Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le futur spatial US : quels choix adopter ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeVen 15 Fév 2013 - 23:42

Le plan de séquestration de la NASA pourrait mettre fin au transport commercial

Par Jeff Foust le 14 Février 2013 à 21:32

Selon une lettre rendue publique, aujourd'hui, par un comité du Sénat, si la séquestration du budget entre en vigueur le mois prochain, la NASA envisage toute une série de réductions des dépenses qui pourraient stopper, d'ici l'été, le programme commercial habité, et de retarder ou d'annuler certaines missions scientifiques et technologiques. (...)

Ces réductions ne seraient pas réparties uniformément. L'exploration verrait une réduction de 332,2 millions de dollars et le transport commercial serait également touché par cette réduction. Selon un rapport officiel "après la séquestration, la NASA ne serait plus en mesure de financer les étapes prévues pour le quatrième trimestre de l'exercice 2013 en ce qui concerne les vols habités commerciaux (CCiCap), ce qui aurait pour conséquence d'importants retards pour Boeing, Sierra Nevada Corporation, et Space X, et ce qui prolongerait aussi la dépendance à l'égard des fournisseurs étrangers pour le transport d'équipage à destination de la Station spatiale internationale."(...)
La NASA serait également privée de 45 millions de dollars pour la R&D et pourrait reporter ou annuler plusieurs programmes de recherche. Le SLS et Orion ne seraient pas directement touchés par les coupures.
Par ailleurs, la NASA perdrait 251,7 millions de dollars par rapport au montant proposé de 619,2 millions pour son compte constructions, ce qui affecterait certains projets, dont les installations au sol nécessaires pour le SLS et Orion. Elle perdrait également 149,4 millions de dollars par rapport au montant demandé de 699 millions pour son programme de technologie spatiale, avec des conséquences sur certains programmes de démonstration technologique.
La science verrait une réduction de 51,1 millions de dollars sur les 4,91 milliards de dollars demandés. Les nouvelles missions d'exploration serait ainsi touchées, de même que la recherche. Les grands programmes en cours, comme les efforts d'exploration de Mars de la NASA et le James Webb Space Telescope, ne seraient par contre pas concernés par ces coupures. (...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 717
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Fév 2013 - 11:36

Soyons clairs: on n'ira pas sur la Lune, ou sur Mars, ou sur quoi que vous voulez, en catimini, voire en cachette. Et c'est tout le problème de la conquête spatiale actuelle. Les programmes Apollo, navette ou ISS (moins pour cette dernière) étaient médiatisés, et la couleur était annoncée. On construisait tel ou tel engin pour tel but et on allait voir ce qu'on a vu... Aujourd'hui, l'espace fait honte!! on le cache, on n'ose dire ou on veut aller (si à tout le moins quelqu'un ait décidé d'aller quelque part). On sent même que dans les hautes sphères politiques, arrêter le programme spatial habité ne fera pas pleurer. Et, d'un autre côté, certains annoncent la Lune, Mars et le beyond, comme on dit en bon français. Comme si on pouvait se payer un tel programme sur des a-côtés du budget, sur des miettes financières restantes. Ou le choix politique est clairement assumé, ou on n'ira nulle part.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Fév 2013 - 16:19

lunarjojo a écrit:
Soyons clairs: on n'ira pas sur la Lune, ou sur Mars, ou sur quoi que vous voulez, en catimini, voire en cachette. Et c'est tout le problème de la conquête spatiale actuelle. Les programmes Apollo, navette ou ISS (moins pour cette dernière) étaient médiatisés, et la couleur était annoncée. On construisait tel ou tel engin pour tel but et on allait voir ce qu'on a vu... Aujourd'hui, l'espace fait honte!! on le cache, on n'ose dire ou on veut aller (si à tout le moins quelqu'un ait décidé d'aller quelque part). On sent même que dans les hautes sphères politiques, arrêter le programme spatial habité ne fera pas pleurer. Et, d'un autre côté, certains annoncent la Lune, Mars et le beyond, comme on dit en bon français. Comme si on pouvait se payer un tel programme sur des a-côtés du budget, sur des miettes financières restantes. Ou le choix politique est clairement assumé, ou on n'ira nulle part.
Aujourd'hui, l'espace fait honte !! Je dirai plutôt qu'il suscite de l'embarras, quand il ne fait pas rigoler. Après des années d'illusions savamment entretenues la vérité s'est imposée d'une manière bien différente. Manifestement c'est le grand écart entre les promesse d'hier et les réalisations d'aujourd'hui. L'heure n'est plus au triomphalisme. Avec le recul on réalise que la politique spatiale qui a été menée depuis une cinquantaine d'années était d'une parfaite ambiguïté et qu'elle ne pouvait conduire qu'à une impasse. C'est curieux qu'on ne s'en rende compte qu'aujourd'hui. Naïveté ou hypocrisie ?
Naguère renoncer aux rêves de conquête spatiale aurait été interprété comme une démission intolérable. Aujourd'hui... renoncer est dans la logique des choses.

Si l'on met de côté tous ces rêves de science-fiction, le programme spatial réel aura tout de même permis des avancées spectaculaires. Rendons à César ce qui est à César ! applaudir Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Fév 2013 - 20:21

Le flottement est général. Aucun consensus sur l'avenir de l'exploration habitée d'où une politique de l'autruche. Frappée d'une profonde myopie, la NASA continue sur sa lancée le développement du SLS et d'Orion, comme si de rien n'était, la priorité étant de sauver les "meubles"... Après on verra bien. Quelques vagues annonces, histoire de montrer qu'on reste ouvert sur le futur, assorties de quelques annonces farfelues émanant du privé, pour pimenter un peu le suspens (un pseudo-suspens). Plutôt que de prendre des décisions fermes on atermoie, et on laisse les évènements décider à notre place (ainsi le plan de séquestration pour tenter de régler le déficit budgétaire).
Côté russe ce n'est guère mieux, peut-être même pire.... Ne parlons pas de l'Europe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeVen 17 Mai 2013 - 8:57

L'histoire de la NASA est marquée par 4 périodes qui font songer à un long déclin de l'exploration habitée:
- Années 60 : la NASA a été capable de mener des programmes à terme avec célérité et détermination (pari Kennedy tenu). Ex: programme Apollo.
- Années 70 à 90 : la NASA a été encore capable de mener des programmes à terme mais les délais sont devenus de plus en plus glissants. Ex: navette spatiale et ISS.
- Années 2000 : la NASA n'est plus capable de mener des programmes à terme (abandon programme Constellation, ...).
- Années 2010 : la NASA n'a plus véritablement de programme et l'avenir paraît très incertain (mission habitée vers un astéroïde ???).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeVen 17 Mai 2013 - 15:37

Explorer a écrit:
L'histoire de la NASA est marquée par 4 périodes qui font songer à un long déclin de l'exploration habitée:
- Années 60 : la NASA a été capable de mener des programmes à terme avec célérité et détermination (pari Kennedy tenu). Ex: programme Apollo.
- Années 70 à 90 : la NASA a été encore capable de mener des programmes à terme mais les délais sont devenus de plus en plus glissants. Ex: navette spatiale et ISS.
- Années 2000 : la NASA n'est plus capable de mener des programmes à terme (abandon programme Constellation, ...).
- Années 2010 : la NASA n'a plus véritablement de programme et l'avenir paraît très incertain (mission habitée vers un astéroïde ???).


Années 60 : Apogée de la Guerre Froide - Début des années 60 : aux yeux du monde les soviétiques semblent dominer
Années 70 à 90 : Les Etats-Unis prennent nettement le dessus - Guerre froide mais rapprochement entre les deux grands... Traités Salt et Start... - Agonie et effondrement de l'URSS - Les Etats-Unis sauvent le programme spatial de l'ancienne URSS en injectant des capitaux !
Années 2000 : les Etats-Unis dominent le spatial de la tête et des épaules
Années 2010 : USA dominent - Crise financière sans précédent. Dette abyssale

Spatial et politique : tout est lié

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeVen 17 Mai 2013 - 20:01

Explorer a écrit:
L'histoire de la NASA est marquée par 4 périodes qui font songer à un long déclin de l'exploration habitée.
Merci pour tes précisions SpaceNut. Tout à fait d'accord avec toi, les Etats-Unis dominent depuis plus de 40 ans le spatial, mais il n'en est pas moins vrai que l'exploration habitée est bel et bien au point mort. Quelques velléités sans plus... et des difficultés de plus en plus grandes pour mener à bien ce type de programmes, surtout aujourd'hui, avec leur crise financière sans précédent et leur dette abyssale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
Dominique M.

Nombre de messages : 4532
Age : 65
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeSam 18 Mai 2013 - 9:03

prospective:

...années 2030: après le retour sur la lune des années 2020, la nouvelle chine libérale "écrase" le monde du spatial de toute sa puissance en partenariat avec quelques pays satellites dont le principal contributeur est la Corée du Sud. Le programme martien humain est maintenant bien engagé et les Américains et Européens qui souhaitent un transfert de technologie pour combler leur retard sont très demandeurs pour conclure des accords de coopération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeSam 18 Mai 2013 - 9:59

Explorer a écrit:
mais il n'en est pas moins vrai que l'exploration habitée est bel et bien au point mort. Quelques velléités sans plus... et des difficultés de plus en plus grandes pour mener à bien ce type de programmes, surtout aujourd'hui, avec leur crise financière sans précédent et leur dette abyssale.


Les américains ont déjà connu un hiatus dans leur programme spatial habité entre 1975 et 1981. Bien évidemment la conjoncture économique n'est pas étrangère à ce ralentissement, mais pas seulement... Le "leadership" des Etats-Unis est incontesté, et nous savons bien q'un programme spatial habité n'est qu'une vitrine...
Même si les Etats-Unis n'ont plus rien à prouver, je ne les imagine pas abandonner le spatial habité...

Ceci dit il est vrai qu'en 1990 le corps des astronautes comptait environ 150 "membres", aujourd'hui moins de 50 !

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE


Dernière édition par SpaceNut le Sam 18 Mai 2013 - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeSam 18 Mai 2013 - 10:09

Dominique M. a écrit:
prospective:

...années 2030: après le retour sur la lune des années 2020, la nouvelle chine libérale "écrase" le monde du spatial de toute sa puissance en partenariat avec quelques pays satellites dont le principal contributeur est la Corée du Sud. Le programme martien humain est maintenant bien engagé et les Américains et Européens qui souhaitent un transfert de technologie pour combler leur retard sont très demandeurs pour conclure des accords de coopération


La Chine a un avantage non négligeable, comme l'URSS à son époque : une opinion publique muselée

Une Chine conquérante, en soif de reconnaissance, qui avance à son rythme... Mais de là à ce que les américains souhaitent un "transfert de technologie" pour combler leur retard, il faudrait vraiment que tous les cerveaux américains émigrent au pays du soleil levant affraid , dans l'empire céleste, comme ce fut le cas avant et après la deuxième guerre mondiale, pour les cerveaux allemands partis en Amérique ! wink


EDIT : pays du soleil levant = Japon Embarassed

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Mai 2013 - 18:11

Depuis 50 ans que de chemin parcouru ! Un bilan globalement remarquable. Tout au long de ces années les programmes se sont succédés, toujours plus ambitieux... mais aussi toujours plus complexes et plus coûteux (voire trop complexes et trop coûteux) d'où ce ralentissement des programmes que l'on peut constater (avec des retards, des revirements...). Aujourd'hui on constate comme un blocage, comme une impuissance, comme une absence de vision. Ne serions-nous pas arrivés à une limite (les raisons sont multiples)... au point qu'il nous faudra, pour l'avenir, sérieusement réviser à la baisse nos ambitions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Mai 2013 - 18:59

Voici ce que Von Braun a répondu lorsqu'on lui a demandé de s'exprimer juste après le discours de Kennedy devant le congrès le 25 mai 1961. Fameux discours dont nous fêterons les 52 ans dans six jours !

« Je pense que c’est l’investissement le plus judicieux que l’Amérique n’ait jamais fait. Je ne dis pas cela simplement parce que je suis impliqué dans le programme spatial, mais parce qu’il s’agit précisément de l’aiguillon dont l’économie, la science et l’industrie ont besoin. Les vraies retombées n’ont rien à voir avec l’exploitation minière ou ramener de l’or de la Lune, mais résident dans l’enrichissement de notre économie et notre science par l’utilisation de nouvelles méthodes, de nouvelles procédures, de nouvelles connaissances et de nouvelles technologies en général. »

Il avait tout compris !


Le programme Apollo a été mené à une époque où l'on pensait que la technologie allait résoudre tous les problèmes de l'Homme... Malheureusement il n'en a rien été.
En demandant à ses concitoyens d'envoyer un Homme sur la Lune, Kennedy a fait preuve d'une audace extraordinaire !

Quel homme d'état aurait aujourd'hui cette audace ?

Il est inconcevable que les américains abandonnent l'espace habité, et se laissent distancer par les chinois où les russes, mais il est certain que le rythme des missions sera beaucoup plus... espacé !



_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Mai 2013 - 22:51

Oui Von Braun avait vu juste.
SpaceNut a écrit:
Il est inconcevable que les américains abandonnent l'espace habité, et se laissent distancer par les chinois où les russes, mais il est certain que le rythme des missions sera beaucoup plus... espacé !

Personnellement je ne crois pas à une exploration habitée minimaliste avec des missions espacées. Apollo a réussi brillamment parce que le programme a été développé en moins d'une décennie et qu’on y avait mis le paquet. Inversement des missions trop diluées dans le temps perdent tout intérêt côté grand public (qui a le pouvoir d'infléchir la politique du gouvernement). Les équipes d'ingénieurs, de techniciens, d'astronautes, peuvent-elles avoir la même motivation si l'objectif final reste très lointain, qu'il est continuellement reculé, et que les astronautes sont cloués au sol ? Dans une société où il faut avoir des résultats rapidement, des programmes ainsi menés sont voués à l'échec. Comme le disait en substance Lunarjojo dans un de ses posts, ce n'est pas avec des miettes que l'on retournera sur la Lune ou que l'on ira sur Mars. wink
En ce qui concerne les Russes et les Chinois ils s'aligneront sur les Américains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 717
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 13:53

SpaceNut a écrit:
Voici ce que Von Braun a répondu lorsqu'on lui a demandé de s'exprimer juste après le discours de Kennedy devant le congrès le 25 mai 1961. Fameux discours dont nous fêterons les 52 ans dans six jours !

« Je pense que c’est l’investissement le plus judicieux que l’Amérique n’ait jamais fait. Je ne dis pas cela simplement parce que je suis impliqué dans le programme spatial, mais parce qu’il s’agit précisément de l’aiguillon dont l’économie, la science et l’industrie ont besoin. Les vraies retombées n’ont rien à voir avec l’exploitation minière ou ramener de l’or de la Lune, mais résident dans l’enrichissement de notre économie et notre science par l’utilisation de nouvelles méthodes, de nouvelles procédures, de nouvelles connaissances et de nouvelles technologies en général. »

Soit. Mais on peut appliquer ce raisonnement à tout investissement technologique. Aujourd'hui, par exemple, des investissements sur l'environnement au sens large (gestion des sites pollués, recherches sur les énergies, dépollution, etc) aurait aussi un impact important sur les sciences, l'industrie,... et ferait du pays ayant acquis de l'avance un exportateur hors pair. Certains par ailleurs demandent un tel effort, digne du projet Manhattan, pour faire face à la pénurie relative des hydrocarbures prévue dans un avenir proche. De plus, l'acceptabilité sociale risque d'être beaucoup plus forte que dans le cadre d'un programme spatial. Les partisans du spatial ont souvent tendance a ne regarder qu'à travers un prisme étroit, voir déformé. Certains livres sont à cet égard révélateurs. L'habitant de base, lui, est confronté à des problèmes beaucoup plus immédiats.

Cordialement


Dernière édition par lunarjojo le Mar 21 Mai 2013 - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 717
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 14:08

Explorer a écrit:
Personnellement je ne crois pas à une exploration habitée minimaliste avec des missions espacées. Inversement des missions trop diluées dans le temps perdent tout intérêt côté grand public (qui a le pouvoir d'infléchir la politique du gouvernement). Les équipes d'ingénieurs, de techniciens, d'astronautes, peuvent-elles avoir la même motivation si l'objectif final reste très lointain, qu'il est continuellement reculé, et que les astronautes sont cloués au sol ? Dans une société où il faut avoir des résultats rapidement, des programmes ainsi menés sont voués à l'échec.

Je suis d'accord avec cette analyse: si des résultats probants ne voient pas le jour, des voix s'élèveront pour mettre fin au gaspillage. De plus, il est admis que rallonger un programme sur de nombreuses années coûte à la fin beaucoup plus cher. L'exemple type étant l'ISS, mais certains programmes militaires ont montré la justesse de cette affirmation. De plus, il est plus facile d'arrêter un programme qui traine en longueur. L'autre exemple type est le programme Constellation.



Citation :
La Chine a un avantage non négligeable, comme l'URSS à son époque : une opinion publique muselée

Est ce à dire que l'exploration spatiale ne peut se développer qu'à l'intérieur d'un système politique dictatorial? L'histoire le confirme pourtant....

Citation :
Une Chine conquérante, en soif de reconnaissance, qui avance à son rythme... Mais de là à ce que les américains souhaitent un "transfert de technologie" pour combler leur retard, il faudrait vraiment que tous les cerveaux américains émigrent au pays du soleil levant affraid , dans l'empire céleste, comme ce fut le cas avant et après la deuxième guerre mondiale, pour les cerveaux allemands partis en Amérique !

Au rythme d'évolution de la Chine, et compte tenu de sa population, je ne suis pas certain qu'elle ait besoin encore pendant longtemps des cerveaux américains ou autres.

Cordialement




Dernière édition par lunarjojo le Mar 21 Mai 2013 - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Mai 2013 - 8:14

Explorer a écrit:
Personnellement je ne crois pas à une exploration habitée minimaliste avec des missions espacées. Apollo a réussi brillamment parce que le programme a été développé en moins d'une décennie et qu’on y avait mis le paquet. Inversement des missions trop diluées dans le temps perdent tout intérêt côté grand public (qui a le pouvoir d'infléchir la politique du gouvernement). Les équipes d'ingénieurs, de techniciens, d'astronautes, peuvent-elles avoir la même motivation si l'objectif final reste très lointain, qu'il est continuellement reculé, et que les astronautes sont cloués au sol ? Dans une société où il faut avoir des résultats rapidement, des programmes ainsi menés sont voués à l'échec. Comme le disait en substance Lunarjojo dans un de ses posts, ce n'est pas avec des miettes que l'on retournera sur la Lune ou que l'on ira sur Mars. wink
En ce qui concerne les Russes et les Chinois ils s'aligneront sur les Américains.


Mieux vaut un programme avec des missions "diluées dans le temps" que pas de programme du tout... Les chinois avec une mission tous les deux ou trois ans l'ont bien compris. Quant au grand public, il se lasse de tout, déjà blasé au bout de la deuxième mission lunaire !

Cela permet au moins de sauvegarder compétences et expérience qui sinon se perdraient !

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE


Dernière édition par SpaceNut le Mar 21 Mai 2013 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Mai 2013 - 8:37

lunarjojo a écrit:
Est à dire que l'exploration spatiale ne peut se développer qu'à l'intérieur d'un système politique dictatorial? L'histoire le confirme pourtant....

C'est en effet beaucoup plus facile dans un état dictatorial et technocratique !

Pour le programme Apollo le gouvernement américain a utilisé les méthodes technocratiques, chères aux soviétiques, qui furent à l'origine du fabuleux essor scientifique et technologique des débuts de l'URSS.


lunarjojo a écrit:
Au rythme d'évolution de la Chine, et compte tenu de sa population, je ne suis pas certain qu'elle ait besoin encore pendant longtemps des cerveaux américains ou autres.

Je me suis mal exprimé, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire, je répondais à Dominique M qui écrivait en substance qu'en 2030 les chinois auraient pris une telle avance que les américains solliciteraient un partenariat et un transfert technologique... Ce qui me semble très peu probable !
Il faudrait un drainage de cerveaux sans précédent (je prenais l'exemple de ce qui est arrivé à l'Allemagne avant et après la deuxième guerre mondiale) pour que les Etats-Unis se retrouvent ainsi démunis et dépassés, réduits à mendier un transfert de technologie aux chinois...

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Mai 2013 - 13:06

lunarjojo a écrit:
Soit. Mais on peut appliquer ce raisonnement à tout investissement technologique. Aujourd'hui, par exemple, des investissements sur l'environnement au sens large (gestion des sites pollués, recherches sur les énergies, dépollution, etc) aurait aussi un impact important sur les sciences, l'industrie,... et ferait du pays ayant acquis de l'avance un exportateur hors pair. Certains par ailleurs demandent un tel effort, digne du projet Manhattan, pour faire face à la pénurie relative des hydrocarbures prévue dans un avenir proche. De plus, l'acceptabilité sociale risque d'être beaucoup plus forte que dans le cadre d'un programme spatial. Les partisans du spatial ont souvent tendance a ne regarder qu'à travers un prisme étroit, voir déformé. Certains livres sont à cet égards révélateurs. L'habitant de base, lui, est confronté à des problèmes beaucoup plus immédiats.


Voilà ! On essaye de trouver des arguments en faveur des programmes spatiaux habités, et lunarjojo balaye tout ça d'un revers de logique et de bon sens ! wink

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 717
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Mai 2013 - 13:39

SpaceNut a écrit:

Voilà ! On essaye de trouver des arguments en faveur des programmes spatiaux habités, et lunarjojo balaye tout ça d'un revers de logique et de bon sens ! wink

bon_sang bon_sang bon_sang bon_sang bon_sang bon_sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
Dominique M.

Nombre de messages : 4532
Age : 65
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Mai 2013 - 13:50

2030 les Chinois: j'ai volontairement poussé le bouchon un peu loin, mais je pense réellement qu'ils seront les moteurs de l'exploration spatiale dans quelques années

Quant aux "sciences" en général, quelque soient les grands programmes (spatial, environnement, nucléaire, climatologie, énergies alternatives ....) n'importe quoi serait bon à prendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Mai 2013 - 17:45

Dominique M. parlant de la Chine a écrit:
... je pense réellement qu'ils seront les moteurs de l'exploration spatiale dans quelques années


Un livre sorti en 2010. Si quelqu'un l'a lu et peut nous donner un avis...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Mai 2013 - 19:19

SpaceNut a écrit:
Mieux vaut un programme avec des missions "diluées dans le temps" que pas de programme du tout... Les chinois avec une mission tous les deux ou trois ans l'ont bien compris. Quant au grand public, il se lasse de tout, déjà blasé au bout de la deuxième mission lunaire !

Cela permet au moins de sauvegarder compétences et expérience qui sinon se perdraient !
Pour moi repousser continuellement un programme est équivalent à ne pas avoir de programme du tout. De même un programme qui s'éternise a beaucoup de chances de passer à la trappe. Un os à ronger n'est pas un programme. Quand aux missions trop espacées (comme pour les Chinois) cela peut fonctionner un temps (entretenir le suspens permet d'alimenter toutes sortes de spéculations, généralement très valorisantes) mais il arrive un moment où il faut passer à la vitesse supérieure (si on veut rester crédible, surtout si on a fait grand étalage de ses ambitions). C'est là que j'attends les Chinois au tournant (et je n'écarte pas des revirements). bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMer 22 Mai 2013 - 12:03

La politique spatiale américaine est un plutôt déroutante : un puissant dynamisme combiné à beaucoup d'immobilisme, des ambitions pharaoniques à long terme et pas mal d'impuissance à court terme. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMer 22 Mai 2013 - 13:38

Explorer a écrit:
Pour moi repousser continuellement un programme est équivalent à ne pas avoir de programme du tout. De même un programme qui s'éternise a beaucoup de chances de passer à la trappe. Un os à ronger n'est pas un programme. Quand aux missions trop espacées (comme pour les Chinois) cela peut fonctionner un temps (entretenir le suspens permet d'alimenter toutes sortes de spéculations, généralement très valorisantes) mais il arrive un moment où il faut passer à la vitesse supérieure (si on veut rester crédible, surtout si on a fait grand étalage de ses ambitions). C'est là que j'attends les Chinois au tournant (et je n'écarte pas des revirements). bounce bounce bounce bounce


Repousser un programme peut être dû soit à un objectif trop ambitieux technologiquement parlant soit tout simplement par manque de motivation...
Parmi les 10 plus importantes sociétés aérospatiales mondiales 6 sont américaines et nous avons trois sociétés américaines dans les... trois premières !
Cet état de fait n'est bien sûr pas étranger à l'investissement colossal de l'administration américaine en matière de défense, plus de 400 milliards par an !!!

Concernant le spatial habité, il s'agit bien d'un manque de volonté politique ! Lorsque l'on caracole en tête à quoi bon accélérer !

Le programme Orion sera mené à son terme, à n'en point douter !

En ce qui concerne la Chine, c'est le parti communiste qui dirige les affaires, les Présidents changent, mais la politique reste la même, la Chine peut prendre son temps, on avance doucement mais sûrement, en toute logique... Tout le monde connait la fable du Lièvre et de la Tortue... Même si pour le coup la tortue a plus de quarante ans de retard !



_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitimeMer 22 Mai 2013 - 16:05

SpaceNut a écrit:
Concernant le spatial habité, il s'agit bien d'un manque de volonté politique ! Lorsque l'on caracole en tête à quoi bon accélérer !
Le manque de volonté politique a conduit à l'enlisement de la NASA, situation qui embarrasse maintenant les politiques. En matière de vols habités les Américains ne caracolent plus en tête. Mais quel programme pour la NASA ? On discute, on discute, et les responsables n'arrivent toujours pas à se mettre d'accord. Le programme Constellation a été abandonné il y a 3 ans et l'avenir de l'exploration habitée manque toujours de visibilité. Ce n'est pas du tout gagné pour la capture d'astéroïde ! Dans le contexte actuel l'indécision n'est plus acceptable. Je pense que tout le monde a compris que le flou ne mène nulle part. Les décisions à venir pourraient bien être douloureuses... à moins d'un sursaut bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le futur spatial US : quels choix adopter ?   Le futur spatial US : quels choix adopter ? - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le futur spatial US : quels choix adopter ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Astronautique USA-
Sauter vers: