Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Utilisation future de la base spatiale de Baïkonour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3977
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Utilisation future de la base spatiale de Baïkonour   Sam 15 Déc 2012 - 16:17

Cosmodrome de Baïkonour : vers un nouvel accord russo-kazakh: http://french.ruvr.ru/2012_12_11/Le-Kazakhstan-ferme-la-porte-dans-l-espace/

Citation :
Le Kazakhstan a l’intention de revoir tous ses accords avec la Russie sur le cosmodrome Baïkonour. Il n'est pas exclu qu'Astana puisse prochainement soulever la question de la fin du bail de la Russie sur l’infrastructure du cosmodrome.

L’accord de bail sur le cosmodrome Baïkonour a épuisé ses ressources, a déclaré récemment le chef de l’industrie spatiale kazakhe Talgat Moussabaev , persuadé que la Russie et le Kazakhstan doivent utiliser ensemble le cosmodrome. Pour ce faire il faut élaborer un nouvel accord basé sur les relations de bail.

Actuellement Moscou utilise Baïkonour sur la base d’un accord valable jusqu’en 2050. L’entretien du complexe coûte annuellement à la Russie plus de cent millions de dollars.

La résiliation de l’accord actuel peut être liée aux changements d’orientation politique du Kazakhstan, souligne Kirill Markine, analyste à l’agence Investkafe .

« Plusieurs variantes sont possibles. Le Kazakhstan peut vouloir utiliser ce terrain à ses propres fins. Probablement, il existe déjà des projets et Astana veut s’en occuper le plus vite possible. L’autre aspect est politique : le Kazakhstan pourrait chercher à promouvoir ses propres intérêts ».

D’autre part, une telle position du Kazakhstan peut être résultat de divergences politiques entre Moscou et Astana, suppose Natalia Kharitonova, coordinatrice du Réseau eurasiatique uni d'experts.

« Les autorités russes changent leur stratégie envers l’espace postsoviétique et surtout le Kazakhstan. C'est lié aux changements au sein du ministère russe de la Défense et aux déclarations de Nazarbaïev pendant sa visite en Turquie il y a quelques mois. Cela a poussé les autorités russes à réviser leurs relations avec le Kazakhstan ».

On ne peut pas exclure que le Kazakhstan ambitionne de devenir une puissance spatiale indépendante. Pour réaliser son propre programme le Kazakhstan aura besoin de personnel expérimenté, ce qui exigera la participation de la Russie.

Cet été la Russie a commencé la construction de sa propre base de lancement Vostotchniï. Le premier tir est prévu pour 2015. Selon les experts, c’est une démarche tout à fait logique dans la situation géopolitique actuelle. Ces derniers temps la politique des pays voisins de la Russie abritant des sites stratégiques importants n’est pas toujours amicale. Par exemple, c’est le cas du radar de Gabala en Azerbaïdjan, dont l’utilisation dans les intérêts de la Russie est suspendue. C’est pourquoi on ne peut pas exclure que qu’en avenir proche de nouveaux radars, des stations de surveillance tactique de l’espace et bien d’autres apparaissent en Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Utilisation future de la base spatiale de Baïkonour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bases de lancements :: Baïkonour-
Sauter vers: