Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Compte rendu conférence Palais de la Découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4478
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Compte rendu conférence Palais de la Découverte   Sam 30 Juin 2007 - 22:19

comme promis, quelques mots sur cet interessant coloque qui réunissait:

Jacques VILLAIN
Michel TOGNINI
Sylvie VAUCLAIR
Christel PAILLE

[/url][url]


« La Lune, le retour »Par Jacques VILLAIN, président de l’IFHE (Institut Français d’Histoire de l’Espace), membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace,


[url][/url]


Rappel historique de l'antiquité à nos jours
Résultats du programme Apollo
Le premier retour à la Lune
Le "programme BUSH"

« Ira-t-on sur Mars ? »Par Michel TOGNINI, astronaute, chef de l’équipe des astronautes européens à l’ESA, correspondant de l’Académie de l’Air et de l’Espace,

[url]


MARS et l'Europe
Difficultés d'un voyage vers Mars
Fiche programme du voyage

son intervention a été très avantageusement complétée par celle de madame Christel PAILLE, de l'ESTEC qui a traité du suppport vie

[/url][url]


Les consommables
La situation actuelle et future sur l'ISS
Les problèmes
Les solutions possibles

« A la recherche de nouveaux mondes : l’expérience spatiale COROT »
Par Sylvie VAUCLAIR, astrophysicienne à l’observatoire de Toulouse, membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace

[/url][url]


Présentation de la mission COROT
Les exo-planètes
Les oscillations stellaires
Les premiers résultats

Pour ceux qui seraient interessés, je tiens à leur disposition un compte rendu complet et détaillé
me contacter par mp et laisser son adresse e-mail (document Word)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4478
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Compte rendu conférence Palais de la Découverte   Sam 30 Juin 2007 - 22:24

et la petite photo qui va bien dédicacée par Michel TOGNINI (merci à lui):

[url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick R7
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 9923
Age : 72
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Compte rendu conférence Palais de la Découverte   Dim 1 Juil 2007 - 8:45

Merci beaucoup Dominique pour ce CR
Super

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gene Paul

avatar

Nombre de messages : 1171
Age : 48
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Compte rendu conférence Palais de la Découverte   Dim 1 Juil 2007 - 10:38

applaudir
OK pour le compte rendu Shocked
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4478
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Compte rendu conférence Palais de la Découverte   Lun 2 Juil 2007 - 14:24

Paul si tu veux le CR complet (sans photo, 125 ko), il n'y a qu'à demander....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gene Paul

avatar

Nombre de messages : 1171
Age : 48
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Compte rendu conférence Palais de la Découverte   Lun 2 Juil 2007 - 15:14

OK,je surveille ma boite à lettres virtuelle Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Patrick R7
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 9923
Age : 72
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Compte rendu conférence Palais de la Découverte   Lun 2 Juil 2007 - 17:20

Voici le CR de Dominque (transcrit au format texte)que l'on remercie encore pour ce travail
Super

« L’Exploration Spatiale au XXIè Siècle »

Salle de conférence du Palais de la Découverte

27.06.2007, Paris



« La Lune, le retour »
Par Jacques VILLAIN, président de l’IFHE (Institut Français d’Histoire de l’Espace), membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace,

« Ira-t-on sur Mars ? »
Par Michel TOGNINI, astronaute, chef de l’équipe des astronautes européens à l’ESA, correspondant de l’Académie de l’Air et de l’Espace,

« A la recherche de nouveaux mondes : l’expérience spatiale COROT »
Par Sylvie VAUCLAIR, astrophysicienne à l’observatoire de Toulouse, membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace.




Le colloque, modéré par monsieur Charles SIMONIN, est ouvert par une intervention de monsieur Georges VILLE, président de l’Académie de l’Air et de l’Espace qui présente l’Académie.

Celle-ci s’est ouverte aux membres européens depuis janvier 2007. Elle est constituée de différentes sections et de commissions spécialisées dont une sur l’espace, une sur la défense, une sur les problèmes énergétiques, une sur l’éducation…..

Son activité est multiple.
Elle publie une lettre trimestrielle,
Décerne médailles et prix
Organise des colloques dans un objectif de vision à long terme
Dresse des dossiers de synthèse particulièrement à l’intention des autorités
Réalise des forums de discussions
Organise des conférences, initialement à Toulouse mais dorénavant en partenariat avec le Palais de la Découverte, à Paris.
Le président met l’accent sur l’indépendance intellectuelle et financière de ses membres.

La parole est donnée à monsieur Jacques VILLAIN, pour la première intervention :

« La Lune, le retour ».

Le 14 janvier 2004, le président BUSH a engagé les Etats-Unis d’Amérique dans un grand programme de retour sur la Lune, plus de 30 ans après la fin du programme APOLLO.

Rappel historique
Au Ier siècle, Lucien de Samosate imagine le premier voyage sur la Lune à bord d’un bateau emporté par les vents ;
Au XVIe siècle, Francis GODWIN, puis de nombreux auteurs conteront le voyage vers notre satellite :
Cyrano de Bergerac, qui déploiera son imagination au travers de nombreux moyens plus ou moins poétiques, tel sa fusée à plusieurs étages faite de « feux de salpêtre successifs »
Jules VERNE, l’inspirateur
HERGE et sa fusée à propulsion nucléaire
….. Et tant d’autres

Dans notre ère moderne, la Lune devient un enjeu de la guerre froide entre 1959 et 1969.
Les soviétiques réalisent de nombreuses premières : Luna 2 qui impacte la Lune en 1959, Luna 3 qui est satellisée la même année, Luna 9 qui y réalise le premier atterrissage en douceur en février 1966.
Cette époque sera marquée par le fameux discourt de J-F KENNEDY le 25 mai 1961 qui engage les USA dans la conquête humaine de la lune.
L’Union Soviétique tentera de les y précéder mais les rivalités et la dispersion des ressources l’empêcheront de mener à bien des projets comme la fusée N1/L3.
Viendront donc APOLLO 8 qui verra trois hommes orbiter la Lune le 24 décembre 1968 et l’ultime compétition du mois de juillet 1969, au cours duquel la fusée N1/L3 explosera au décollage le 03, Luna 15 sera lancée le 13 avec comme objectif de ramener des échantillons du sol lunaire et enfin APOLLO 11 qui s’envolera le 16 avec le succès que l’on sait, couronnant la puissance américaine.
L’épopée d’APOLLO se poursuivra jusqu’en 1972 avec APOLLO 17, alors que les soviétiques enregistreront des succès non négligeables entre 1970 et 1976, avec Luna 16, Luna 20 et son LUNAKHOD, et le retour de 330g de poussière lunaire sur Terre.

Quel a été le bilan du programme APOLLO ?

Il a d’abord été scientifique, bien que cela n’ait pas été son objectif premier. Le retour de 384 kg d’échantillons lunaires, la détermination de l’âge précis de la Lune (4.5 milliards d’années), l’étude de sa structure et de sa composition, le retour de la plus vieille roche lunaire par APOLLO 16 ( 3.9 milliards d’années), la découverte des mascons, de l’Hélium 3 sont autant d’avancées scientifiques.
Il a ensuite été industriel, notamment avec l’amélioration extraordinaire de la fiabilité des lanceurs et par les avancées considérables dans des nouvelles technologies (informatique, guidage, propulsion….)

Dans les années 90, un premier retour à la Lune est réalisé, particulièrement avec la sonde CLEMENTINE qui réalise une cartographie, corrobore la présence d’Hydrogène au pôle sud, puis par LUNAR PROSPECTOR en 1998.

En 2003, SMART 1 inaugure un nouveau type de propulsion, électrique et ionique, avant d’être crashé volontairement sur le sol sélène.
La présence de zones éclairées permanentes au pôle nord et de zones toujours à l’ombre au pôle sud, laissant envisager la présence de glace est détectée.

En 2004, le président BUSH présente donc son plan de retour sur la Lune avec 3 grands thèmes :
Les sciences : comprendre le système Terre – Lune, rechercher de l’eau donc de l’H² et de l’O², développer des moyens d’observation
Installer l’homme sur la Lune, point de départ de la poursuite de l’exploration du système solaire
La Lune source d’énergie pour la Terre (Hélium 3, énergie solaire) à long terme.

Ce programme s’articule en plusieurs étapes :
Des missions automatiques de 2007 à 2015 avec LCROSS et LRO. Mais de nouveaux arrivants comme la Chine et l’Inde, et d’autre part le Japon, s’intéressent aussi à la Lune
Le retour de l’homme à l’horizon 2020
Le programme CONSTELLATION avec l’ambition de 2 missions de 30 à 90 jours de présence sur la Lune par an. Ces séjours augmenteront en durée jusqu’à 6 mois, pour aboutir à une présence humaine permanente et la construction d’une base lunaire en 2027.





Après une brève série de questions – réponses, c’est au tour de monsieur Michel TOGNINI de prendre place à la tribune pour tenter de répondre à la question :

« Ira-t-on sur Mars ? »

Il met tout d’abord l’accent sur l’expertise européenne dans l’espace.
Celle-ci est présente par son programme d’exploration du système solaire et de la Terre, par la réalisation de l’ATV, par sa participation à la Station Spatiale Internationale, par ses astronautes.

Les grandes lignes du programme EURORA sont esquissées :
La mission EXOMARS en 2009,
Le retour d’échantillons en 2001,
L’homme en 2024.

Les grandes idées directrices du programme européen sont le savoir et le progrès de la connaissance qui ont toujours été stimulés parallèlement à l’évolution des vols habités, l’invention et la créativité, l’identité européenne, l’inspiration, la coopération globale.
L’exploration est un besoin humain.

Quelles sont les difficultés d’un voyage vers Mars ?
Ce ne peut être qu’une entreprise internationale, avec différentes nationalités.
Il devra faire appel à plusieurs types de spécialistes : pilotes, médecins, scientifiques…
La durée de la mission est longue, entre 9 mois et 3 ans suivant les scénarii.
L’éloignement est un facteur majeur à prendre en considération.

L’élément humain sera prépondérant. Il faudra préciser les critères de sélection.
Un entraînement long et complexe, étalé sur de nombreuses années, réparti sur plusieurs continents avec de nombreuses simulations sera nécessaire.
En vol, le délai dans les communications avec la Terre, l’isolement, les modifications sensorielles, la promiscuité, la nécessité de pouvoir réaliser de nombreuses activités de manière autonome, contrairement à ce qui se passe sur l’ISS, seront autant d’éléments critiques.

Les facteurs psychologiques seront l’élément le plus critique et le plus difficile à régler, même si cela n’est pas insurmontable et que l’ESA a d’ores et déjà un programme de préparation.

Enfin, la protection contre les radiations ionisantes est un problème absolument sans solution actuellement et se présente comme un facteur rédhibitoire au jour d’aujourd’hui.

Des solutions techniques devront également être élaborées dans les domaines du véhicule - habitat, des communications, des distractions, de la nourriture.
L’ISS et la Lune doivent être utilisés comme bancs d’essai.

Le voyage de l’homme vers Mars sera la grande réalisation du XXIe siècle.

La fiche programme du voyage vers Mars comprend :
Un équipage de 6 membres dont 3 atterriront sur la planète,
Des sorties extravéhiculaires à la surface,
Un planning entre 2025 et 2040 (la 2è hypothèses semblant la plus crédible),
Un assemblage du vaisseau spatial pendant 6 ans en orbite,
Une association de lanceurs permettant l’optimisation des satellisations des charges utiles,
Un véhicule d’une taille comparable à l’ISS, d’environ 100 m sur 50 m, à plusieurs étages, modules de transfert et de retour.

D’autres scénarii sont envisageables et l’on peut retenir par exemple le projet VASIMIR élaboré par un astronaute de la NASA, basé sur la propulsion nucléaire pour une durée de mission de 9 mois.
Le problème numéro 1 restera la protection des astronautes contre les radiations ionisantes.
________________________
Michel TOGNINI nous présente madame Christel PAILLE, de l’ESTEC qui se propose de faire le point sur le support vie.

Le support vie comprend les consommables à apporter ou fabriquer, l’air, l’eau, la nourriture et les déchets.

Si l’on fait un bilan de masse, on calcule que les consommables pour 6 membres d’équipage pendant 3 ans représentent, uniquement pour les apports vitaux, 5 kg/jour/personne soit un total de 30 tonnes. Si l’on y ajoute les éléments de confort (eau de toilette …), on arrive à la masse rédhibitoire de 120 tonnes.
Il y a donc nécessité absolue de réduire cette masse et cela peut être réalisé grâce au concept du recyclage.

Quels sont les problèmes ?
Air :
Evacuer le CO²
Produire l’O²
Eliminer les contaminants biologiques et chimiques

Eau
Traitement des eaux usées
Traitement de l’urine
Fourniture de l’eau potable
Fourniture de l’eau d’hygiène
Eliminer les contaminants

Nourriture
Stocks
Production
Préparation

Gestion des déchets
Organiques
Non organiques

Actuellement, dans l’ISS :
L’O² est en grande partie approvisionné,
L’eau idem,
La nourriture est totalement approvisionnée si l’on excepte les quelques expériences de culture (salade, tomates)
Les déchets sont stockés puis évacués,
Les analyses de contamination sont très limitées entraînant un risque non négligeable.

Quelles améliorations peuvent être réalisées prochainement sur l’ISS ?
Pour l’air : fermer la boucle d’air, c'est-à-dire reconstituer l’O² à partir du CO². L’efficacité est limitée à 60%
Traiter les eaux sales. Efficacité 93%
Produire de la nourriture : production limitée à 1 à 5%.

On se retrouve toujours avec la production de déchets, la nécessité d’un approvisionnement pour un vol de longue durée, les performances limitées des techniques actuelles.
Des solutions pourraient être :
de coupler les systèmes en particulier Air / Eau,
d’utiliser le concept de système clos,
d’utiliser les micro-organismes avec plusieurs compartiments ayant chacun une fonction de dégradation précise pour fermer le cycle de la matière,
de produire des plantes in situ.

La mise en œuvre de ces solutions comprend 5 phases :
réaliser à 100% une caractérisation de chaque système unitaire,
faire des tests d’évaluation des produits (déjà réalisé lors d’études en bed-rest),
faire les expérimentations en vol,
en retirer les retombées terrestres (environnement, agro-alimentaire, biotechnologies, recyclage…),
les intégrer à des programmes d’éducation et d’enseignement.

Le projet MELISSA, en Espagne, applique ces différentes phases mais il reste énormément de travail dans l’optique d’une mission martienne.


Quittant le domaine du vol habité, madame Sylvie VAUCLAIR nous a ensuite proposé un excellent exposé sur les exo-planètes et le satellite européen COROT, dont c’était jour pour jour l’anniversaire du 6è mois de son lancement, le 27 décembre 2006 par une fusée SOYUZ-FREGATE (1ER tir de ce type de lanceur à étage FREGATE).

(j’ai interrompu ma prise de notes pour me concentrer sur les passionnantes diapositives proposées)

« A la recherche de nouveaux mondes : l’expérience spatiale COROT »

Le satellite COROT, placé en orbite circulaire, polaire à 896 km d'altitude a 2 objectifs :

le principal est la découverte et la charactérisation d’exo-planètes proches d’étoiles par l'observation des micro-éclipses périodiques que ces planètes provoquent en passant devant leur étoile mère,

le second, auquel participe notre conférencière, consiste à sonder, par une technique appelée HYPERLINK "http://www.lesia.obspm.fr/astro/sismo/pages/savoirplus.html" \t "lesia" sismologie stellaire, les phénomènes physiques se produisant à l'intérieur des étoiles.

Le satellite, qui s'inscrit dans la filière HYPERLINK "http://smsc.cnes.fr/PROTEUS/Fr/" Proteus, est doté d'un télescope afocal de 27 cm de pupille et d'une caméra champ large à quatre détecteurs CCD sensibles à de très faibles variations de la lumière des étoiles.

Madame VAUCLAIR nous a donné en avant première les premiers résultats de la mission. Le satellite Corot a effectué à la fois les vérifications et calibrations en vol et les premières observations scientifiques. Tout fonctionne à bord comme prévu voire dans certains cas, significativement mieux. Il a fournit des premiers résultats comme cette image de transit de sa première exo-planète observée devant son étoile :
http://smsc.cnes.fr/IcCOROT/results/2007-05-03/exoplanetep.png
Et les variations d'éclat au cours du temps d'une étoile brillante analogue au Soleil. L'analyse harmonique montre clairement la présence de modes d'oscillations sismologiques.
http://smsc.cnes.fr/IcCOROT/results/2007-05-03/oscillationsp.png
L’exposé s’est poursuivi par de très clairs et précis développements concernant, le système solaire, les systèmes planétaires extrasolaires, les méthodes de détection des exo-planètes et leurs types, les oscillations stellaires.

La mission COROT s’annonce comme un grand succès en attendant la mise en orbite d’un satellite américain de dimensions plus imposantes en 2009.

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compte rendu conférence Palais de la Découverte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte rendu conférence Palais de la Découverte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Conférences, congrès, expositions, débats publics et musées-
Sauter vers: