Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 50 ans après Kittinger...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 50 ans après Kittinger...   Jeu 28 Jan 2010 - 11:33

50 ans après l'exploit de "Joe Kittinger" avec l'expérience ManHigh2...un Autrichien se prépare à battre le record mythique avec comme conseiller un certain...Joseph Kittinger "himself"...
A la limite de l'espace...
http://www.youtube.com/watch?v=PyGmTV0q2kY
Le site de l'évènement:
http://redbullstratos.com/

gonflé" le gars...
wink

Rappel du saut de Kittinger en 1960
http://www.youtube.com/watch?v=jvRG7LzKcDA


Dernière édition par fan de ducrocq le Lun 15 Oct 2012 - 6:27, édité 1 fois (Raison : Titre plus explicite)
Revenir en haut Aller en bas
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4479
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Jeu 28 Jan 2010 - 13:40

où l'on entend plus parler de notre ami .... dont le nom m'échappe ... pour battre ce record ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Jeu 28 Jan 2010 - 18:08

Dominique M. a écrit:
où l'on entend plus parler de notre ami .... dont le nom m'échappe ... pour battre ce record ...

Michel Fournier?
Revenir en haut Aller en bas
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4479
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Jeu 28 Jan 2010 - 19:20

oui, merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Un exploit, une tentative à suivre de près   Jeu 9 Fév 2012 - 16:14

... et un record à battre donc : celui de Joe Kittinger en 1960. A noter dans la vidéo la cabine qui montera à l'aide d'un ballon, et surtout la combinaison pressurisée que Felix Baumgartner portera, digne d'un scaphandre spatial.
Voilà une tentative excitante qui espérons-le sera couronnée de succès ! Que pensez-vous de ce genre de tentative, à la frontière de l'espace ? wink

Chute libre.
Il va sauter de près de 37 km d'altitude pour franchir le mur du son

Le Télégramme du 9 février 2012 à 11h36
"L'athlète autrichien Felix Baumgartner s'apprête à réaliser la plus longue chute libre du monde, en sautant d'un ballon, depuis la stratosphère, à la frontière de l'espace, à près de 37.000 mètres d'altitude. Il espére devenir le premier homme non embarqué à franchir le mur du son. A l'occasion de ce saut, qui doit avoir lieu cette année -- sans plus de précisions pour l'instant -- Felix Baumgartner, 41 ans, espère battre quatre records: le plus haut vol en ballon habité de l'histoire (à 36.576 mètres d'altitude), la chute libre la plus haute, la première personne à franchir le mur du son en chute libre, et la plus longue chute libre (environ 5 minutes et 30 secondes)."



http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/chute-libre-il-va-sauter-de-pres-de-37-km-d-altitude-pour-franchir-le-mur-du-son-09-02-2012-1596010.php

"Le ballon s'envolera de Roswell, au Nouveau-Mexique (sud-ouest des Etats-Unis), où Felix Baumgartner prévoit également d'atterrir, après avoir déployé son parachute.

Développer des vêtements de protection spatiaux
Dans un message publié mardi sur le site internet www.redbullstratos.com, qui finance l'aventure, les organisateurs précisent qu'avec son saut "à la limite de l'espace, Felix et son équipe veulent apporter au monde les informations qui permettront aux gens d'évoluer en toute sécurité dans ces espaces hostiles, et rajeunir l'ancien esprit de la découverte spatiale".

Parmi les applications scientifiques de l'expérience, Red Bull évoque la création de "nouveaux vêtements de protection spatiaux, ou de parachutes spéciaux conçus pour des vitesses dépassant les 1.120 km/h". L'expérience pourrait aussi "servir aux pilotes militaires, qui volent pour certaines missions à plus de 24.300 mètres, et à des astronautes qui devraient abandonner un vaisseau spatial endommagé", par exemple.

Le record date de 1960 : 31.333 mètres
Selon www.redbullstratos.com, le précédent record de chute libre est détenu par le colonel Joe Kittinger, qui avait sauté de 31.333 mètres dans le cadre de l'expérience "Excelsior III", en 1960. M. Kittinger est conseiller spécial sur le vol de Felix Baumgartner et va servir de "mentor" à l'athlète autrichien.
Felix Baumgartner est un habitué des sauts dans le vide. Il avait notamment sauté du haut du World Financial Center T101 à Taipei (Taïwan)."
Revenir en haut Aller en bas
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4479
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Jeu 9 Fév 2012 - 18:23

on peut toujours encourager ce genre d'exploit mais la portée en est assez limitée, relevant plus de la performance sportive que d'un événement "scientifique" au sens large

les retombées me paraissent assez limitées ...

et de nombreuses annonces ont déjà été faites dans ce domaine ... non suivies de concrétisation

souhaitons lui quand même bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Jeu 9 Fév 2012 - 18:31

En France à la fin des année 80,un cascadeur de spectacle du nom d'Alain Prieur tenta de monter un projet intitulé le "38000" afin de battre le record de Kittinger une nacelle fut construite au CEV de Brétigny,des travaux d'études furent menés...après maintes promesses le projet s'évapora au début des années 90...
Alain Prieur en fut quelque peu amer...

Qui était Alain Prieur:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Prieur
wink Sad
Revenir en haut Aller en bas
DoubleMexpress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1627
Age : 41
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Ven 10 Fév 2012 - 12:45

Un français ne devait-il pas en faire de même ? ? .......... il y a déjà quelques années ....

EDIT .... trouvé !

Le "fameux" projet 'grand saut' http://www.legrandsaut.org/

On en avait parlé ici ... mais où ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astronaute.be
DoubleMexpress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1627
Age : 41
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Ven 10 Fév 2012 - 13:03

El lisant l'historique sur le 'grand saut' ... je constate que l'on y parle aussi de S38 ....

Fournier et Prieur auraient -ils été 'collègues' sur ce projet .... ?


le grand saut - page 'Historique' a écrit:


1986
L'accident de CHALLENGER donne raison à Michel FOURNIER sur la finalité de ses recherches. Une étude scientifique de faisabilité d'un projet de technique de sauvetage des passagers des navettes spatiales est engagée.

1987
Le Ministre de la Défense accorde son soutien au projet de saut en chute libre à 38 000 mètres ("S38").

24 septembre 1988
Michel FOURNIER fait partie des 24 sélectionnés postulants pour le “ Grand Saut ”.

27 septembre 1988
Lancement d’un mannequin à 40 000 mètres par le CNES à Aire sur l’Adour.

Février 1989
Avec l’abandon du projet de navette spatiale européenne et compte tenu de la période de rigueur budgétaire, le Ministre de la Défense décide de retirer son soutien au projet “ S38 ”.

1992
Michel Fournier quitte le service actif pour reprendre le projet à titre privé. L’ensemble des équipements nécessaires à la réalisation d’un saut à plus de 40 000 mètres est réalisé. L’étude du comportement humain en de telles circonstances et l'étude de faisabilité de l’opération sont validées. Il établit alors le record de France de saut en chute libre à 12.000 mètres.

A comparer avec le post d'Astroman ... alors ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astronaute.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Ven 10 Fév 2012 - 17:12

Je trouve toutes vos références présentées très intéressantes Super
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Ven 10 Fév 2012 - 17:49

En effet il est fort possible que Michel Fournier fut candidat au projet "38000" de Prieur car Alain(Prieur) ayant eu un nombre conséquent d'accidents avec les plaques et vis pour soutenir son système osseux il était hors de question pour lui de faire le saut à titre personnel...
A voir donc...
wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 29.456 m   Jeu 26 Juil 2012 - 8:57

Projet "Stratos":
Felix Baumgartner a reussi un saut à 29,456m au dessus de Roswell depuis un ballon gonflé à l'hélium...
Le 25 juillet 2012...
Il est sur les traces de "Joe" Kittinger...qui est le conseiller technique du projet "Stratos"...
Prochain objectif...franchir le mur du son...
Et oui l'esprit d'aventure existe toujours en ce début de 21ème siècle...
wink



Source le Figaro et site Stratos/Redbull

http://www.redbullstratos.com/


Revenir en haut Aller en bas
lunarjojo

avatar

Nombre de messages : 596
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Jeu 26 Juil 2012 - 10:21

Astroman a écrit:

Et oui l'esprit d'aventure existe toujours en ce début de 21ème siècle...
wink

Certainement, quand on possède ou on est capable de lever plusieurs centaines de milliers d'euros pour ce genre d'aventures geek

http://www.lemonde.fr/sport/video/2012/07/26/une-chute-libre-de-29-kilometres_1738409_3242.html#xtor=RSS-3208
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4479
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Jeu 26 Juil 2012 - 14:00

toutes ces expéditions très couteuses avec un staff de XX personnes me font toujours penser aux courses sur les grands sommets himalayens.
Au début, on montait des expéditions de plusieurs dizaines de personnes avec des tonnes de matériel ... et puis un jour il y a un mec qui a gravi l'Everest en solitaire en 2 ou 3 jours ... (Messner en 1980) ... no comment pour les centaines de milliers d'euros ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3997
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Lun 15 Oct 2012 - 6:25

Il l'a fait, c'était à suivre en direct sur BFM/TV:
http://www.bfmtv.com/planete/felix-baumgartner-a-saute-plus-38-000-metres-358302.html

Citation :
C'est historique. Dimanche, le parachutiste autrichien de 43 ans, Felix Baumgartner, a sauté de la capsule attachée à un ballon gonflé à l'hélium, à une altitude de 39.000 mètres, dans le ciel du Nouveau-Mexique (sud-ouest des Etats-Unis). Il est le premier homme à franchir le mur du son en chute libre.

La descente a duré environ quatre minutes, pendant lesquelles Baumgartner a atteint une vitesse supérieure à 1.100 km/h. Son parachute s'est ouvert normalement et le parachutiste a pu se poser sain et sauf dans le désert de Roswell. Il a battu le record du monde de saut en chute libre et a atteint 1,24 fois la vitesse du son dans ce record.

Tête en avant

Le saut a été suivi en direct par plusieurs millions d'internautes.

Baumgartner avait décollé à 9h30 (16h30 heure française) et son ascension a duré plus de deux heures et demie. Arrivé à l'altitude programmée, après une longue check-list, il s'est élancé dans le vide tête en avant et a atteint sa vitesse maximale assez rapidement, après quelques dizaines de secondes.





Montée de la cabine pressurisée à 39 km d'altitude, puis ouverture de la porte:



Mise en place, prêt à sauter:



Le saut:





La chute, puis ouverture du parachute:



Le record:



L'émotion de son épouse:



L'atterrissage:



Satisfaction de l'exploit accompli:



Chapeau Monsieur Félix Baumgartner:



Les personnalités de ce direct:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3997
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Lun 15 Oct 2012 - 6:44

DoubleMexpress a écrit:
El lisant l'historique sur le 'grand saut' ... je constate que l'on y parle aussi de S38 ....

Fournier et Prieur auraient -ils été 'collègues' sur ce projet .... ?


le grand saut - page 'Historique' a écrit:


1986
L'accident de CHALLENGER donne raison à Michel FOURNIER sur la finalité de ses recherches. Une étude scientifique de faisabilité d'un projet de technique de sauvetage des passagers des navettes spatiales est engagée.

1987
Le Ministre de la Défense accorde son soutien au projet de saut en chute libre à 38 000 mètres ("S38").

24 septembre 1988
Michel FOURNIER fait partie des 24 sélectionnés postulants pour le “ Grand Saut ”.

27 septembre 1988
Lancement d’un mannequin à 40 000 mètres par le CNES à Aire sur l’Adour.

Février 1989
Avec l’abandon du projet de navette spatiale européenne et compte tenu de la période de rigueur budgétaire, le Ministre de la Défense décide de retirer son soutien au projet “ S38 ”.

1992
Michel Fournier quitte le service actif pour reprendre le projet à titre privé. L’ensemble des équipements nécessaires à la réalisation d’un saut à plus de 40 000 mètres est réalisé. L’étude du comportement humain en de telles circonstances et l'étude de faisabilité de l’opération sont validées. Il établit alors le record de France de saut en chute libre à 12.000 mètres.

A comparer avec le post d'Astroman ... alors ?



D'après leurs interventions, Baudry et Clervoy ont fait partie du projet S38.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DoubleMexpress
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1627
Age : 41
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Lun 15 Oct 2012 - 8:37

fan de ducrocq a écrit:

D'après leurs interventions, Baudry et Clervoy ont fait partie du projet S38.



merci pour l'info .... car nous, ca passait sur PlugRTL ... et le commentateur .... pas top niveau "technique"



Alors, je dis bravo au gars ET à toute l'équipe autour .... et $$$$$$ .....

Par contre, passage du mur du son ..... pour ca il faut un "minimum" d'air autour .... c'est un point (le seul ?) qui me semble, soit un excès de language, soit un "manipulation" du public, dans le sens où le commun des mortels voient, quand on dit "mur du son" des avions qui s'y écrasent dans les années 50 !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astronaute.be
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3997
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Sam 20 Oct 2012 - 5:31

À quoi sert le saut de Felix Baumgartner?:
http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/espace/20121016.OBS5792/a-quoi-sert-le-saut-de-felix-baumgartner.html

Citation :
L'EXPLOIT EST magnifique, et on ne se lasse pas de revoir les images du saut dans le vide de Felix Baumgartner... Mais à quoi cela sert-il ? Le geste fou de l'Autrichien a-t-il un intérêt technique et scientifique ?

Après les réponses de l'astronaute français Jean-François Clervoy, interrogé par Sciences et Avenir, le docteur Bernard Comet, responsable de télémédecine au Medes (Institut de Médecine et de Physiologie Spatiales, basé à Toulouse) estime que "ce type d'exploit reste utile pour des vols d'essais à très haute altitude. Il prouve qu'on peut faire des éjections à très haute altitude ce qui n'avait pas encore été fait", répond encore celui qui fut pendant plus de vingt ans le "médecin des astronautes" au Centre national d'études spatiales (CNES).

Michel Viso, responsable des programmes d'exobiologie au CNES, voit aussi des vertus scientifiques au saut de Felix Baumgartner, l'homme qui tombe à pic. "Ça peut avoir un intérêt opérationnel lorsqu'on prépare des vols habités en se disant, qu'effectivement, en cas de problème, on peut éjecter les passagers à des altitudes très hautes avec un scaphandre autonome et un parachute", estime M. Viso.
Le saut "à la Baumgartner", uniquement si l'on part d'une vitesse nulle !

Encore faut-il que la vitesse soit faible pour qu'une telle solution soit envisageable, car pour réaliser son exploit, Felix Baumgartner est parti d'une vitesse nulle, insiste M. Viso.

"Si on rentre à 7 km/s dans l'atmosphère en scaphandre", comme c'est le cas pour les vaisseaux spatiaux revenant sur Terre, "on va être brûlé et le scaphandre avec", explique-t-il, écartant une telle éventualité.

Mais "dans une configuration bien particulière", une vitesse nulle, pas d'explosion à bord, etc., "ça augmente la plage à laquelle on peut sauver des astronautes".

"Je suis sûr que les ingénieurs peuvent prendre ça en compte pour envisager certaines solutions de secours", par exemple pour la conception des capsules Orion aux Etats-Unis ou des avions de haute altitude, principalement militaires, estime le spécialiste.
La menace du "voile rouge"

L'ENTRAÎNEMENT INTENSIF de Felix Baumgartner et ses milliers de sauts en parachute ont également été déterminants dans son succès, estiment ces experts interrogés par l'AFP.

L'Autrichien "a été très méthodique, il a fait cela très professionnellement, il s'est entraîné à sauter avec un scaphandre. Tout est dans l'entraînement, dans la maîtrise des aléas", estime Bernard Comet.
Le risque dans un saut aussi extrême est surtout "de se mettre en rotation et de perdre connaissance " commente Bernard Comet.

"Au-delà d'un certain nombre de tours par minute, vous perdez connaissance, avec le voile gris puis le voile noir, en raison de l'accélération trop forte qui prive le cerveau de sang. C'est la syncope. Ce peut être aussi le voile rouge en cas d'afflux de sang au cerveau", explique le responsable de télémédecine à l'Institut de Médecine et de Physiologie Spatiales (Medes), basé à Toulouse.

"Dans cette phase instable, Baumgartner s'est très bien débrouillé, il a su maîtriser les rotations et a réussi très rapidement à se stabiliser", juge-t-il.
Néanmoins, le saut n'est pas une révolution sur le plan scientifique

"C'est un exploit individuel, sportif, technique (...) mais pour l'instant, sur un plan scientifique, on n'a pas appris énormément de choses", renchérit Michel Viso. "Il est dans un scaphandre pressurisé, il part d'une vitesse zéro, il va subir une accélération qui est celle de la gravité terrestre, c'est-à-dire 1 G", bien moins que les pilotes de chasse ou les astronautes.

"Ensuite, il va freiner très progressivement en rentrant dans les couches denses de l'atmosphère terrestre, donc le corps n'est pas soumis à des contraintes particulières", résume M. Viso.

"Le plus gros choc, c'est à l'ouverture du parachute. Mais avec les nouveaux parachutes, l'ouverture est suffisamment étalée (...) Sur un siège éjectable, le pilote d'avion subit un choc beaucoup plus fort qu'à l'ouverture d'un parachute", précise le Dr Comet.

OL avec AFP
Sciences et Avenir
16/10/12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1630
Age : 51
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Sam 20 Oct 2012 - 15:55

Citation :
...voit aussi des vertus scientifiques au saut de Felix Baumgartner, l'homme qui tombe à pic. "
applaudir



_________________
Le Blog des anecdotes de la conquête de l'espace. http://anecdotes-spatiales.com

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3997
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Sam 10 Nov 2012 - 21:46

Un super documentaire de la BBC: http://www.youtube.com/watch?v=y0XWakvVTS4

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3997
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Lun 12 Nov 2012 - 13:55

Un coup d'oeil de près de 53 ans en arrière avec cet article extrait d'aviation Magazine du 1er janvier 1960:
http://astronautique5.blogspot.fr/2012/01/aviation-magazine-1er-janvier-1960.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldebarande

avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Mer 14 Nov 2012 - 21:36

Je suis tombée sur cette publicité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astronautique3.blogspot.com/
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3997
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   Sam 1 Mar 2014 - 22:08

Deux articles de La Liberté du Morbihan du 18 (à gauche) et 19 août 1960:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 50 ans après Kittinger...   

Revenir en haut Aller en bas
 
50 ans après Kittinger...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités et discussions d'ordre général-
Sauter vers: