Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ira-t-on un jour sur Mars?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Ira-t-on un jour sur Mars?
oui au cours du XXIè siècle
53%
 53% [ 8 ]
oui mais après la fin du XXIè siècle
33%
 33% [ 5 ]
non
13%
 13% [ 2 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Ven 15 Juin 2012 - 21:34

lunarjojo a écrit:
A ma connaissance, les Européens n'ont jamais dit qu'il iraient un jour sur Mars
Si, Si, il s’agit du programme Aurora de l’ESA

Citation :
Une approche pas à pas

L'approche pas à pas du programme Aurora signifie que les missions gagneront en complexité avec le temps, pour déboucher – si tout va bien – sur une expédition habitée vers Mars autour de l'an 2030. Les étapes de la conquête de Mars comprendront probablement l'exploration de la Lune ainsi que :

• l’étude à distance de l'environnement martien ;
• l'exploration robotique et l'analyse de la surface ;
• des missions de retour d'échantillons martiens ;
• un avant-poste robotique.
Toutes les étapes menant vers le but ultime qui est d'envoyer des Hommes vers Mars ne feront pas nécessairement partie du programme Aurora. Du fait de la coopération internationale, plusieurs agences collaboreront pour apporter leur contribution à celles de ces missions qui répondent le mieux à leurs exigences et à leurs domaines d'expertise spécifiques.
http://www.esa.int/esaCP/SEMA1R2PGQD_France_0.html
:marsrover:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo

avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Ven 15 Juin 2012 - 21:44

Firnas a écrit:
lunarjojo a écrit:
A ma connaissance, les Européens n'ont jamais dit qu'il iraient un jour sur Mars
Si, Si, il s’agit du programme Aurora de l’ESA

C'est une plaisanterie, Firnas? applaudir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 16 Juin 2012 - 7:42

lunarjojo a écrit:

C'est une plaisanterie, Firnas? applaudir
Non, ç’a été confirmé par Jean-Jacques Dordain lors de sa visite au MAKS, qui aurait indiqué que l'ESA et l'Agence spatiale fédérale russe pourrait «réaliser le premier vol vers Mars, ensemble ».
C’est ici :
Speaking to reporters at an air show near Moscow on Wednesday, ESA head Jean-Jacques Dordain said ESA and Russia's Roskosmos space agency would "carry out the first flight to Mars together."

http://en.rian.ru/science/20110817/165853325.html

Petite question au passage, as-tu dans tes cartons une référence qui dit que pour le SLS dans un premier temps l'objectif est la Lune, sauf si on considère que contourner la lune sans alunissage (Apollo 8) est un objectif au lieu de le considérer comme un Test. Dans cet article, il est dit « La première mission vers un astéroïde est prévue en 2025 avant un atterrissage sur la planète rouge dans les années 2030 ».

L’article de Marc Mennessier du 14/09/2011

Citation :
Les Américains envisagent d'envoyer des hommes sur la planète rouge dans les années 2030.

Le patron de la Nasa, Charles Bolden, a présenté mercredi, dans l'enceinte du Congrès, à Washington, la nouvelle fusée américaine destinée à l'exploration spatiale habitée vers la Lune, vers un astéroïde, Mars et au-delà. Le lancement d'essai est prévu en 2017 suivi, quatre ans plus tard, des premiers vols d'astronautes.
«Ce nouveau système de lancement créera des emplois aux États-Unis bien rémunérés, assurera le maintien du leadership américain dans l'espace et inspirera des millions de personnes autour du monde», a déclaré cet ancien astronaute en présence de plusieurs sénateurs démocrates et républicains. «Tout comme j'ai été fier de voler dans la navette spatiale, les enfants d'aujourd'hui peuvent maintenant rêver de voler un jour sur Mars», a-t-il ajouté.
Baptisé SLS (Space Launch System), ce véhicule d'exploration lointaine - le premier conçu par la Nasa depuis la fusée Saturne V qui a permis aux États-Unis d'envoyer des hommes sur la Lune il y a quarante ans - emprunte beaucoup à la navette spatiale dont le dernier exemplaire, Atlantis, a volé en juillet après trente ans de service.
Ainsi le premier étage de SLS sera propulsé par les mêmes moteurs cryogéniques RS-25D/E que ceux de la navette alimentés par un mélange d'hydrogène et d'oxygène liquides à très basse température. Idem pour le moteur J-2X du second étage. La fusée sera également équipée de deux accélérateurs ou boosters à poudre, à l'instar de la navette et de la fusée européenne Ariane.
Nouveau programme
Compte tenu du contexte budgétaire, des éléments du programme Constellation, initié par George W. Bush en 2004 et abandonné par son successeur l'an passé, vont être intégrés à ce nouveau programme. C'est le cas de la capsule Orion, rebaptisée MPCV (Multi-Purpose Crew Vehicle) et destinée au transport d'astronautes qui sera installée sur le haut de la fusée. Modulable, SLS pourra emporter une charge totale (hommes, fret, équipements scientifiques) comprise entre 70 et 130 tonnes.
Selon John Logsdon, ancien directeur du Space Policy Institute, à Washington, le coût total du projet est estimé à 35 milliards de dollars. La première mission vers un astéroïde est prévue en 2025 avant un atterrissage sur la planète rouge dans les années 2030.
(Source : lefigaro.fr)

:marsrover:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?    Sam 16 Juin 2012 - 9:07

http://www.flashespace.com/html/aurora.htm
Aurora, de la science-fiction à la réalité (17.10.02)Avec Aurora, le programme scientifique à long terme de l'Agence spatiale européenne, nos rêves d'enfants vont se concrétiser. De la colonisation de la Lune et de Mars à la recherche d'une forme de vie extraterrestre, les missions Aurora seront avant tout ambitieuses et audacieuses. Véritable trait d'union entre science-fiction et réalité, elles donneront l'image d'une conquête spatiale futuriste dans le sens ou elles envisageront ce que l'Homme sera capable d'entreprendre et de découvrir au-delà de son berceau originel, la Terre.

Aurora se doit d'être un programme fédérateur. Autour d'objectifs ambitieux, l'industrie européenne, la communauté scientifique et les décideurs se doivent de se rassembler et offrir ce qu'ils ont de meilleur et de mener à terme les objectifs clairement identifiés d'Aurora. Il se doit aussi d'intéresser et d'impliquer les jeunes générations aux enjeux de la conquête spatiale, de les amener à s'interroger sur la place de l'Homme dans l'Univers et encourager de nombreuses vocations.

Deux types de missions sont envisagées dans ce programme. Les missions dites Flagships (Etendards) et les missions dites Arrows (Eclairs). Les missions Flagships sont des missions importantes par exemple de retour d'échantillons, d'étude in situ et, a plus long terme, d'exploration humaine alors que les missions Arrows sont essentiellement des démonstrateurs technologiques généralement moins coûteuses et moins complexes, destinées à réduire les risques inhérents aux vols Flagships plus exigeants.

Lundi 7 octobre, le Comité des participants au programme Aurora a approuvé le démarrage des études d'évaluation des quatre premières missions robotiques. Ces études porteront d'une part sur deux missions Flagships, étapes majeures qui permettent de faire progresser les connaissances scientifiques et techniques nécessaires à une mission humaine, et d'autre part sur deux missions Eclairs.

Les missions étendards, dont les études ont été approuvées, sont la mission Exo-Mars et une mission de retour d'échantillons martiens. Les technologies nécessaires à la mission de retour d'échantillons seront mises au point au cours de deux missions éclairs précurseurs. Dans un premier temps le développement d'un véhicule / capsule de rentrée dans l'atmosphère terrestre puis d'un démonstrateur d'aérocapture en orbite martienne.

Note :
Aurora est un programme technologique qui a été proposé par l'ESA à l'approbation des délégués et entériné par le Conseil de l'ESA réuni au niveau ministériel à Edimbourg les 14 et 15 novembre 2002. Préparé en commun par la Direction des Programmes Scientifiques et celle de la Microgravité et des Vols habités, Aurora a pour finalité première de développer en Europe les technologies nécessaires et un réseau de compétences pour arriver in fine à une exploration humaine de Mars et d'élaborer un plan européen à long terme d'exploration, par l'homme ou à l'aide de robots, des objets du système solaire et notamment de ceux qui pourraient contenir des traces de vie. Ce programme est multidisciplinaire. Il englobe de nombreux domaine de la recherche spatiale. Il offrira une certaine synergie avec les futures missions spatiales de l'ESA comme par exemple celles du programme Horizon 2000 Plus.

Deux phases principales sont prévues. La première (2005 - 2015) doit permettre d'acquérir des connaissances, de développer et de démontrer les technologies requises pour une mission habitée à destination de Mars et de la Lune, de façon à pouvoir décider de mener ou non une telle mission. Cette phase initiale sera suivie d'une seconde phase (2015 - 2030) consacrée au développement, à la vérification et à la mise en œuvre des éléments européens d'une mission habitée, qui sera sans doute menée à l'échelle internationale. Les étapes clés prévues pour le programme Aurora sont : deux missions de retour d'échantillons martiens (2011 - 2017) ; la décision d'engager une mission habitée (2015) ; un avant-poste robotique sur Mars et éventuellement une mission habitée à destination de la Lune (2020 - 2025) ; et une mission habitée à destination de Mars (2025 - 2030).
Bien qu'un premier financement de 40 M€ ait été demandé pour lancer les études préliminaires, seuls 14,1 M€ ont été accordés à Edimbourg. Ils seront mis à profit pour élaborer les technologies et les scénarios de mission correspondant à ce programme pour ces prochaines années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 16 Juin 2012 - 9:15

Ce projet et ses prérogatives datent donc d'une dizaine d'années.
Franchement chers amis, je dois être complètement largué, car je n'ai pas souvenir de ces louables intentions de l'ESA, et donc d'Aurora, apparemment préconisées dans le cadre d'une coopération internationale ! :blink:
Merci donc à Firnas et à Explorer de nous en parler. Fan de Ducrocq, au secours ! As-tu, en complément, de la doc à nous faire lire à ce sujet ? (Monte sur l'armoire et plonge dans l'océan de tes montagnes d'articles !!!) Very Happy wink


Dernière édition par LM-5 le Sam 16 Juin 2012 - 9:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 16 Juin 2012 - 9:17

Explorer a écrit:
Lunarjojo a écrit:
Je mets un peu de temps à répondre, cher Firnas, mais je pensais que mes camarades forumeurs le feraient: autant demander la Lune

Je trouve que tu es un peu injuste.
Ce n’est pas grave mon cher Explorer, je pose des fois des questions difficiles, comme ma question sur la masse de l’engin qui doit amarsir. Je vois que tu mets parfois dans ton profil : Journaliste. Tu veux dire, Journaliste scientifique (comme on dit chez nous, connais pas la nomenclature de chez vous)
applaudir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo

avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 16 Juin 2012 - 19:05

LM-5 a écrit:
Ce projet et ses prérogatives datent donc d'une dizaine d'années.
Franchement chers amis, je dois être complètement largué, car je n'ai pas souvenir de ces louables intentions de l'ESA, et donc d'Aurora, apparemment préconisées dans le cadre d'une coopération internationale ! :blink:

Lorsque j'ai demandé à Firnas s'il s'agissait d'une plaisanterie, je le faisais en toute connaissance de cause. Le programme Aurora de l'ESA est en quelque sorte une immense plaisanterie. On pourrait l'intituler: comment une agence spatiale incapable de fabriquer une fusée pour les vols habités envisage sérieusement d'aller sur Mars, en s'alliant en plus avec une autre agence spatiale qui, en 2001, était déjà dans les choux. Avec le recul, on peut se demander ou sont les technologies qui devraient permettre à des astronautes d'aller sur la Lune. Je rappelle qu'en 2002, date de naissance d'Aurora, l'Europe venait de laisser tomber Hermès quelques années auparavant. Et ils parlent d'aller sur Mars Suspect No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Sam 16 Juin 2012 - 19:50

Explorer a écrit:
Citation :
C'est peut-être là le problème : en matière spatiale, les annonces sont souvent à la fois grandioses et bon marché.
Cela fait des années que toutes les agences spatiales vivent cette contradiction. Entre rêve et réalité le fossé n'a fait que se creuser et la crise n'a pas arrangé les choses. Aujourd'hui, après des décennies d'inaction, on commence à prendre conscience de l'énormité de ce fossé. C'est toute une crédibilité qui est sur la sellette. Alors, avec fébrilité, on tente désespérement de trouver des solutions, mais l'incertitude paraît plus grande que jamais.
Lunarjojo a écrit:
On pourrait l'intituler: comment une agence spatiale incapable de fabriquer une fusée pour les vols habités envisage sérieusement d'aller sur Mars, en s'alliant en plus avec une autre agence spatiale qui, en 2001, était déjà dans les choux. Avec le recul, on peut se demander ou sont les technologies qui devraient permettre à des astronautes d'aller sur la Lune. Je rappelle qu'en 2002, date de naissance d'Aurora, l'Europe venait de laisser tomber Hermès quelques années auparavant. Et ils parlent d'aller sur Mars.
Tout a fait d'accord avec toi Lunarjojo. Cela ne fait que confirmer ce que j'ai dit précédemment. Faute d'un budget à la hauteur des ambitions les agences spatiales en sont réduites à faire de la simulation (missions de simulation de séjour sur la planète Mars sur l'île de Devon dans le Grand Nord Canadien, Mars 500, ...). L'avenir nous dira si ces simulations ont vraiment fait avancer les choses. Si aucune décision n'est prise dans les prochaines années je crains que ce projet ne soit enterré pour très longtemps, pour ne pas dire définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3975
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Dim 17 Juin 2012 - 17:24

J'ai trouvé un autre optimiste

Extrait de Air & Cosmos du 24 juillet 2009

source: http://www.air-cosmos.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Lun 18 Juin 2012 - 17:27

On ira, je pense, sur Mars avant la fin du XXI ème siècle mais pas avec des fusées chimiques ! Comme la Lune, c'est dans l'ordre des choses, une question d'évolution ! wink

_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Lun 18 Juin 2012 - 20:36

SpaceNut a écrit:
On ira, je pense, sur Mars avant la fin du XXI ème siècle mais pas avec des fusées chimiques !

je me tue à leur dire ! :blink: :blink: Very Happy Very Happy

raccourcir le temps de vol

+ gravité artificielle

+ protection chimique rayonnements

ce sera la triade gagnante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Lun 18 Juin 2012 - 23:23

Dominique M. a écrit:
je me tue à leur dire !

raccourcir le temps de vol

+ gravité artificielle

+ protection chimique rayonnements

ce sera la triade gagnante

Absolument ! Seulement nous en sommes loin. Je commencerai à croire au voyage vers Mars quand il y aura du concret. Je ne me contente plus de simples déclarations. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 19 Juin 2012 - 14:19

Explorer a écrit:
Dominique M. a écrit:
SpaceNut a écrit:
On ira, je pense, sur Mars avant la fin du XXI ème siècle mais pas avec des fusées chimiques !

je me tue à leur dire ! :blink: :blink: Very Happy Very Happy

raccourcir le temps de vol

+ gravité artificielle

+ protection chimique rayonnements

ce sera la triade gagnante ...

Absolument ! Seulement nous en sommes loin. Je commencerai à croire au voyage vers Mars quand il y aura du concret. Je ne me contente plus de simples déclarations. Smile

Commentaires pertinents qui nécessitent des réponses :

- Pour la protection contre les radiations solaires voici l’état de l’art des recherches dans ce domaine, sachant que mon point de vue, est qu’il faut commencer par envoyer des animaux vers ces zones dangereuses, à titre de test (disons des rats pour ne pas vexer B.B.)
Extrait de l’article :
"Cet 'habitat pour l'espace profond fournit également une protection contre les radiations émises lors d'éruptions solaires sous la forme d'un mur rempli d'eau d'une épaisseur de 5 cm qui entoure les quartiers de l'équipage."

Source: L. Toups, "Design and Parametric Sizing of Deep Space Habitats Supporting NASA's Human Space Flight Architecture Team", proceedings of the GLobal space EXploration conference, Washington DC, May 2012.( page 5).

- Une autre solution est la bulle magnétique qui pourrait protéger les vols habités vers Mars:
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/une-bulle-magnetique-pourrait-proteger-les-vols-habites-vers-mars_17245/

- Pour les autres points, je trouve très réaliste l’article du Monde du 15.04.2010
Citation :
Obama veut atteindre Mars en 2035

Barack Obama a-t-il abandonné la Lune pour mieux conquérir Mars ? Après s'être attiré les critiques pour avoir annoncé, en février, sa décision d'annuler le programme Constellation, qui prévoyait le retour des Américains sur la Lune vers 2020 et, au-delà, les vols habités sur Mars, le président américain a surpris son monde en dévoilant un programme spatial des plus ambitieux.

Devant les employés de la NASA, au cœur du système, M. Obama a donné des gages : se disant "100 % concerné par le futur de [l'agence spatiale]", le président a assuré que les programmes spatiaux n'étaient pas un luxe pour les Etats-Unis, mais bien une "nécessité". Seulement, a-t-il dit dans un discours prononcé au centre spatial Kennedy, près de Cap Canaveral, "nous ne pouvons pas continuer en suivant les méthodes du passé".

"J'ESPÈRE QUE JE SERAI LÀ POUR LE VOIR"

Le futur de la NASA version Obama passe donc par Mars. "Au début de la prochaine décennie, des vols d'essai testeront les dispositifs nécessaires pour une exploration au-delà de l'orbite terrestre basse, et vers 2025 nous espérons que des nouveaux vaisseaux spatiaux pourront nous permettre d'envoyer des missions habitées au-delà de la Lune, dans l'espace intersidéral", a déclaré M. Obama.

"Nous commencerons en envoyant des astronautes sur un astéroïde pour la première fois dans l'histoire. Vers le milieu des années 2030, je pense que nous pourrons envoyer des hommes en orbite autour de Mars et les faire revenir sains et saufs sur Terre." Plus tard, "suivra une arrivée sur Mars", a encore indiqué M. Obama. "Et j'espère que je serai là pour le voir", a conclu le président, qui est âgé de 48 ans, dans ce discours optimiste où il a aussi dévoilé une augmentation de 6 milliards de dollars du budget de l'agence spatiale américaine.

LA LUNE ? "BUZZ Y EST DÉJÀ ALLÉ"

Cette profession de foi vise de toute évidence à contrer le coup de froid qu'avait constitué l'annonce fin février de l'annulation du programme Constellation. Accompagné par l'un des héros du programme Apollo et deuxième homme sur la Lune, Buzz Aldrin, M. Obama a affirmé qu'il était toujours question de retourner sur le satellite naturel de la Terre. "Nous devrions entreprendre un retour à la surface de la Lune d'abord, comme cela était prévu auparavant. Mais, disons-le franchement, nous y sommes déjà allés. Buzz y est déjà allé", a expliqué le président.

"Il y a bien davantage d'espace à explorer et bien plus à apprendre lorsque nous le ferons", a-t-il expliqué, plaidant pour une "exploration robotisée du système solaire, dont une sonde dans l'atmosphère du soleil, des missions nouvelles d'exploration vers Mars et d'autres destinations, et un télescope de nouvelle génération pour prendre la suite de Hubble".

Alors que les employés de l'agence spatiale américaine envisagent avec appréhension la fin annoncée pour cette année du programme des navettes spatiales après près de trente ans de service, M. Obama a affirmé que son plan pour la NASA créerait 2500 emplois dans les deux années à venir. Rappelant l'odyssée de la conquête lunaire ayant abouti il y a plus de quarante ans, M. Obama a salué "l'une des plus grandes réussites de l'histoire humaine". "La question pour nous est de savoir s'il s'agissait du début de quelque chose ou de la fin de quelque chose. J'ai choisi de croire que ce n'était que le début."
(Source: lemonde.fr)

lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 19 Juin 2012 - 18:25

M. Obama est en pleine campagne électorale ! wink

_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
lunarjojo

avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 19 Juin 2012 - 21:22

SpaceNut a écrit:
M. Obama est en pleine campagne électorale ! wink

L'article date de 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 19 Juin 2012 - 21:47

Firnas a écrit:
[qu...qu’il faut commencer par envoyer des animaux vers ces zones dangereuses, à titre de test (disons des rats pour ne pas vexer B.B.)
.

le meilleur animal pour simuler l'homme est le .... cochon (l'homme et la femme aussi d'ailleurs Embarassed Embarassed )

... euh désolé pour toi Firnas, il n'y a aucune connotation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mar 19 Juin 2012 - 22:13

Dominique M. a écrit:
Firnas a écrit:
[qu...qu’il faut commencer par envoyer des animaux vers ces zones dangereuses, à titre de test (disons des rats pour ne pas vexer B.B.)
.

le meilleur animal pour simuler l'homme est le .... cochon (l'homme et la femme aussi d'ailleurs Embarassed Embarassed )

... euh désolé pour toi Firnas, il n'y a aucune connotation


En tant que gériatre, que faut-il bouffer pour maintenir une memoire intacte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 20 Juin 2012 - 10:02

lunarjojo a écrit:
SpaceNut a écrit:
M. Obama est en pleine campagne électorale ! wink

L'article date de 2010


Certes... Mais la démarche est tout à fait électorale, ne nous méprenons pas !

Tous les présidents depuis Carter essayent de faire revivre le mythe de la nouvelle frontière en annonçant le retour sur la Lune et la conquête de Mars.
Obama après la décision de son administration de supprimer le programme Constellation a essuyé de vives critiques. De nombreux astronautes dont Glenn, Cernan, ont ouvertement critiqué la politique spatiale de leur pays (quelle politique ?)

Chaque politicard essaye de faire revivre un "erzats" de ce programme Apollo devenu quasi mythique, qui symbolise une sorte d'âge d'or pour les USA alors au faîte de leur prestige.
Alors que tout le monde voyait en Apollo le début d'une nouvelle ère, ce fut exactement le contraire !


Comme l'a dit je ne sais plus qui, la course à l'espace ne fut que de "l’exhibitionnisme technologique" !

C'est l'hystérie populaire engendrée par Spoutnik et Gagarine, sur laquelle a très opportunément surfé l'administration Kennedy (qui l'a habilement entretenue), qui a "nourri" et rendu possible le programme Apollo ! Rien n'était trop cher pour contrer le formidable "bluff" soviétique ! (ça, on l'a su un peu plus tardivement !)

Quelques 50 ans après la décision d'aller sur la Lune, les contextes sont totalement différents et les mentalités également !

L'Homme sur Mars dans les délais espérés par Obama (de son vivant) ... Je n'y crois pas du tout !


_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 20 Juin 2012 - 13:08

SpaceNut a écrit:

L'Homme sur Mars dans les délais espérés par Obama (de son vivant) ... Je n'y crois pas du tout !


Le budget de la Nasa est insuffisant, le défi technologique est impossible ou pour des raisons politiques?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 20 Juin 2012 - 13:31

Firnas a écrit:
[...

En tant que gériatre, que faut-il bouffer pour maintenir une memoire intacte?

des scorpions du désert ... Laughing Laughing Laughing c'est un grand avantage du Tunisien sur le Français ... Laughing Laughing Laughing


le cochon a une densité et une répartition des tissus assez voisine de l'homme
de plus il est un des mammifères dont le patrimoine génétique est le plus proche de nous ... et oui!
l'insuline porcine est une des utilisations du cochon (maintenant Insuline de synthèse)

le rat est également assez proche et largement utilisé dans l'espace pour des raisons évidentes de facilité de manipulation et ... d'encombrement Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 20 Juin 2012 - 14:33

Dominique M. a écrit:

des scorpions du désert ... Laughing Laughing Laughing
Comment les tenir? avec des baguettes chinoises? Allons, ça doit marcher avec les fruits de mer!

Mais, Il faut que tu ramènes avec toi, toute la bande du CPA en Tunisie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 20 Juin 2012 - 15:38

Firnas a écrit:
SpaceNut a écrit:

L'Homme sur Mars dans les délais espérés par Obama (de son vivant) ... Je n'y crois pas du tout !


Le budget de la Nasa est insuffisant, le défi technologique est impossible ou pour des raisons politiques?



Le budget de la NASA est en effet insuffisant, à l'époque Apollo les "subsides" de l'agence spatiale représentaient 3 à 4 % du budget fédéral. Le coût d'un programme spatial vers Mars est estimé entre 60 et 80 milliards de dollars sur une dizaine d'années. Estimations les plus optimistes !

La volonté politique n'y est pas... La question qu'il faut se poser : quels sont les avantages que tirerait un gouvernement, d'initier une mission habitée sur Mars ?
Si Kennedy n'avait pas été assassiné, s'il avait été réélu pour un deuxième mandat il n'aurait plus été Président au moment où Apollo 11 a atterri sur la Lune ! (A six mois près !) Quel gouvernement prendrait aujourd'hui le risque d'envoyer des Hommes pour une longue et ô combien périlleuse mission vers Mars ???

Le défi technologique est certainement celui qui devrait être le plus facile à relever !


Dans l'état actuel des choses un voyage vers Mars où vers un astéroïde me semble fort peu probable "in our lifetimes" ! Le réchauffement de la planète, la raréfaction du pétrole etc... constituent les défis majeurs de ce siècle ! Les velléités d'expéditions humaines BEO sans "retour" économique, pour la science, sont immanquablement vouées à l'échec. L'opinion publique s'y opposerait farouchement ! amha







_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 20 Juin 2012 - 15:46

SpaceNut a écrit:
Tous les présidents depuis Carter essayent de faire revivre le mythe de la nouvelle frontière en annonçant le retour sur la Lune et la conquête de Mars.
Obama après la décision de son administration de supprimer le programme Constellation a essuyé de vives critiques. De nombreux astronautes dont Glenn, Cernan, ont ouvertement critiqué la politique spatiale de leur pays (quelle politique ?)

Chaque politicard essaye de faire revivre un "erzats" de ce programme Apollo devenu quasi mythique, qui symbolise une sorte d'âge d'or pour les USA alors au faîte de leur prestige.
Alors que tout le monde voyait en Apollo le début d'une nouvelle ère, ce fut exactement le contraire !


Comme l'a dit je ne sais plus qui, la course à l'espace ne fut que de "l’exhibitionnisme technologique" !

C'est l'hystérie populaire engendrée par Spoutnik et Gagarine, sur laquelle a très opportunément surfé l'administration Kennedy (qui l'a habilement entretenue), qui a "nourri" et rendu possible le programme Apollo ! Rien n'était trop cher pour contrer le formidable "bluff" soviétique ! (ça, on l'a su un peu plus tardivement !)

Quelques 50 ans après la décision d'aller sur la Lune, les contextes sont totalement différents et les mentalités également !

L'Homme sur Mars dans les délais espérés par Obama (de son vivant) ... Je n'y crois pas du tout !
Très bien vu. Je n'aurais pu mieux dire. J'ajouterai qu'après toutes ces années d'illusions (ou de bluff), savamment entretenues, le rideau est tombé. Après le temps de l'illusion est venu le temps de l'incertitude. Et après? Nous le saurons dans les toutes prochaines années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 20 Juin 2012 - 16:44

Il est évident que l'avenir de l'humanité réside dans l'espace... L'espèce humaine n'a aucun avenir à (très) long terme sur cette planète !

La conquête de l'espace a été initiée pour les plus mauvaises raisons du monde, liées à des considérations hégémoniques et impérialistes. Dès lors que ce contexte si particulier a disparu avec la cuisante défaite des soviétiques puis la disparition de l'URSS 22 ans après Apollo 11, l'élan s'est brisé net !

Tout est allé si vite, que d'aucuns s'étonnent par exemple de la relative lenteur du programme spatial chinois... Eux, ne font pas la course, ils avancent lentement mais surement et au final risquent bien d'aller plus loin que les américains, d'autant qu'ils ont un avantage de taille, (en plus d'une volonté clairement affichée et d'objectifs précis) c'est qu'ils n'ont guère à se préoccuper de leur opinion publique ! Reste l'élément économique...

Pour l'instant, les conditions ne sont pas encore réunies pour une exploration humaine, rationnelle et réfléchie, de l'espace, au-delà de l'orbite terrestre, pour les pays démocratiques. Un problème d'éducation ?


Comme le dit justement Explorer, "après le temps de l'illusion est venu le temps de l'incertitude".

La conquête de l'espace fut très longtemps, trop longtemps, un miroir aux alouettes ! Nous sommes désormais face à la triste réalité, une gabegie sans nom, au regard de tout le savoir faire que les américains ont sciemment et inconsciemment jeté au rebut, après tant d'efforts et de vies sacrifiées !

On a commencé pour des motifs fallacieux, on aurait pu continuer si d'aventure on avait pu trouver de bonnes raisons de le faire !

_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: ira-t-on un jour sur Mars?   Mer 20 Juin 2012 - 18:45

SpaceNut a écrit:

L'Homme sur Mars dans les délais espérés par Obama (de son vivant) ... Je n'y crois pas du tout !
Excusez-moi, je veux des précisions, donc je reformule ma question autrement. Pensez-vous que La SLS 130 tonnes :
- sera réalisée et sera exploitée,
- sera réalisée et ne sera pas exploitée,
- ne sera pas réalisée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ira-t-on un jour sur Mars?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Homme sur Mars-
Sauter vers: