Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
FNAC : Week-end adhérents, 10€ offerts ...
Voir le deal

 

 Grandeur et misère du programme spatial américain

Aller en bas 
+7
DoubleMexpress
Constellation
Aldebarande
Dominique M.
lunarjojo
fan de ducrocq
Explorer
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Dominique M.
Administrateur
Dominique M.


Nombre de messages : 4601
Age : 69
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Déc 2011 - 16:59

et pour quel résultat? .....
Revenir en haut Aller en bas
lunarjojo
Administrateur
lunarjojo


Nombre de messages : 842
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Déc 2011 - 18:49

Les Américains ont triplé leurs réserves pétrolières
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Déc 2011 - 18:53

lunarjojo a écrit:
Les Américains ont triplé leurs réserves pétrolières
????????????????????? :blink: Shocked Shocked Shocked
Lol ?
Revenir en haut Aller en bas
Explorer




Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 9:39

2012 une année électorale... et donc toujours l’incertitude sur le futur de la politique spatiale américaine. C'est en 2013 que les choses pourraient se clarifier.
Revenir en haut Aller en bas
ASTRO BOY

ASTRO BOY


Nombre de messages : 166
Age : 54
Localisation : Rhone (69)
Date d'inscription : 24/10/2010

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeMar 19 Juin 2012 - 23:12

Je me souviens avoir consulté le site web de la Nasa pour la première fois il y a 15 ans. Cette vitrine était pour moi l'occasion de voir des articles qui traitaient principalement de l'activité de l'homme dans l'espace.
Aujourd'hui, j'ai réalisé combien le contexte a pu changé (pour de pas dire dégradé).
On trouve en première page des informations intéressantes pour l'étude de la terre, et l'espace lointain, mais l'espace habité n'est plus Sad

- l'exploration sous-marine pour simuler l'espace profond...
- le pôle nord vu d'en haut
- Les Quasars
- L'ancien climat de l’Antarctique
- Le soleil et les radiations
- Bolden se promène chez SpaceX
- Les sondes Voyager à la frontière du système solaire (seul vestige des années 70)

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Nasa10

La Chine mériterait un prix Nobel 2012 de l'Astronautique Super
Revenir en haut Aller en bas
Explorer




Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeMer 20 Juin 2012 - 0:46

ASTRO BOY a écrit:
Je me souviens avoir consulté le site web de la Nasa pour la première fois il y a 15 ans. Cette vitrine était pour moi l'occasion de voir des articles qui traitaient principalement de l'activité de l'homme dans l'espace.
Aujourd'hui, j'ai réalisé combien le contexte a pu changé (pour de pas dire dégradé).
On trouve en première page des informations intéressantes pour l'étude de la terre, et l'espace lointain, mais l'espace habité n'est plus
Merci pour cette information ASTRO BOY. Je me demande si les Américains ne sont pas entrain d'opérer, en toute discrétion, un virage à 180°. Dans un premier temps, pour ne pas donner l'impression d'une reculade, on décide de développer Orion et le SLS. On laisse passer quelques années, le temps que les passions se calment et qu'il devient évident que ces programmes ne mènent nulle part. Le consensus étant acquis on peut alors annuler tout bonnement ces programmes.
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut


Nombre de messages : 2069
Age : 57
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeMer 20 Juin 2012 - 9:23

Le site de la NASA (nasa.gov) est un site éducatif et d'actualités, il est tout à fait normal que la page d'accueil soit le reflet des activités en cours. De là à en déduire une désaffection pour les missions habitées est un pas que je ne franchirais pas !

Il est, me semble t-il, inconcevable que les américains laissent les russes et les chinois seuls dans le cosmos !

Les sites du JSC et du KSC parlent d'Orion et des futures combinaisons...


Les américains ont déjà connu un hiatus dans leur programme spatial habité entre 1975 et 1981. Qui s'en souvient à part nous ?

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
https://anecdotes-spatiales.com
Constellation

Constellation


Nombre de messages : 2252
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2009

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeMer 20 Juin 2012 - 13:02


Je rappelle qu'il existe un Fil consacré, sur notre club, aux programmes SLS et Orion. wink

Sauf à être cassandre chronique (sûrement pas dans notre club Smile ) tout ce qui peut intéresser un lecteur passionné de BEO habité s'y retrouve.

A quoi ça servirait que je me décarcasse!!!! Laughing


D'autre part le portail NASA comporte un lien pour aller directement sur Orion/SLS (Beyond Earth / Crew vehicule and Launch System).
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut


Nombre de messages : 2069
Age : 57
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeMer 20 Juin 2012 - 17:22

Constellation a écrit:

Je rappelle qu'il existe un Fil consacré, sur notre club, aux programmes SLS et Orion. wink

applaudir

Constellation a écrit:
D'autre part le portail NASA comporte un lien pour aller directement sur Orion/SLS (Beyond Earth / Crew vehicule and Launch System).


Absolument, je ne parlais of course que des pages d'accueil qui reflètent l'actualité du moment.


Le meilleur site de la NASA étant à mon goût : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
https://anecdotes-spatiales.com
lunarjojo
Administrateur
lunarjojo


Nombre de messages : 842
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeMer 20 Juin 2012 - 21:44

SpaceNut a écrit:
Les américains ont déjà connu un hiatus dans leur programme spatial habité entre 1975 et 1981. Qui s'en souvient à part nous ?

Le contexte était différent. Les programmes Apollo et Skylab venaient de se terminer et les Américains construisaient leur navette, qui promettait à l'époque une fabuleuse avancée. Aujourd'hui, ils sont cloués au sol, mais ils seraient capables de construire un vaisseau pour l'orbite basse rapidement. S'ils ne le font pas, c'est qu'ils n'en éprouvent pas le besoin. Manque de perspectives?
Revenir en haut Aller en bas
Explorer




Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Grandeur et misère du programme spatial américain    Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeMer 20 Juin 2012 - 22:42

lunarjojo a écrit:
Le contexte était différent. Les programmes Apollo et Skylab venaient de se terminer et les Américains construisaient leur navette, qui promettait à l'époque une fabuleuse avancée. Aujourd'hui, ils sont cloués au sol, mais ils seraient capables de construire un vaisseau pour l'orbite basse rapidement. S'ils ne le font pas, c'est qu'ils n'en éprouvent pas le besoin. Manque de perspectives?
Les Américains manquent-ils de perspectives? Oui, tant que leur leadership n'est pas menacé. A l'heure actuelle force est de constater qu'aucune nation spatiale n'est en mesure de rivaliser avec les Américains. Seuls les Chinois pourraient représenter, éventuellement, une menace, mais comme ils avancent a un rythme plutôt lent, relancer l'exploration habitée n'est vraiment pas une priorité pour les Américains d'aujourd'hui. Qui plus est tout le monde sait qu'aucune nation spatiale n'a les moyens de se lancer seule dans une aventure lunaire ou martienne.... Ceci explique que personne ne soit pressé. tortue_triste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeJeu 21 Juin 2012 - 22:59

Explorer a écrit:
lunarjojo a écrit:
Le contexte était différent. Les programmes Apollo et Skylab venaient de se terminer et les Américains construisaient leur navette, qui promettait à l'époque une fabuleuse avancée. Aujourd'hui, ils sont cloués au sol, mais ils seraient capables de construire un vaisseau pour l'orbite basse rapidement. S'ils ne le font pas, c'est qu'ils n'en éprouvent pas le besoin. Manque de perspectives?
Les Américains manquent-ils de perspectives? Oui, tant que leur leadership n'est pas menacé. A l'heure actuelle force est de constater qu'aucune nation spatiale n'est en mesure de rivaliser avec les Américains. Seuls les Chinois pourraient représenter, éventuellement, une menace, mais comme ils avancent a un rythme plutôt lent, relancer l'exploration habitée n'est vraiment pas une priorité pour les Américains d'aujourd'hui. Qui plus est tout le monde sait qu'aucune nation spatiale n'a les moyens de se lancer seule dans une aventure lunaire ou martienne.... Ceci explique que personne ne soit pressé. tortue_triste

Explorer a écrit:
A l'heure actuelle force est de constater qu'aucune nation spatiale n'est en mesure de rivaliser avec les Américains.
L'inverse est aussi vrai. Tu te trompes en matière de "rivalité" cher Explorer. Les américains ne sont plus capables d'envoyer leurs équipages dans l'espace. Ils sont en troisième position derrière les russes et les chinois...
La grande nation US qui a déposé des hommes sur la Lune à six reprises il y a quarante ans n'est plus que l'ombre d'elle même en matière spatiale.
Revenir en haut Aller en bas
Constellation

Constellation


Nombre de messages : 2252
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2009

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 8:51

LM-5 a écrit:

Tu te trompes en matière de "rivalité" cher Explorer. Les américains ne sont plus capables d'envoyer leurs équipages dans l'espace. Ils sont en troisième position derrière les russes et les chinois...
La grande nation US qui a déposé des hommes sur la Lune à six reprises il y a quarante ans n'est plus que l'ombre d'elle même en matière spatiale.

Pour l'instant, JJ, et seulement pour l'instant!
Ne les sous-estimons pas: ils préparent de quoi occuper le spatial BEO pendant cinquante ans.
Revenir en haut Aller en bas
Explorer




Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 18:37

LM-5 a écrit:
L'inverse est aussi vrai. Tu te trompes en matière de "rivalité" cher Explorer. Les américains ne sont plus capables d'envoyer leurs équipages dans l'espace. Ils sont en troisième position derrière les russes et les chinois...
La grande nation US qui a déposé des hommes sur la Lune à six reprises il y a quarante ans n'est plus que l'ombre d'elle même en matière spatiale.
Et si l'exploration habitée n'était plus vraiment un enjeu stratégique pour les Américains ? Terrain jugé trop aventureux (nous ne sommes plus à l'époque d'Apollo), ce qui expliquerait leur peu d'empressement. Priorité donc au business. Il est évident que les activités spatiales sont économiquement beaucoup plus rentables pour le LEO que pour le BEO. Quels seront les grands enjeux du futur, de quelles technologies innovantes aurons-nous besoin, quelle place faudra-t-il accorder au vol habité? Même si les Américains n'ont plus de navette et sont cloués au sol pour quelque temps, je pense qu'ils en ont tiré les leçons. Leur grand souci est de ne pas se planter une deuxième fois. Aussi vont-ils tout mettre en œuvre pour s'imposer sur le marché du LEO sachant que la concurrence risque d'être rude dans les prochaines années. Conséquence directe: l'exploration habitée pourra encore et encore attendre.
Revenir en haut Aller en bas
lunarjojo
Administrateur
lunarjojo


Nombre de messages : 842
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 22:38

LM-5 a écrit:
La grande nation US qui a déposé des hommes sur la Lune à six reprises il y a quarante ans n'est plus que l'ombre d'elle même en matière spatiale.

Une ombre qui mène la danse en matière d'exploration spatiale, quand même. J'aimerais bien que l'exploration spatiale européenne ressemble à l'ombre américaine Shocked
Revenir en haut Aller en bas
ASTRO BOY

ASTRO BOY


Nombre de messages : 166
Age : 54
Localisation : Rhone (69)
Date d'inscription : 24/10/2010

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 23:20

Explorer a écrit:
..Et si l'exploration habitée n'était plus vraiment un enjeu stratégique pour les Américains ? ...

Ce n'est pas faux Explorer. En faisant une analogie aviation/astronautique:
- L'aviation a fortement progressé grâce aux guerres et aux programmes militaires. L’aviation civile s'est développé grâce au transport.
- L'astronautique a aussi progressé aussi grâce aux militaires. Les premières fusées performantes étaient des missiles !! Les programmes habités ont progressé grâce à la motivation des militaires et aussi des budgets conséquents associés. Le programme Apollo était une sorte d'arme à la guerre froide. L'armée US a utilisé quelques vols de navettes

Aujourd'hui, il semble que le vol habité ne soit plus une bonne voie pour les militaires (voir le récent deuxième vol X-37 inhabité sur un autre fil du forum).
Du coup, il n'y a pas d'intérêt stratégique pour développer de façon significative le vol habité, et c'est bien dommage. Il n'y a pas d'intérêt financier non plus (comme le transport aérien civil).
J'ai du mal à imaginer un voyage habité vers mars sans carotte au bout ...
Revenir en haut Aller en bas
Dominique M.
Administrateur
Dominique M.


Nombre de messages : 4601
Age : 69
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 14:35

la science mon ami, la science et ... le goût de l'exploration!

personnellement cela me suffit comme motivation mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas pour les politiques
Revenir en haut Aller en bas
Firnas




Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 16:22

Dominique M. a écrit:
la science mon ami, la science et ... le goût de l'exploration!
et le goût de l’aventure (humaine) affraid

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Mars-c10

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 4 Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 17:24

Pour redonner le moral à tout le monde, une vidéo que j'avais déjà publiée ailleurs.
Le LUT qui a servi au lancement d'Apollo 8 et Apollo 11, notamment.
L'Amérique spatiale détruit toujours ce qu'elle a adoré.......................................
Cette vidéo se passe de commentaires, mais vous pouvez en faire.