commence, les nations définiront leur puissance par la création de nouveaux savoirs. Et le meilleur endroit, pour créer de gros volumes de nouvelles connaissances, avec des retombées pour l'économie, c'est l'espace.»
Les 800 millions de dollars supplémentaires ne suffiront d'ailleurs pas. Le reste de l'argent doit être trouvé à travers une réorganisation complète de la Nasa. Le programme des navettes est condamné : les 13 000 personnes qui travaillent en Floride sur ce programme devront se recycler ou trouver un nouvel emploi ailleurs, d'ici à la fin de la décennie. L'abandon des navettes débouchera probablement sur un retrait des Américains de la Station spatiale internationale, une fois celle-ci terminée. Et d'autres ingénieurs de la Nasa ne devaient pas sabler le champagne hier: tous ceux qui travaillent sur les projets se passant d'astronautes, comme le télescope Hubble ou les programmes d'explorations d'autres planètes... Le programme «base lunaire + mission martienne» ne manquera pas de détourner l'attention de leurs travaux qui, pourtant, représentent peut-être le meilleur de ce que la Nasa a offert au monde depuis deux ou trois décennies.
(Source : liberation.fr)
:marsrover:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: ira-t-on un jour sur Mars?   Ven 15 Juin 2012 - 9:38

Merci Firnas pour cet article prémonitoire puisqu'il date de 2004. Ce qui résume tout c'est cette phrase:
Citation :
C'est peut-être là le problème : en matière spatiale, les annonces sont souvent à la fois grandioses et bon marché.
Cela fait des années que toutes les agences spatiales vivent cette contradiction. Entre rêve et réalité le fossé n'a fait que se creuser et la crise n'a pas arrangé les choses. Aujourd'hui, après des décennies d'inaction, on commence à prendre conscience de l'énormité de ce fossé. C'est toute une crédibilité qui est sur la sellette. Alors, avec fébrilité, on tente désespérement de trouver des solutions, mais l'incertitude paraît plus grande que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Ven 15 Juin 2012 - 13:46


Firnas a écrit:
Bon je reprends le train en marche, en remerciant au passage, notre ami Jean-Jacques pour avoir modéré ses propos, contre ceux qui rêvent de Mars.
Merci cher Firnas ! Il était à mon sens absolument nécessaire, après relecture, que je revienne sur mes deux posts, qui cependant n'étaient pas une attaque dirigée contre toi ! wink
Voilà qui est fait ! wink Very Happy
Je t'envoie un MP dans l'après-midi (je courre dans tous les sens en ce moment).


Explorer a écrit:
Merci Firnas pour cet article prémonitoire puisqu'il date de 2004. Ce qui résume tout c'est cette phrase:
Citation :
C'est peut-être là le problème : en matière spatiale, les annonces sont souvent à la fois grandioses et bon marché.
Cela fait des années que toutes les agences spatiales vivent cette contradiction. Entre rêve et réalité le fossé n'a fait que se creuser et la crise n'a pas arrangé les choses. Aujourd'hui, après des décennies d'inaction, on commence à prendre conscience de l'énormité de ce fossé. C'est toute une crédibilité qui est sur la sellette. Alors, avec fébrilité, on tente désespérement de trouver des solutions, mais l'incertitude paraît plus grande que jamais.
CQFD ! En quelques phrases cher Explorer, tu résumes très bien la problématique (à travers la citation de Firnas), de la grande incertitude qui règne désormais, et depuis plusieurs années, concernant l'avenir de l'exploration spatiale.
Quelle direction va-t-elle prendre ? Bien sûr, Orion et le SLS sont en plein développement. Mais mis à part l'objectif Lune dans un premier temps, je ne suis pas certain que ce soit un programme suffisamment élaboré pour nous rendre ne serait-ce qu'autour de Mars. Il faudra un vaisseau plus grand, plus sécurisant pour un équipage.
Cependant, dans l'avenir, le multi-purpose Orion/SLS pourrait très bien, à mon avis, être utilisé pour l'assemblage d'un vrai vaisseau martien, comme fut construite l'ISS avec les navettes.
Hors l'argent qui est un problème majeur dans cette histoire (nos pays vont mal), ce serait une solution. Mais il y a tant de problèmes à résoudre avant, sur notre Terre qui s'enfonce dans une crise très lourde !
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
lunarjojo

avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Ven 15 Juin 2012 - 19:34

Explorer a écrit:

Cela fait des années que toutes les agences spatiales vivent cette contradiction.

Toutes? A moins de considérer la NASA comme représentante de toutes les agences!! A ma connaissance, les Européens n'ont jamais dit qu'il iraient un jour sur Mars, ni les Japonais. Quant aux Russes, ils annoncent en rafale des expéditions qu'ils sont bien incapables de mener.


Dernière édition par lunarjojo le Ven 15 Juin 2012 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Ven 15 Juin 2012 - 21:15

Explorer a écrit:
Cela fait des années que toutes les agences spatiales vivent cette contradiction.

lunarjojo a écrit:
Toutes? A moins de considérer la NASA comme représentante de toutes les agences!! A ma connaissance, les Européens n'ont jamais dit qu'il iraient un jour sur Mars, ni les Japonais. Quant aux Russes, ils annoncent en rafale des expéditions qu'ils sont bien incapables de mener.
Il faut tout de même considérer que la NASA, l'agence américaine gouvernementale, est la plus grosse de la planète en terme de financement de l'Etat US. Bon, il est certain que c'est un peu la panade depuis quelques temps, c'est vrai ! Mais les autres... c'est pire.
De l'argent mal employé sans doute (Ares 1 pour exemple). Mais accrochons-nous à Orion et au SLS. De toute manière, il ne reste que cela pour espérer quelque chose de très positif ! Very Happy clown
Revenir en haut Aller en bas
 
ira-t-on un jour sur Mars?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Homme sur Mars-
Sauter vers: