Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1609
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Dim 3 Juin 2012 - 14:19

Tous ces projets sont admirables, mais l'Homme le plus riche du monde n'aura jamais les moyens financiers d'un pays comme les Etats-Unis !
Un véritable programme spatial d'envergure, et pérenne, ne peut être le fruit que d'un ou plusieurs pays !

_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3975
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Dim 3 Juin 2012 - 14:59

SpaceNut a écrit:
Tous ces projets sont admirables, mais l'Homme le plus riche du monde n'aura jamais les moyens financiers d'un pays comme les Etats-Unis !
Un véritable programme spatial d'envergure, et pérenne, ne peut être le fruit que d'un ou plusieurs pays !
L'article n'évoque aucunement de "projets admirables"...
SpaceX n'est qu'un fournisseur ( subventionné Laughing ) de l'état américain.
Pour le moment ... occupons nous du présent pour, après, préparer l'avenir.

Les doutes s'expriment aussi du côté russe:
L'avenir du transport spatial

Citation :
Par Olga Zakoutnaya, le 2 juin 2012:

Le vol réussi du premier vaisseau spatial commercial américain vers l'ISS va ouvrir l’ère de la concurrence entre les structures publiques et privées des différents pays pour le transport dans l’espace. Si le secteur privé sera en mesure de « décharger » les agences spatiales d’une partie des obligations, il faudrait réfléchir dans quel domaine seront utilisées les capacités libérées. Pour la Russie, qui élabore sa stratégie spatiale pour le 21e siècle, cette question est vraiment d’actualité.

Le vol du vaisseau spatial Dragon, construit par la société Space Exploration Technologies (SpaceX), a été qualifié par la NASA nommé un jalon marquant le début d’une nouvelle ère avec l'arrivée des constructeurs privés dans le secteur, où seules les structures d’Etat étaient admises auparavant. En plus de cet objectif qu’on peut considérer comme « stratégique », ce vol avait aussi des objectifs tactiques. La NASA a donc prévu un remplacement temporaire des navettes qui sont devenues trop obsolètes. Si la navette Dragon va continuer à être utilisée, comme cela était prévu, la NASA aura à sa disposition un nouveau véhicule (qui peut aussi sortir en version habitée) pour envoyer du fret à la Station spatiale internationale (ISS). L'avantage du Dragon en comparaison avec d’autres cargos spatiaux, c’est qu’il peut renvoyer également du fret sur la Terre, à la différence des ATV européens, HTV japonais, ou du Progress russe.

Qu'est-ce que cela va signifier pour la Russie? D'une part, Dragon lui prendra ses clients. Mais d’une autre part, si les vols habités dans l’espace ne se termineront pas avec l’ISS, le secteur russe de l’aéronautique aura à nouveau une occasion de « se détacher » du soutien constant qu’elle porte à l’ISS et réfléchir à ses propres perspectives. D'autant plus qu’il est peu probable que Dragon remplace les vaisseaux spatiaux habités Soyouz dans un avenir proche. Bien que SpaceX prévoit que le nouveau vaisseau dans sa version pilotée pourrait effectuer son premier vol dans d’ici à quelques années, la réalisation de ce projet risque de prendre du temps, comme cela s’est produit avec la version cargo de ce module. Le deuxième vol de démonstration de Dragon qui combine les objectifs du deuxième et troisième vol d’essai, devait avoir lieu en 2011, après que le navire ait réussi à faire le tour de la Terre en décembre 2010. La NASA a déjà signé un contrat pour le lancement de la fusée Falcon 9, également développée par SpaceX, avec le vaisseau.

Pendant ce temps, la Corporation spatiale « Energia » continue à travailler sur le nouveau système de transport, dont le projet a été lancé en 2009. Les dirigeants de la société supposent que le premier lancement de ce système dans une version sans pilote devrait avoir lieu en 2015, et la version pilotée devrait être lancée en 2018. D’ici à cette date, l'avenir de l'ISS sera certainement décidé. Il est prévu que la Station spatiale internationale sera exploitée jusqu’en 2020, mais des discussions sur le report de la date d’arrêt de son fonctionnement sont déjà en cours. La seule question, c’est le but de prolongement de l’exploitation de l’ISS.

Un long chemin vers la Lune

Récemment, Alexeï Krasnov, responsable des programmes spatiaux habités de l'Agence spatiale russe (Roskosmos), a déclaré que l’organisation a proposé aux partenaires étrangers de l'ISS d’envisager la possibilité d'étendre les grandes expéditions de six à neuf mois. Selon Krasnov, cela permettra de favoriser les vols habités et permettre de préparer des expéditions plus lointaines. Plus tôt, le chef de l'Agence spatiale fédérale russe Vladimir Popovkine a suggéré qu'il serait plus logique de passer des missions permanentes à des visites temporaires de la station pour effectuer des travaux de recherche spécifiques.

Ces déclarations reflètent la situation de manière objective. D'une part, il n'y a pas de désir d'arrêter de vols spatiaux habités, d'autre part, leur utilité n'est pas encore claire, car les objectifs ne sont pas clairement définis. Si l'ISS est considérée comme un terrain d’essai pour préparer quelques expéditions plus lointaines, il est alors nécessaire de compliquer les conditions de séjour des astronautes à la station. Si vous la station sera exclusivement destinée aux expériences à proximité de la Terre, il faudrait alors être sûr que les données scientifiques obtenues depuis l’orbite justifient les moyens qui sont dépensés dans ce but.

Une tentative de réponse partielle à cette question est donnée dans la nouvelle stratégie de développement de l'aérospatiale russe jusqu'en 2030, et la perspective qui est actuellement concordée. Cette stratégie ne possède pas d’objectifs spécifiques. Son but, comme indiqué dans le document – c’est d’assurer à la Russie une place parmi les trois grandes puissances spatiales. Mais cela ne permet pas de comprendre ce que la Russie compte faire dans l’espace, notamment avec ses appareils pilotés. Pour rester parmi les grandes puissances spatiales, la Russie devra non seulement accroître sa présence dans l'espace, mais aussi devenir un « pionnier » dans la recherche et l'exploration spatiale. Mais pour l’instant sa stratégie ne permet pas de comprendre quelle contribution elle peut faire avec son programme en 2030, que cela soit sur le plan scientifique, ou en termes d'ingénierie.

Par ailleurs, Roskosmos risque également de subir des changements. Selon le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine, l'Agence spatiale fédérale pourrait se transformer en une société d'État sur le modèle de Rosatom (Agence atomique russe). Certains experts croient que le format de la société d’Etat ne conviendrait pas pour l'agence spatiale, et indiquent qu'un organisme comme Roskosmos devrait avoir le rôle de client et assurer la réalisation du programme spatial de l'État. Le problème, c’est l’incertitude liée à l’absence des objectifs scientifiques clairs chez Roskosmos, d’où une incompréhension à quoi serviront toutes les réorganisations. Sans parler des doutes concernant leur efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Dim 3 Juin 2012 - 16:08

Fan d'Albert a écrit:
Pour le moment ... occupons nous du présent pour, après, préparer l'avenir.
Oui tout à fait. Se contenter de parler des perspectives à long et à très long terme en oubliant le court terme, pour moi c'est du pipeau. Le présent est certes déterminant à condition qu'il soit éclairé par une réelle vision d'avenir... sinon ça sert à quoi que (fan de) Ducrocq il se décarcasse! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1609
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Dim 3 Juin 2012 - 18:03

fan de ducrocq a écrit:

L'article n'évoque aucunement de "projets admirables"...
SpaceX n'est qu'un fournisseur ( subventionné Laughing ) de l'état américain.
Pour le moment ... occupons nous du présent pour, après, préparer l'avenir.

L'article évoque tout de même un certain nombre d'exemples d'initiatives privées destinées à réduire le coût de l'accès à l'espace !
Sur le papier ces projets sont admirables, qu'en sera t-il concrètement, seul l'avenir nous le dira !

SpaceX est en effet un fournisseur, subventionné, après sélection par la NASA parmi plusieurs candidats dans le cadre du programme COTS.

S'occuper du présent, certes, mais sans oublier de tirer les enseignements du passé !


Comme le dit justement Explorer, sans une vision, un objectif clairement établi, l'avenir à court et moyen terme semble tout de même peu engageant !

Tout cela passe par une décision politique qui ne peut se faire sans une opinion publique favorable (pour ce qui concerne les pays démocratiques)

Reste à inventer un impératif pour déclencher ce nouvel élan, à trouver l'idée qui fera vendre un retour sur la Lune ou une expédition vers Mars !




_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Dim 3 Juin 2012 - 21:26

Je n'ai pas encore tout lu car je viens de rentrer (Fête des mères, noble sujet - lol !), mais arrêtons de glorifier Dragon à outrance, ça devient pesant de rappeler sans cesse une simple réédition de Gemini, 50 ans après ce qui a déjà été fait... Et encore ce n'est que du fret...
Cela n'empêche pas d'en parler, mais avec modération...
Si l'espace ne devient plus que "Dragon/SpaceX" à se mettre sous la dent...
Ce qui a été fait est bien. Mais bon, c'est d'une banalité... qui n'a rien d' "Historique". wink
Revenir en haut Aller en bas
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Lun 4 Juin 2012 - 8:56

SpaceNut a écrit:
Reste à inventer un impératif pour déclencher ce nouvel élan, à trouver l'idée qui fera vendre un retour sur la Lune ou une expédition vers Mars !
Personnellement je ne vois pas ce qui pourrait déclencher ce nouvel élan. Toutes les solutions ont déjà été plus ou moins imaginées... et que de tentatives avortées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1609
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Lun 4 Juin 2012 - 12:13

Explorer a écrit:
Personnellement je ne vois pas ce qui pourrait déclencher ce nouvel élan. Toutes les solutions ont déjà été plus ou moins imaginées... et que de tentatives avortées!


Moi non plus... Je ne verrai jamais l'Homme marcher sur Mars Sad

_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3975
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Lun 4 Juin 2012 - 12:32

SpaceNut a écrit:

...
Moi non plus... Je ne verrai jamais l'Homme marcher sur Mars Sad

Moi, j'espère encore ( ici ou ailleurs ) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3975
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Lun 4 Juin 2012 - 13:12

fan de ducrocq a écrit:
...
Les doutes s'expriment aussi du côté russe:
L'avenir du transport spatial

Citation :
Par Olga Zakoutnaya, le 2 juin 2012:

...
Par ailleurs, Roskosmos risque également de subir des changements. Selon le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine, l'Agence spatiale fédérale pourrait se transformer en une société d'État sur le modèle de Rosatom (Agence atomique russe). Certains experts croient que le format de la société d’Etat ne conviendrait pas pour l'agence spatiale, et indiquent qu'un organisme comme Roskosmos devrait avoir le rôle de client et assurer la réalisation du programme spatial de l'État. Le problème, c’est l’incertitude liée à l’absence des objectifs scientifiques clairs chez Roskosmos, d’où une incompréhension à quoi serviront toutes les réorganisations. Sans parler des doutes concernant leur efficacité.

L'article a fait réagir rapidement:

Roskosmos gardera son statut de l’agence fédérale

Citation :
Roskosmos gardera son statut de l’agence fédérale, a indiqué le Vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine (en charge du complexe militaro-industriel) sur son compte Twitter.

« La réforme ne commence pas par le changement des meubles », a-t-il indiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Mar 5 Juin 2012 - 23:58

Citation :
Par Olga Zakoutnaya, le 2 juin 2012:
...
Par ailleurs, Roskosmos risque également de subir des changements. Selon le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine, l'Agence spatiale fédérale pourrait se transformer en une société d'État sur le modèle de Rosatom (Agence atomique russe). Certains experts croient que le format de la société d’Etat ne conviendrait pas pour l'agence spatiale, et indiquent qu'un organisme comme Roskosmos devrait avoir le rôle de client et assurer la réalisation du programme spatial de l'État. Le problème, c’est l’incertitude liée à l’absence des objectifs scientifiques clairs chez Roskosmos, d’où une incompréhension à quoi serviront toutes les réorganisations. Sans parler des doutes concernant leur efficacité.
Cela concerne malheureusement toutes les agences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux    Mer 6 Juin 2012 - 0:04

SpaceNut a écrit:

Fan de Ducrocq a écrit:
SpaceNut a écrit:
...
Moi non plus... Je ne verrai jamais l'Homme marcher sur Mars
Moi, j'espère encore ( ici ou ailleurs )
On reconnaît là l'optimisme légendaire de ce cher Albert. Fan de Ducrocq en serait-il la réincarnation? Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Sam 16 Juin 2012 - 17:20

Nous venons d'assister à un vol Chinois historique.
Départ impeccable, à l'heure prévue, et une chinoise fait partie de l'équipage. J'en connais qui ne doivent plus avoir beaucoup d'ongles à ronger... forcément !
Les Chinois possèdent un beau lanceur, de 62 mètres de hauteur, et envoient vers leur station (certes modeste), leurs propres équipages. On me répondra sûrement : "oui, mais pas souvent" !
Peut-être, mais leur modeste station est en orbite depuis peu, et je pense que leurs vols habités vont s'accélérer. Shenzhou 10 est prévu au début de 2013.
L'erreur serait de croire que les Chinois se contentent de cet "apprentissage". Je crois que leur envie furieuse est d'aller planter leur drapeau sur la Lune, avant que les américains aient les moyens d'y retourner !

N'assisterions-nous pas aux prémices d'une nouvelle compétition USA/Chine (les Russes étant hors course), pour réaliser ce challenge ?
Wait and see !
Revenir en haut Aller en bas
lunarjojo

avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Sam 16 Juin 2012 - 19:07

LM-5 a écrit:
N'assisterions-nous pas aux prémices d'une nouvelle compétition USA/Chine (les Russes étant hors course), pour réaliser ce challenge ?
Wait and see !

De toutes façons, que ce soit les Américains ou les Chinois qui retournent sur la Lune, ces derniers seront toujours les payeurs Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Sam 16 Juin 2012 - 19:56

LM-5 a écrit:
N'assisterions-nous pas aux prémices d'une nouvelle compétition USA/Chine (les Russes étant hors course), pour réaliser ce challenge ?
Non je ne le pense pas. Une fois leur station construite les Chinois seront confrontés à la même problématique que les Américains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Sam 16 Juin 2012 - 21:33

Explorer a écrit:
LM-5 a écrit:
N'assisterions-nous pas aux prémices d'une nouvelle compétition USA/Chine (les Russes étant hors course), pour réaliser ce challenge ?
Non je ne le pense pas. Une fois leur station construite les Chinois seront confrontés à la même problématique que les Américains.
Désolé cher Explorer de ne pas être d'accord. Les Chinois n'ambitionnent nullement d'élaborer une station orbitale perfectionnée et extensible. Au contraire, ils ont compris depuis longtemps l'exemple surtout à ne pas suivre en se gaussant de l'ISS ! Leur politique est de se familiariser avec des rendez-vous orbitaux, des séjours spatiaux de plus ou moins 15 jours/1 mois, bref, ce que Gemini a fait avec les cibles Agena. La seule différence avec Gemini est qu'ils ont une mini-station en service, et nous allons voir ce que cela va donner dans les prochains jours avec le vol Shenzhou 9.
L'objectif des Chinois est la Lune, et ils ne s'en cachent pas. Eux, ils ont apparemment les moyens financiers de le faire dans un délai qui j'en suis sûr, risque d'en étonner plus d'un...

Il me plaira à dire qu'actuellement, pour un temps d'une durée que l'on ne connait pas, et au niveau "possibilité d'envoi d'hommes et de femmes dans l'espace", les Américains sont rétrogradés en troisième position derrière les Russes et les Chinois.
Et ça devrait donner à réfléchir outre-Atlantique...

Nous commençons à voir les désastreuses répercussions du "tout navette" sans rien derrière. Le temps n'a pourtant pas manqué pour prévoir la suite... d'engins qui doivent trembler de toutes leurs tôles dans leurs musées...
Revenir en haut Aller en bas
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Sam 16 Juin 2012 - 22:43

D'après ce que j'ai pu lire l'objectif principal des Chinois est de construire une station modulaire (comparable à Mir). Ils ont aussi affirmé qu'ils continueront à envoyer des sondes automatiques vers la Lune ou vers les planètes du système solaire. Après le programme est nettement plus flou. Il n'existe à ma connaissance aucun programme comparable à Apollo. Des missions habitées vers la Lune sont bien sûr évoquées comme une suite logique mais avec beaucoup de prudence. Les médias occidentaux (américains en particulier) ont, à mon sens, énormément grossi les déclarations chinoises. Si rien ne prouve que la Chine enverra des taïkonautes sur la Lune, rien ne prouve non plus le contraire c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firnas



Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Sam 16 Juin 2012 - 23:00

Oui, j'ai lu des commentaires dans ce sens;
Un article de CHRISTOPHE AYAD du 20 juillet 2009
Citation :
Pas de retour avant 2020
Quarante ans après la conquête de la lune, les Etats-Unis visent Mars. En lançant le programme Constellation, George W. Bush a fixé cet objectif ambitieux, qui doit commencer par un retour sur la Lune d’ici à 2020, à titre de préparation. Mais la crise économique et budgétaire que traversent les Etats-Unis risque de remettre en cause cette prétention. Une commission d’experts doit remettre des recommandations à Barack Obama, d’ici à la fin août.

Cette ambition américaine fait écho au défi lancé par la Chine qui s’est fixé comme objectif d’envoyer un taïkonaute sur la Lune, avant ses rivaux asiatiques et, surtout, avant le retour des Américains. Pékin espère lancer une fusée inhabitée en 2012, avant de tenter d’y envoyer des hommes, d’ici à la fin de la prochaine décennie. Toutefois, nombre de spécialistes estiment qu’un tel projet est au-delà des moyens technologiques et financiers de Pékin. La Chine est en butte à la concurrence de l’Inde et du Japon, qui viennent de lancer des sondes lunaires. Cette course à l’espace vise surtout à se placer sur le marché du lancement des satellites.
(Source:liberation.fr)
lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3975
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Dim 17 Juin 2012 - 21:32

L'avis d'un jeune spécialiste spatial chinois d'après:
Un concepteur chinois de fusées souhaite davantage de coopération internationale

Citation :
2012-06-17

Un concepteur chinois de fusées ayant participé aux préparatifs du lancement réussi, samedi, de Shenzhou-9, quatrième vaisseau spatial habité du pays, a exprimé son souhait de voir davantage de coopération internationale dans les futures missions spatiales.

"La coopération internationale sera une tendance pour le futur de l'exploration spatiale", a indiqué Lü Xinguang, l'un des principaux concepteurs du système de contrôle de la fusée améliorée Longue Marche-2F qui a transporté Shenzhou-9 dans l'espace.

"Cette tendance est inévitable. Des normes internationales seront élaborées pour les prochaines missions d'amarrage avec la station spatiale internationale", a-t-il expliqué.

Chaque pays possède ses propres avantages en termes de technologies spatiales, et intégrer les ressources de chacun via la coopération sera donc bénéfique pour tous, a-t-il fait remarquer.

"Dans de nombreux domaines, les pays occidentaux sont meilleurs que nous, mais nous sommes déjà capables d'envoyer de manière indépendante nos propres astronautes dans l'espace, ce qui signifie que nos technologies ont atteint un niveau élevé. Nous avons nos propres points forts", a souligné M. Lü.

Âgé de 34 ans, ce jeune concepteur a travaillé pour la mission Shenzhou-3 alors qu'il était encore à l'université, puis a participé officiellement en 2003 au projet Shenzhou-4. Il est devenu l'un des principaux concepteurs du système de contrôle des fusées porteuses Longue Marche en 2010.

"A l'heure actuelle, il est encore impossible d'avoir accès aux technologies tierces, mais à mesure que se développent les technologies chinoises, les autres pays s'ouvriront progressivement. Ils choisiront de coopérer avec nous quand la Chine aura des capacités suffisantes", estime le jeune concepteur.

Selon lui, l'écart technologique entre la Chine et les pays avancés comme les Etats-Unis se réduit rapidement. "Les technologies se développant à une vitesse exponentielle, certains écarts, qui auraient par le passé nécessité 50 ans pour être comblés, pourront être rattrapés à l'avenir en seulement 10 ans".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1609
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Lun 18 Juin 2012 - 17:16

La suite logique après les missions orbitales est en effet la construction d'une station spatiale pour préparer des vols de longue durée...

Très logiques et très pragmatiques ces chinois ! applaudir

_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Mer 20 Juin 2012 - 1:11

Citation :
"A l'heure actuelle, il est encore impossible d'avoir accès aux technologies tierces, mais à mesure que se développent les technologies chinoises, les autres pays s'ouvriront progressivement. Ils choisiront de coopérer avec nous quand la Chine aura des capacités suffisantes", estime le jeune concepteur.

Selon lui, l'écart technologique entre la Chine et les pays avancés comme les Etats-Unis se réduit rapidement. "Les technologies se développant à une vitesse exponentielle, certains écarts, qui auraient par le passé nécessité 50 ans pour être comblés, pourront être rattrapés à l'avenir en seulement 10 ans".
Merci Fan de Ducrocq. Ces déclarations inquiètent plutôt les Américains. La coopération avec la Chine pose déjà problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1609
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Mer 20 Juin 2012 - 17:17

Bien évidemment. Les Etats-unis n'ont pour le moment aucun intérêt à "coopérer" avec des chinois dont la technologie spatiale est encore bien en deçà de la leur.

Il est amusant de noter que le programme spatial chinois doit beaucoup aux Etats-Unis qui a expulsé d'éminents chercheurs d'origine chinoise pendant le "maccarthisme" dont le fameux Tsien Hsue-shen du JPL, qui est devenu le père du programme spatial chinois.


_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux    Ven 22 Juin 2012 - 20:48

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Ven 22 Juin 2012 - 20:50

En effet ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lunarjojo

avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Ven 22 Juin 2012 - 22:34

Explorer a écrit:

http://www.foreignpolicy.com/articles/2012/06/18/red_moon_rising
La propagande chinoise marche à fond!

Mon cher Explorer, il faut se méfier des apparences. Car, à la lecture du texte lié à cette photo, il me semble évident que cette image est....américaine. Simplement pour renforcer l'impression d'être à la traine des Chinois, ce qu'insinue l'article. Je crois d'ailleurs suffisamment intelligents les Chinois pour éviter les provocations grossières.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux   Sam 23 Juin 2012 - 1:26

Lunarjojo a écrit:
Mon cher Explorer, il faut se méfier des apparences. Car, à la lecture du texte lié à cette photo, il me semble évident que cette image est....américaine. Simplement pour renforcer l'impression d'être à la traine des Chinois, ce qu'insinue l'article. Je crois d'ailleurs suffisamment intelligents les Chinois pour éviter les provocations grossières.
Cher Lunarjojo je sais pertinemment que cette image est américaine. C'est bien pour cela que j'ai indiqué la source. Il est d'ailleurs intéressant de lire le texte qui accompagne l'image. Visiblement je me suis mal fait comprendre.
Je pense avoir déjà dit que je considère le programme spatial habité chinois comme de la pure propagande et pourtant les Américains semblent donner beaucoup de crédit aux ambitions de l'Empire du Milieu. C'est pour cela que j'ai dit que "la propagande chinoise marche à fond!" Est-ce à dire que les Américains font preuve de naïveté? Certainement pas. A mon sens c'est de la pure stratégie. Faire croire que la Chine est sur le point de dépasser les Etats-Unis doit être interprété comme un signal fort adressé aux responsables politiques américains. Sous-entendu le budget de la NASA ne doit pas être sacrifié sur l'autel des économies. Par ailleurs les Etats-Unis ne seraient peut-être pas mécontents que la Chine se fourvoie dans une aventure lunaire comme l'URSS en son temps. Pour pousser à "la faute" les Américains font ainsi mine de s'intéresser aussi à la Lune. Un peu de concret avec Orion et le SLS, quelques déclarations ambitieuses, un peu floues, pas trop tapageuses (nous ne sommes plus à l'époque héroïque), assorties d'une bonne dose de prudence (cela fait plus sérieux) et on pourrait presque croire à un "come back on the Moon".

Ceci dit, chers forumeurs, vous n'êtes pas obligés de me croire. wink

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'espace en crise, les erreurs, le passé, et état des lieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités et discussions d'ordre général-
Sauter vers: