Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Communiqué de l'ESA

Aller en bas 
AuteurMessage
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeJeu 4 Jan 2007 - 11:46

Programme chargé pour 2007 :

N° 01-2007 - Paris, le 4 janvier 2007


Calendrier des activités de communication de l’ESA en 2007 à l’intention des médias

2007 sera une année hautement symbolique pour l’espace tant à l’échelle mondiale avec le 50ème anniversaire du lancement de Spoutnik, qui a marqué le début de l’ère spatiale, qu’à l’échelle européenne avec le 50ème anniversaire de la signature des Traités de Rome donnant naissance à la Communauté européenne. Avec pour devise « Découverte, compétitivité et identité européenne », le service Communication de l’ESA consacrera ses efforts à la promotion des missions de l’Agence dans ses grands secteurs d’activités : science, observation de la Terre, navigation, télécommunications, vols habités et exploration, lanceurs. Au programme, des conférences de presse, des expositions, des rendez-vous politiques, des lancements et bien d’autres événements.

L’ESA invite les représentants des médias à prendre note des principales activités de communication qu’elle mènera en 2007.

Janvier
8-9 Atelier sur les activités européennes d’exploration, Édimbourg, Royaume-Uni (sans participation de la presse).
10 Conférence de presse à Londres sur les résultats de l’atelier d’Édimbourg.
17 Le Directeur général de l’ESA rencontre la presse au siège de l’Agence, à Paris (France).
18 Retour en Europe de Thomas Reiter – Conférence de presse à l’ESA/EAC, Cologne (Allemagne).
23 Réunion des Chefs des Agences partenaires de la Station spatiale internationale (ISS), au siège de l’ESA, à Paris (France).

Février
1er(à confirmer)Événement pour la presse sur Planck avec Alcatel, à Cannes (France).
25 Rosetta survole la planète Mars : Événement pour les médias à l’ESA/ESOC, Darmstadt (Allemagne).
A définir Essais de la maquette de piscine d’Eurobot dans le caisson d’impesanteur de l’ESA/EAC, Cologne (Allemagne).
A définir Essai à feu du moteur Zefiro-9 de Vega, à Salto di Quirra, Sardaigne (Italie).
A définir Inauguration du Centre de contrôle de l’ATV et journée pour les médias à Toulouse (France).

Mars
A définir Christer Fuglesang en tournée de présentation de son vol dans l’espace dans les pays nordiques.
A définir 50ème anniversaire de la signature des Traités de Rome - Exposition sur l’ESA et l’espace.
A définir Journée portes ouvertes à l’ESA/ESRIN, Frascati (Rome, Italie).

Avril
2/4 – 26/8 Exposition sur Envisat au Palais de la Découverte, Paris (France).
11 (à confirmer)Conférence de presse sur les résultats de Venus Express à l’ESA/ESOC, Darmstadt (Allemagne).
16-17 Journées d’information sur les télécommunications à l’ESA/ESTEC, Noordwijk (Pays-Bas).
17-30 Conférence et Exposition GMES dans le cadre de la présidence allemande de l’UE, Munich (Allemagne).
23-27 Symposium 2007 sur Envisat à Montreux (Suisse) – Stand d’exposition de l’ESA.
À définir « De Galileo Galilei au système européen de navigation par satellite » : exposition à Rome (Italie).
À définir Entraînement des astronautes de l’ESA dans la maquette de l’ATV à l’ESA/EAC, Cologne (Allemagne) – Journée pour les médias.
À définir Thomas Reiter en tournée de présentation de son vol dans l’espace (Allemagne, France, Italie).

Mai
20-24 16ème réunion de l’IAA – Symposium sur l’homme dans l’espace, Pékin (Chine).
22 3ème Conseil Espace, réunion commune ESA/CE à Bruxelles (Belgique) – Point fort : Adoption de la Politique spatiale européenne.
A définir Journée pour les médias sur l’ATV à l’ESA/ESTEC, Noordwijk (Pays-Bas).
A définir Journée pour les médias sur GOCE à l’ESA/ESTEC, Noordwijk (Pays-Bas).
A définir Événement pour la presse sur Herschel avec EADS Astrium à Friedrichshafen (Allemagne).

Juin
A définir Essai à feu du moteur Zefiro-23 de Vega, à Salto di Quirra, Sardaigne (Italie).
4-8 Réunion du Groupe des scientifiques du projet Cassini-Huygens à Athènes (Grèce).
6-15 50ème session du Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique des Nations Unies à Vienne (Autriche) – Exposition de l’ESA.
18-24 Salon aéronautique du Bourget (France) – Exposition de l’ESA – La « nuit de l’exploration », événement ouvert au public, aura lieu à Paris durant le salon.

Juillet
7 Nuit de l’Exploration à la Cité de l’Espace, Toulouse (France).
23-27 Symposium international sur les géosciences et la télédétection (IGARSS) à Barcelone (Espagne).
25 (au plus tôt)Lancement de l’ATV-1 (Jules Verne), à Kourou (Guyane).
À définir Inauguration d’un nouveau bâtiment à l’ESA/ESAC à Villafranca (Madrid, Espagne).

Août
Fin du mois MAKS-2007, Salon international de l’Aviation et de l’Espace à Joukovsky, près de Moscou (Russie).

Septembre
7 (au plus tôt) Lancement de la mission STS-120 de la Navette avec à bord l’astronaute de l’ESA Paolo Nespoli – Livraison de l’élément de jonction n°2 fabriqué en Italie au Centre spatial Kennedy (Floride, États-Unis).
8 40ème anniversaire de l’ESA/ESOC, à Darmstadt (Allemagne) – Événement à confirmer.
14 (à confirmer)Lancement du satellite Photon-M3 embarquant 17 expériences de l’ESA au cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan).
24-28 58ème congrès de l’IAC à Hyderabad (Inde).
À définir Journée portes ouvertes à l’ESA/EAC, Cologne (Allemagne).
À définir « Nuit des chercheurs européens », événement ouvert au public à l’ESA/ESRIN.
À définir « Mise en service opérationnel d’EGNOS », événement à Bruxelles (Belgique) avec la CE et la GSA (Autorité européenne de surveillance GNSS).
À définir Essai à feu du moteur P-80 de Vega à Kourou (Guyane).
À définir Journée pour les médias sur Galileo à l’ESA/ESTEC, Noordwijk (Pays-Bas) – Giove-B sera au centre d’essais.

Octobre
2-4 Conférence sur les aspects scientifiques et fondamentaux du programme Galileo à Toulouse (France).
4/10-mars 2008 Exposition « 100 ans d’espace » à la Cité de l’Espace, Toulouse (France) avec la participation de l’ESA.
17 (au plus tôt)Lancement de la mission STS-122 embarquant le module européen Columbus destiné à l’ISS, avec à son bord l’astronaute de l’ESA Hans Schlegel.
À définir Lancement de SMOS et de Proba-2 à Plessetsk (Russie).
À définir Conférence sur les activités internationales d’exploration, Berlin (Allemagne).
À définir Ouverture d’un nouveau bâtiment à l’ESA/ESTEC – Événement pour les invités et la presse.
À définir Paolo Nespoli en tournée de présentation de son vol dans l’espace (activités pour les médias en Italie et en Allemagne).

Novembre
13 Rosetta survole la Terre.
15-19 Exposition ESA/CE sur GMES à la Royal Dublin Society, Dublin (Irlande).
À définir Journée portes ouvertes à l’ESA/ESAC, Villafranca (Madrid, Espagne).
À définir Lancement du 2ème satellite d’essai Galileo, Giove-B, à Baïkonour (Kazakhstan).
À définir Journée portes ouvertes à l’ESA/ESAC pendant la semaine de la Science, à Villafranca (Madrid, Espagne).

Décembre
À définir Journées pour les médias sur Herschel/Planck à l’ESA/ESTEC, Noordwijk (Pays-Bas).
À définir Lancement de GOCE à Plessetsk (Russie).



La date de certains événements, notamment celle des lancements, dépend de différents facteurs (ex : aptitude au vol du satellite et/ou du lanceur) et reste donc à définir ou à confirmer ; parfois la date la plus précoce envisagée est indiquée (mention « au plus tôt »). Les dates des lancements Ariane doivent être confirmées par Arianespace, celles de Soyouz par Starsem, celles de Rockot par Eurockot et celles de la navette spatiale par la NASA.

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeJeu 4 Jan 2007 - 21:24

Tiens c'est étonnant, je les reçois dans la langue de Shakespeare ... cela me fais travailler mon anglais 8)
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeVen 5 Jan 2007 - 8:03

vp a écrit:
Tiens c'est étonnant, je les reçois dans la langue de Shakespeare ... cela me fais travailler mon anglais 8)
On peut s'abonner aux deux newsletters

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeLun 5 Mar 2007 - 11:48

Communiqué N° 13-2007 – Paris, le 5 mars 2007


Le site d’atterrissage d’Huygens portera le nom d’Hubert Curien


Le 14 mars prochain, le nom de l’un des pères fondateurs de l’Europe spatiale et celui d’une véritable épopée seront liés pour l’éternité. En effet, l’Agence spatiale européenne (ESA), le Comité de la recherche spatiale (COSPAR) et la NASA ont décidé de rendre hommage à Hubert Curien en baptisant de son nom le site d’atterrissage d’Huygens sur la plus grande lune de Saturne, Titan.

Le site d’atterrissage d’Huygens s’appellera donc désormais le « Mémorial Hubert Curien ». La cérémonie qui marquera l’événement se tiendra au siège de l’ESA, le 14 mars, en présence des délégués au Conseil de l’Agence, de l’épouse du Professeur Curien, Madame Perrine Curien, et de l’un de leurs fils. Les médias qui souhaitent participer à cet événement sont invités à remplir le formulaire de réponse ci-joint.

L’atterrissage d’Huygens sur Titan, en janvier 2005, a constitué l’un des plus grands succès de l’histoire de l’exploration spatiale. La réussite de l’ESA dans cette mission menée en coopération avec la NASA et l’Agence spatiale italienne (ASI) a été rendue possible grâce à l’engagement d’un homme qui, pendant plusieurs décennies, s’est employé à promouvoir et à renforcer le rôle de la recherche scientifique dans son pays d’origine, la France, ainsi qu’en Europe. Parmi ses nombreuses responsabilités, Hubert Curien a été ministre de la Recherche et de l’Espace dans quatre gouvernements différents.

En tant que Président du Conseil de l’ESA de 1981 à 1984, Hubert Curien a joué un rôle déterminant dans la mise en place du précédent programme scientifique à long terme de l’Agence, « Horizon 2000 », dont le projet de mission Huygens faisait partie.

Pour Roger Bonnet, actuel Président du COSPAR et ancien directeur du Programme scientifique de l’ESA (1983-2001), « les qualités diplomatiques d’Hubert Curien ont eu une influence considérable sur la naissance de la science spatiale en Europe. En 1985, son soutien a joué un rôle clé lorsque les ministres européens ont dû se prononcer sur la marche à suivre pour mettre en place un programme de science spatiale s’appuyant sur des bases solides et pour assurer sa pérennité sur le plan financier ».

« Le Programme scientifique actuel de l’ESA « Vision Cosmique » repose sur l’héritage laissé par Hubert Curien », déclare David Southwood, actuel Directeur du Programme scientifique de l’ESA. « Il a encouragé la coopération entre nations, convaincu que la recherche spatiale était l’un des piliers du progrès et du bien-être d’une société basée sur la connaissance comme la nôtre. Il a également soutenu le concept de planification à long terme », poursuit-il. « De nos jours, il semble presque inconcevable de s’engager dans une aventure spatiale quelle qu’elle soit sans garder à l’esprit ces principes fondamentaux. »

« Le rôle joué par Hubert Curien dans la création d’une Europe spatiale, avec ses facettes les plus diverses, a été absolument déterminant », déclare Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA. « Hubert Curien est l’un des pères du programme Ariane, qui a donné à l’Europe un accès indépendant à l’espace, et l’un de ceux qui, à la fin des années 70, a persuadé d’autres pays de rejoindre l’ESA, en établissant le principe du « juste retour » pour les contrats industriels », ajoute-t-il. « Ce visionnaire exceptionnel était apprécié par tous pour ses compétences scientifiques et ses immenses qualités humaines, politiques et diplomatiques. C’est pour nous un véritable honneur que de rendre hommage à sa mémoire en associant pour l’éternité son nom à celui de ce lieu si remarquable situé sur cette étrange terre que nous avons pu atteindre en partie grâce à lui ».

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :
Franco Bonacina
ESA - Bureau Relations avec les médias
Département Communication
Tél. : +33 (0)1 53 69 71 55
Fax : +33 (0)1 53 69 76 90

Note aux rédactions
Brève biographie d’Hubert Curien
Hubert Curien est né le 30 octobre 1924 dans les Vosges. Pendant ses études, il entre dans la Résistance où son engagement lui vaudra la médaille militaire. Il est ensuite reçu à l’Ecole Normale Supérieure de Paris et poursuivra une carrière de chercheur en cristallographie ; il entre au Laboratoire de Minéralogie de la Sorbonne où il encouragera en permanence la collaboration entre minéralogistes et physiciens. Il est nommé Chargé de cours à la Faculté des Sciences de Paris en 1949, passe son doctorat en 1951 et devient Professeur d’Université en 1956. A partir de 1968, il continuera d’enseigner à l’Université Pierre et Marie Curie/Paris VI jusqu’en 1994, tout en exerçant ses fonctions politiques.

Outre sa carrière scientifique, Hubert Curien est surtout connu pour ses responsabilités politiques et ses activités de gestion, en France et en Europe, qu’il a assurées en faisant preuve d’engagement, d’efficacité et de perspicacité. Il a laissé son empreinte sur un nombre impressionnant d’institutions scientifiques. De 1966 à 1969, il est Directeur scientifique de la Physique au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), dont il devient Directeur général en 1969. En 1973, il est chargé de la réorganisation de la recherche en France. Il préside ensuite le Centre national d’études spatiales (CNES) de 1976 à 1984, avant d’être nommé ministre de la Recherche et de l’Espace en 1984, poste qu’il occupera jusqu’en 1993 dans quatre gouvernements différents.

De 1981 à 1984, il préside le Conseil de l’ESA où il a laissé d’excellents souvenirs, notamment en tant que l’un des pères du programme Ariane et l’un des fondateurs d’une Europe unie par la science. Il est élu à l’Académie des Sciences en 1993 et, de 1994 à 1996, il préside l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

Hubert Curien a reçu les plus hautes distinctions et décorations. Il était réputé pour sa grande intelligence, ses compétences politiques et ses capacités de gestionnaire, mais également pour sa simplicité, sa modestie, son sens de l’humour et sa faculté d’écoute. Il nous a quittés le 6 février 2005, laissant derrière lui son épouse, Perrine, et leurs fils, Nicolas, Christophe et Pierre-Louis.

Informations sur la mission Huygens

La sonde européenne Huygens fait partie de la mission Cassini-Huygens à destination de Saturne, menée conjointement par l’ESA, la NASA et l’Agence spatiale italienne (ASI). A l’heure actuelle, il s’agit du projet le plus ambitieux jamais réalisé dans le domaine de l’exploration spatiale planétaire. Lancé le 15 octobre 1997, Cassini – véhicule de haute technologie conçu pour tourner autour de la planète aux anneaux et pour étudier le système saturnien en détail - atteint Saturne le 1er juillet 2004 avec la sonde Huygens à son bord. Cassini largue alors la sonde en direction de Titan, la plus grande lune de Saturne, le 14 janvier 2005. C’est le premier atterrissage sur un corps céleste du Système solaire extérieur, qui nous a transmis les plus spectaculaires images de Titan jamais obtenues.

Au cours des deux heures et demie qu’a duré sa descente vers ce monde étrange, Huygens a réalisé une série de mesures à l’aide de ses six instruments de haute technologie. La sonde a collecté des informations sur l’atmosphère et les vents sur Titan. Lors de son approche de la surface, elle a également pris des photographies remarquables jusqu’au point de contact, dans la « boue » de Titan, où, ce qui est surprenant, elle a poursuivi ses mesures pendant plus de 3 heures.

Désormais, grâce aux données d’Huygens et aux informations globales et complémentaires de Cassini, on sait que les paysages de Titan ressemblent vraiment à ceux de la Terre, avec des montagnes, des lacs, des rivages et des canaux d’écoulement, où le méthane joue un rôle similaire à celui de l’eau sur Terre. C’est la détection d’Argon 40 qui a également permis à Huygens de découvrir que l’intérieur de Titan est encore actif, comme l’a confirmé par la suite Cassini, qui a observé des coulées de « lave » glacée surgissant de cryovolcans.

Jusqu’à présent, les résultats de la mission Cassini-Huygens montrent que Titan, dont on pensait qu’elle ressemblait à la Terre primitive, apparaît en réalité aussi complexe que n’importe quelle autre planète de type terrestre dotée d’une atmosphère. Huygens a dépassé toutes nos attentes et montre que Titan a probablement plus de points communs avec notre planète que Mars ou Venus, ce qui ouvre aux planétologues des perspectives d’exploration fascinantes.

Mémorial Hubert Curien
Siège de l’ESA – 8/10 rue Mario Nikis – Paris (France)
Mercredi 14 mars 2007 – 18:00

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Gene Paul

Gene Paul

Nombre de messages : 1170
Age : 50
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeMar 6 Mar 2007 - 17:43

Cela en fait des voyages à travers l'Europe pour tout suivre...
vous avez un jet privé geek
Revenir en haut Aller en bas
http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeMar 6 Mar 2007 - 17:49

gene paul a écrit:
Cela en fait des voyages à travers l'Europe pour tout suivre...
vous avez un jet privé geek
Non un "Portoloin" ou de la "Poudre de cheminette" ; ça dépend si il y une cheminée à l'arrivée.
geek

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Gene Paul

Gene Paul

Nombre de messages : 1170
Age : 50
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeMar 6 Mar 2007 - 21:42

C'est ...pas...faux... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 11:19

gene paul a écrit:
C'est ...pas...faux... Suspect
Laughing

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeVen 16 Mar 2007 - 15:46

PR N° 14- 2007 – Paris, le 16 mars 2007

Les astronautes européens « sur scène » à l’occasion du 50ème anniversaire des Traités de Rome

Le 26 mars 2007, à l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire des Traités de Rome, une manifestation se tiendra à l’Université La Sapienza de Rome, en présence d’astronautes de l’Agence spatiale européenne et avec la participation de Fabio Mussi, ministre italien de la Recherche.

Cet événement baptisé « Nuit spatiale : Rencontre avec les astronautes européens » est organisé conjointement par la Représentation de la Commission européenne en Italie, l’Ambassade de France en Italie, l’Agence spatiale européenne, l’Université Sapienza de Rome et l’Agence spatiale italienne.

Les membres du Corps des astronautes européens entraîneront le public (étudiants, représentants des ambassades européennes à Rome, industrie européenne, institutions italiennes et européennes, représentants des médias) dans une aventure exceptionnelle sur l’exploration spatiale et aborderont de nombreux thèmes comme le rôle de la Station spatiale internationale, la vie dans l’espace et le travail en apesanteur.

Les astronautes partageront l’expérience qu’ils ont vécue lors de leurs missions à bord de la station spatiale en s’appuyant sur des vidéos et livreront des anecdotes personnelles. Une
présentation sera donnée sur la conduite d’activités scientifiques dans l’espace, en coopération avec des universités, des instituts de recherche scientifique et des établissements scolaires.

Cet événement sera l’occasion de montrer à quel point la coopération internationale dans le domaine spatial a contribué ces cinquante dernières années à l’instauration d’un processus durable de paix et de prospérité en Europe et à faire des activités spatiales un exemple de réussite pour l’intégration européenne.

La soirée commencera à 18h00 et sera ouverte par Umberto Guidoni, premier astronaute européen à avoir séjourné à bord de la Station spatiale internationale, maintenant membre du parlement européen. L’animation sera assurée par la célèbre journaliste scientifique de RAI TV, Silvia Rosa Brusin.

Claudie Haigneré, ancienne astronaute de l’ESA, qui a séjourné à bord de Mir et de l’ISS, première femme à avoir reçu en 1999 le titre de Commandant du vaisseau Soyouz pour le retour, clôturera la soirée en revenant sur les extraordinaires succès de l’aventure spatiale au cours des cinquante dernières années, depuis le premier vol de Spoutnik.

Une exposition intitulée « L’Europe spatiale et aérospatiale », vitrine de l’excellence de l’Europe dans le domaine de la recherche et de la technologie, sera en outre visible du 27 mars au 7 avril à Rome, au Centre européen d’information et de documentation (CIDE), Via IV Novembre 149.

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeLun 19 Mar 2007 - 15:12

Communiqué de presse N° 15-2007 – Paris, le 19 mars 2007

Observer de plus près notre planète au Palais de la Découverte à Paris

Du mardi 3 avril au dimanche 26 août, les visiteurs de la Ville lumière auront une nouvelle attraction à inscrire dans leur emploi du temps chargé. Un arrêt au Palais de la Découverte (http://www.palais-decouverte.fr) leur permettra d’observer de plus près notre planète, car l’ESA et ce célèbre musée parisien ont fait équipe afin d’exposer une sélection de photographies surprenantes de notre Terre, prises par le satellite d’étude de l’environnement Envisat (*) de l’ESA et offrant un très riche contenu scientifique.

Une grande maquette 1:4 d’Envisat constituera la pièce maîtresse de cette exposition qui se tiendra sur 280 m². En outre, des vidéos et des démonstrations interactives montreront quelques-uns des résultats obtenus par Envisat durant ses cinq années d’exploitation réussie depuis son lancement par une Ariane-5 en mars 2002.

Des images de 4 x 4 m élaborées à partir de données provenant d’instruments extrêmement sophistiqués embarqués sur le satellite mettront en évidence certaines caractéristiques de notre environnement observé par Envisat. Le visiteur aura ainsi une vision saisissante des changements qui affectent les calottes glaciaires, la végétation ou les fleuves. Il pourra également voir quelle est la situation à l’échelle du globe en ce qui concerne la concentration de vapeur d’eau, la température des océans, la concentration de chlorophylle et d’autres indicateurs tout aussi vitaux sur l’état de notre planète et sur le changement global.


Dans une salle spéciale à proximité de l’exposition, des vidéos et des diaporamas donneront aux visiteurs la possibilité de poursuivre leur voyage sur notre planète et d’en apprendre davantage sur notre environnement fragile et sur les moyens que l’Europe déploie dans le cadre de l’ESA pour contribuer à sa préservation.

L’inauguration officielle de l’exposition, ouverte à la presse, aura lieu lundi 2 avril. Les représentants des médias souhaitant assister à la cérémonie d’ouverture placée sous le parrainage de Jack Guichard, Directeur du Palais de la Découverte, et de Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, sont invités à remplir le formulaire joint ci-après et à le renvoyer d’ici le vendredi 30 mars.

(*) Note aux rédactions

Lancé de Kourou (Guyane) dans la nuit du 28 février 2002, le satellite Envisat de l’ESA entame sa sixième année d’activité dans l’espace.

Ce satellite - le plus gros et le plus complexe jamais conçu pour l’observation de l’environnement - a déjà parcouru plus de 26 000 orbites autour de la Terre, soit plus de 1 milliard de km, l’équivalent d’un aller-retour entre notre planète et Jupiter.

La charge utile d’Envisat se compose de dix instruments optiques et radar particulièrement sophistiqués, permettant d’observer et de surveiller en continu les terres émergées, l’atmosphère, les océans et les calottes polaires du globe. Les données d’Envisat fournissent une moisson d’informations sur le fonctionnement du système Terre et notamment sur les facteurs intervenant dans le changement climatique. Les données collectées par les instruments d’Envisat facilitent par ailleurs le développement d’un certain nombre d’applications opérationnelles et commerciales.
Le radar à synthèse d’ouverture (ASAR) en bande C, le plus gros des instruments du satellite, présente des caractéristiques sans équivalent qui tiennent à sa capacité de couverture (faisceau radar orientable en élévation, choix entre plusieurs largeurs de fauchée - 100 ou 400 km) ainsi qu’à ses angles d’incidence, polarisations et modes de fonctionnement multiples.
Le spectromètre imageur à moyenne résolution (MERIS) mesure le rayonnement solaire réfléchi par la Terre avec une résolution au sol de 300 m, cela dans 15 bandes spectrales programmables en position et en largeur dans le visible et le proche infrarouge. Il assure la couverture de l’ensemble du globe en 3 jours.
MERIS a pour principale mission de mesurer la couleur de l’océan, tant en pleine mer que dans les zones côtières. A partir de ces données, il est possible de déterminer les concentrations de chlorophylle ou de sédiments en suspension dans l’eau ainsi que les charges en aérosols au-dessus des océans. MERIS offre également la possibilité d’observer les terres émergées et l’atmosphère.
En l’espace de cinq ans, Envisat a collecté 500 téraoctets de données, à raison d’environ 280 gigaoctets par jour. Le volume de données recueilli par les dix instruments du satellite offre aux scientifiques une vision globale de notre environnement et contribue à répondre aux besoins initiaux du projet de Surveillance globale pour l’environnement et la sécurité (GMES) jusqu’au lancement des futurs satellites Sentinelles.

A l’origine, l’exploitation en orbite d’ENVISAT devait durer cinq ans. En raison toutefois de l’excellent état de fonctionnement du satellite, les Etats membres de l’Agence sont convenus de financer la poursuite des opérations jusqu’en 2010.

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeVen 30 Mar 2007 - 8:21

N° 17-2007 – Paris, le 29 mars 2007

Signature d'un arrangement entre l'ESA et la Nouvelle-Zélande concernant une station de poursuite

M. Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l'ESA, et Son Excellence Mme Sarah Dennis, Ambassadeur de la Nouvelle-Zélande en France, ont signé aujourd'hui un arrangement relatif à la mise en place d'une station de télémesure mobile devant permettre la poursuite du lanceur Ariane-5 qui mettra en orbite le véhicule de transfert automatique (ATV) de l'ESA lors de son vol inaugural, à l'automne prochain.

L'ATV européen sera l'un des vaisseaux-ravitailleurs indispensables de la Station spatiale internationale, vers laquelle il acheminera du matériel et des pièces de rechange ainsi que des vivres, de l'air et de l'eau destinés aux équipages permanents. Une fois amarré à l'ISS, l'ATV servira à rehausser l'orbite de la station spatiale. À la fin de sa mission, il effectuera un vol de rentrée contrôlée dans l'atmosphère terrestre, pendant lequel il se consumera avec les déchets évacués de l'ISS.

Le lancement du premier ATV, baptisé Jules Verne, se fera à l'aide d'une Ariane-5 spécifiquement adaptée à cette mission (*). Le lanceur placera l'ATV sur une orbite circulaire de 260 km d'altitude, inclinée à 51,6° par rapport à l'équateur. Depuis cette orbite, l'ATV utilisera son propre système de propulsion pour rejoindre l'ISS et s'y amarrer de manière automatique.


L'analyse de mission de ce vol spécial Ariane-5/ATV a confirmé la nécessité de pouvoir suivre, au-dessus de l'Océanie du sud (Australie et Nouvelle-Zélande), la séparation de l'ATV, son injection sur l'orbite visée et le troisième allumage de l'étage supérieur du lanceur.

L'ESA a décidé d'étendre à cet effet le réseau de stations de télémesure et de poursuite au sol mis en place pour Ariane. Il a été procédé en mars 2004 à une première mission d'étude en Nouvelle-Zélande visant à identifier un site adéquat pour installer une station de télémesure mobile, à même de satisfaire aux impératifs très contraignants de la mission en matière de visibilité.

À l'issue d'une analyse préliminaire approfondie, le choix s'est finalement porté sur un site qui se trouve à Invercargill, dans la zone d'Awarua, et offre une excellente visibilité sur la trajectoire. Les travaux préparatoires (génie civil, adaptation des accès routiers, plateforme en béton, alimentation électrique, télécommunications, clôtures, etc.) ont débuté en janvier dernier, la réception finale du site étant prévue pour la mi-mai. Les travaux de préparation du site, financés par l'ESA, représentent un investissement de plus de 200 000 €.

La station de poursuite devant servir pour la mission Ariane-5/ATV « Jules Verne » est louée par le Centre spatial guyanais du Centre National d'Études spatiales ; elle sera fournie et exploitée par la base d'essais d'Overberg (OTB), en Afrique du Sud, dans le cadre d'un contrat avec le CNES.

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
DoubleMexpress
Administrateur
DoubleMexpress

Nombre de messages : 1626
Age : 43
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 22/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeVen 30 Mar 2007 - 10:38

Patrick R7 a écrit:
...

À l'issue d'une analyse préliminaire approfondie, le choix s'est finalement porté sur un site qui se trouve à Invercargill, dans la zone d'Awarua, et offre une excellente visibilité sur la trajectoire. Les travaux préparatoires (génie civil, adaptation des accès routiers, plateforme en béton, alimentation électrique, télécommunications, clôtures, etc.) ont débuté en janvier dernier, la réception finale du site étant prévue pour la mi-mai. Les travaux de préparation du site, financés par l'ESA, représentent un investissement de plus de 200 000 €.
Heureusement Laughing Laughing Laughing Laughing que le tir à pris du retard ! ! ! ! ! !

Patrick R7 a écrit:
La station de poursuite devant servir pour la mission Ariane-5/ATV « Jules Verne » est louée par le Centre spatial guyanais du Centre National d'Études spatiales ; elle sera fournie et exploitée par la base d'essais d'Overberg (OTB), en Afrique du Sud, dans le cadre d'un contrat avec le CNES.

Je suppose qu'elle sera en usage pour les tirs suivant également ! ! ! !

_________________
Communiqué de l'ESA Emma2010 Communiqué de l'ESA Iloveb10 Communiqué de l'ESA Tree Communiqué de l'ESA Blog1r10 Communiqué de l'ESA Sophy110
Revenir en haut Aller en bas
http://www.astronaute.be
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeVen 30 Mar 2007 - 10:41

Patrick R7 a écrit:
La station de poursuite devant servir pour la mission Ariane-5/ATV « Jules Verne » est louée par le Centre spatial guyanais du Centre National d'Études spatiales ; elle sera fournie et exploitée par la base d'essais d'Overberg (OTB), en Afrique du Sud, dans le cadre d'un contrat avec le CNES.
doublemexpress a écrit:
Je suppose qu'elle sera en usage pour les tirs suivant également ! ! ! !
Va savoir ... ?
Smile On peut le supposer, en effet

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeMer 11 Avr 2007 - 16:30

N° 18-2007 – Paris, le 11 avril 2007


Bilan scientifique de cinq années d’exploitation du satellite Envisat

Du 23 au 27 avril prochain, la ville de Montreux (Suisse) accueillera le Symposium Envisat 2007. Près d’un millier de scientifiques du monde entier y sont attendus pour faire le point sur les résultats des missions d’observation de la Terre de l’Agence spatiale européenne (ESA) et plus particulièrement sur ceux d’Envisat.

Organisé par l’ESA avec le concours du Bureau suisse des Affaires spatiales, ce symposium offre aux scientifiques l’occasion de présenter les résultats des recherches actuellement menées au moyen des données d’Envisat, d’ERS et d’autres missions de tiers de l’ESA.

Le symposium abordera quasiment tous les domaines des sciences de la Terre : concentrations des gaz à effet de serre, trou de la couche d’ozone, hausse du niveau des mers, température de surface des océans, variations des calottes glaciaires et des glaces de mer, volcans et séismes, modifications du couvert végétal, etc. Les organisateurs prévoient environ 800 présentations regroupées en 54 sessions thématiques, qui réuniront des chercheurs de plus de 40 pays.

Une des sessions traitera plus particulièrement de l’utilisation des moyens d’observation de la Terre à l’appui des Conventions internationales sur l’environnement, en liaison étroite avec les Agences des Nations unies, le Programme mondial de recherche sur le climat (PMRC) et le Programme international pour l’étude de la géosphère et de la biosphère (PIGB), ainsi qu’avec
d’autres grands acteurs institutionnels européens et internationaux comme, par exemple, l’Agence européenne de l’environnement (EEA). Il est également prévu d’organiser jeudi 26 avril une session spéciale sur le programme GMES, piloté par l’Union européenne (UE), et sur sa composante spatiale, gérée par l’ESA.

Le symposium sera officiellement inauguré le 23 avril à 14h30. M. Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, prononcera l’allocution de bienvenue, suivi de MM. Jean-Philippe Amstein, Directeur de l’Office fédéral de Topographie suisse, Daniel Fürst, Directeur du Bureau suisse des Affaires spatiales, et Volker Liebig, Directeur des programmes d’observation de la Terre de l’ESA. Cinq scientifiques présenteront ensuite un aperçu des principaux résultats des missions Envisat et ERS.

Lancé en 2002, Envisat est le plus gros satellite d’observation de l’environnement jamais construit. Ses dix instruments optiques et radar de haute technologie scrutent sans relâche les terres émergées, l’atmosphère, les océans et les calottes polaires, assurant la continuité des missions ERS lancées par l’Agence en 1991.

Envisat a recueilli à ce jour 500 téraoctets de données – à raison de quelque 280 gigaoctets par jour - et vient d’entamer sa sixième année d’exploitation en orbite.

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur
Patrick R7

Nombre de messages : 9917
Age : 74
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeJeu 26 Avr 2007 - 18:42

N° 19-2007 – Paris, le 26 avril 2007


Nouvelles avancées dans la mise en place d’une Politique spatiale européenne

L’espace est un atout stratégique que l’Europe se doit d’exploiter plus efficacement, une carte maîtresse qui ne doit pas lui échapper si elle veut faire profiter ses citoyens des avantages économiques et sociaux des activités spatiales. Avec la Politique spatiale européenne, l’Europe disposera bientôt d’un puissant levier pour accéder à un rôle plus éminent sur la scène spatiale.

Le collège des commissaires européens a adopté, aujourd’hui à Bruxelles, une communication sur la Politique spatiale européenne, élaborée conjointement par la Commission européenne (CE) et la direction générale de l’Agence spatiale européenne (ESA). Depuis deux ans, les deux organisations s’emploient en effet à définir un cadre politique pour le développement et l’exploitation de technologies et de systèmes spatiaux, qui doit permettre à chacune d’elles de prendre des décisions d’investissement visant à optimiser les retombées des activités spatiales. L’étape suivante consistera pour le directeur général de l’ESA à soumettre la proposition de Politique spatiale européenne à la prochaine session du Conseil de l’ESA au niveau des délégués, le 9 mai. Enfin, les ministres seront invités à entériner cette politique dans le cadre du 4ème Conseil Espace, qui se tiendra le 22 mai à Bruxelles (*).

Commentant l’adoption de la communication, Günter Verheugen, vice-président de la Commission chargé des entreprises et de l’industrie, souligne «l’importance stratégique de l’espace pour notre avenir. » D’après le commissaire européen, « l’espace nous offre les


moyens de relever bon nombre des défis du XXIe siècle. Les satellites et les systèmes spatiaux sont des atouts fondamentaux pour mieux évaluer les problèmes planétaires et mieux y faire face, mais aussi pour améliorer sensiblement notre vie quotidienne. »

Pour Jean-Jacques Dordain, directeur général de l’ESA, « voici plus de trente ans que l’Agence spatiale européenne réalise avec succès des infrastructures et des systèmes spatiaux. Cette réussite exemplaire, nous sommes impatients de la consolider en relevant les nouveaux défis de la Politique spatiale européenne et en nous employant, au côté de la Commission, à développer des applications spatiales en soutien des politiques européennes.”

Compte tenu de sa position sur la scène mondiale, l’Europe est de plus en plus sollicitée pour exercer un leadership au niveau des politiques globales. L’espace apportera un éventail plus large de solutions pour faire face aux besoins des politiques spécifiquement européennes ou de portée mondiale, de même qu’il contribuera à atteindre de nouveaux objectifs importants au niveau européen. La politique de l’environnement, et plus particulièrement la réponse de l’Europe au problème du changement climatique mondial, constitue à cet égard un exemple remarquable, mais il en existe d’autres encore, comme la sécurité, les transports, la recherche, l’agriculture, la pêche et l’aide au développement.

La communication sur la Politique spatiale européenne définit les objectifs suivants :

- promouvoir une meilleure coordination des programmes spatiaux civils de l’UE, de l’ESA et de leurs Etats membres respectifs pour accroître l’efficacité des investissements et éliminer les doublons inutiles, en réponse aux besoins communs de l’Europe ;

- développer les synergies entre les technologies et les programmes spatiaux civils et de défense, et plus particulièrement l’interopérabilité des systèmes civils et de défense ;

- garantir le financement durable des applications spatiales, en particulier celui de l’initiative phare de Surveillance globale pour l’environnement et la sécurité (GMES**) ;

- veiller à ce que la politique spatiale soit en harmonie avec les relations extérieures de l’UE et contribue à leurs objectifs. L’UE, l’ESA et leurs Etats membres mettront en place un mécanisme de coordination pour définir une stratégie commune dans le domaine des relations internationales.

L’espace est également un secteur à forte valeur ajoutée ainsi qu’un facteur de croissance et d’emploi, riche en opportunités pour l’industrie européenne.

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Apolloma
Invité



Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitimeJeu 26 Avr 2007 - 18:55

En esperant que cela apporte un résultat concret..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Communiqué de l'ESA Empty
MessageSujet: Re: Communiqué de l'ESA   Communiqué de l'ESA Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Communiqué de l'ESA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Revue de presse :: ESA : bulletins et communiqués-
Sauter vers: