Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Apollo 11, à la rencontre d'un rêve

Aller en bas 
AuteurMessage
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 710
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Empty
MessageSujet: Apollo 11, à la rencontre d'un rêve   Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Icon_minitimeJeu 18 Avr 2019 - 20:58

Apollo 11, à la rencontre d'un rêve - Pierre Emmanuel Paulis - Editions Ed2A - 2019


Lorsque j’ai appris que ce livre existait (il est sorti en 2013), il y a 3 ans environ, je l’avais placé dans mes futurs achats. Mais une nouvelle édition parue cette année m’a fait sauter le pas. Dans mon esprit, le titre traduisait le rêve d’Apollo 11 : celui d’atterrir sur la Lune. Rêve qui taraude les terriens depuis des siècles, que les auteurs de science-fiction ont fantasmé dans leurs ouvrages, et qui hante tous ceux qui s’intéressaient à l’astronautique depuis que cette science existe. Il suffit de lire les livres des années 1940 – 1950 : seule la Lune ou presque était la destination à atteindre. Je pensais donc qu’il était offert aux lecteurs un livre sur l’aventure d’Apollo 11.

Grave erreur ! Le rêve dont l’auteur parle est le sien : celui de revivre cette aventure à travers ses voyages et ses rencontres, à travers la visite des lieux, mythiques à ses yeux, dans lesquels s’est déroulée la grande aventure, à travers les musées et à travers ses interviews. Pierre Emmanuel Paulis, en plus d’être Belge (ce qui se voit dans son livre), voue une passion sans borne au programme Apollo. Son récit le montre à chaque page. Il a donc été à la rencontre des personnages qui y ont participé, qu’ils soient astronautes ou autres, il a visité les endroits où le programme Apollo a été forgé. De ce fait, beaucoup de photographies présentées montrent l’auteur, serrant des mains ici, assit à la console de Gene Krantz là, en discussion sur une autre. Pierre Emmanuel Paulis vit son rêve, et veut que nous rêvions avec lui. Notons, fait rare, que la préface du livre a été écrite par le premier plongeur ayant rejoint la cabine après son amerrissage.

Alors, un livre décevant ? Pas tout à fait. Si on veut bien suivre l’auteur dans sa quête du programme Apollo, on peut trouver un intérêt dans les anecdotes ou les interviews rapportées. Les propos du plongeur qui, le premier, a rejoint la cabine ballotée par l’océan, est intéressante, surtout que cet aspect du vol est souvent occulté. J’ignorais complètement que le radeau qui entourait la cabine, ainsi que la combinaison bactériologique qu’il portait, avaient été coulés en mer. Le livre se lit avec plaisir, une fois la confusion du titre surmontée.

On regrettera quand même que la « mise à jour » du livre ait connu quelques ratés. On parle toujours de francs (140 milliards de francs ont été dépensé…). La navette spatiale est présentée comme étant toujours en service. Une photographie montre même l’ensemble de lancement d’Apollo 11, présenté comme tel, surmonté d’une navette ! Quelques erreurs factuelles parsèment par ailleurs le texte.

Apollo 11, à la rencontre d'un rêve <a href=Apollo 11, à la rencontre d'un rêve 2019_a10" />


Dernière édition par lunarjojo le Ven 14 Juin 2019 - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 710
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Empty
MessageSujet: Re: Apollo 11, à la rencontre d'un rêve   Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Icon_minitimeJeu 18 Avr 2019 - 21:00

Fait bizarre que j'ai noté depuis plusieurs semaines, chaque fois que je mets une photo, un petit texte (le titre plus 2 ou 3 mots) l'accompagne en bas et à gauche. Je n'ai pas trouvé comment le supprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1809
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Empty
MessageSujet: Re: Apollo 11, à la rencontre d'un rêve   Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 20:14

En choisissant "héberger une image" je n'ai eu aucun problème.

La couverture de la première édition. J'ai également lu ce livre... Une profonde déception... De trop nombreuses erreurs, j'y reviendrai...


Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Apollo10

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1809
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Empty
MessageSujet: Re: Apollo 11, à la rencontre d'un rêve   Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Icon_minitimeVen 26 Avr 2019 - 19:10

Pour commencer, Clancy Hatleberg n’est pas le premier plongeur à rejoindre la cabine après son amerrissage. Il se trouve dans "l'hélicoptère 66" Recovery One. En réalité c’est le dernier à sauter à l’eau. C’est John Wolfram à bord de "l'hélicoptère 64" Swim two qui établit le premier contact visuel avec les astronautes à travers le hublot de l'écoutille, un pouce levé !  Hatleberg, le "decon" (biological decontamination swimmer) est celui qui ouvre l’écoutille pour passer les combinaisons (BIG pour Biological Isolation Garment ) aux astronautes, qui applique la Betadine sur certaines portions du CM, etc. Il reste avec les astronautes jusqu' à l'hélitreuillage de ces derniers. Premier contact physique avec les astronautes…


Oui, hélas un ouvrage truffé de grossières erreurs. Dommage car l’auteur semble extrêmement sympathique.

Effectivement il n’y a aucune photo historique inédite dans la mesure où il s’agit principalement de photos montrant l’auteur en différents endroits historiques… Aucun intérêt pour le lecteur ! Des photos noir et blanc de surcroît !

Que dire de la mention présente sur la première édition « Au cœur des archives de la conquête spatiale ». Ben voyons !
Autant d’erreurs, dans un livre dont c’est tout de même la deuxième édition, est impardonnable, indigne.


Liste (non exhaustive) des erreurs :

Page 26 : « Domanl K. Slayton »

Page 27 : « … Freedom 7 atteint son apogée à 87 km de la Terre… ». C’était plutôt 187 !  Rappelons que pour la NASA l’espace commence à 100 km d’altitude !

Page 28 : Evoquant le vol de John Glenn : « on décide d’écourter le vol au bout de trois orbites ». Totalement faux, une légende urbaine qui a la vie dure !  Un peu de réflexion et d'esprit critique permet pourtant de rétablir la vérité !

Page 31 : Komarov aurait eu le temps de dire adieu à sa femme et à son fils... Pas à sa fille ? Archi faux ! Là encore il faut faire preuve d’un peu de discernement, de sens critique !

Page 34 : Peenemünde et ses environs (Zinnowitz) ont toujours été un lieu de vacances très prisé par les allemands… Jusqu’à l’acquisition des lieux par l’armée…

Page 38 : Concernant la centrale électrique, non tout n’est pas « presque toujours en l’état »… Elle a partiellement été démantelée par les soviétiques…

Page 44 : NASA = National Aeronautics and Space Administration !

Page 46 : Ottawa et Montréal ont été visités du 2 au 3 décembre 1969.  Le voyage marathon principal débute le 29 septembre et se termine le 5 novembre.

Page 49 : Aldrin n’est pas né à Montclair mais à Glen Ridge !

Page 87 : Inclure Wernher von Braun parmi les hommes de l’ombre !  

Page 88 : La VfR est officiellement créée le 5 juillet 1927 !  La date du 5 juin vient d’une erreur commise par Rudolf Nebel dans ses mémoires.

Il n’y a eu que 9 lancements publics payants !

Page 89 : « … Dornberger, qui prend contact avec von Braun et ses amis. Nous sommes en 1937. » Non, nous sommes en 1932 !
« Kummersdorf à 25 km de Berlin ». Non Kummersdorf se trouve à 50 km de Berlin intra-muros !

Page 127 : «... La seconde Saturn V en vol habité fut employée pour Apollo 10… » Ah bon ? et Apollo 9 alors ?


Page 151 : « C’est de l’aire de lancement numéro 34 A que s’est élancée la fusée Saturn V… »  Non, 39A.

Le "récit" de la mission Apollo 11 paru initialement dans Espace Magazine n°7 aurait mérité d’être quelque peu étoffé, c'est le moins que l'on puisse dire.

Je regrette rarement l’achat d'un livre, mais là c’est le cas…  26 euros pour ça !

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Contenu sponsorisé




Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Empty
MessageSujet: Re: Apollo 11, à la rencontre d'un rêve   Apollo 11, à la rencontre d'un rêve Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Apollo 11, à la rencontre d'un rêve
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bibliothèque astronautique-
Sauter vers: