Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'avenir des équipes d'astronautes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: L'avenir des équipes d'astronautes   Lun 10 Oct 2011 - 11:54

http://www.orlandosentinel.com/news/space/os-astronaut-disabled-list-20110907,0,4401370.story
Raréfaction des vols depuis l'abandon de la navette, perspectives floues pour l'avenir, vols de longue durée éprouvants pour l'organisme humain (apesanteur, radiations...), autant d'éléments qui amènent à s'interroger sur l'avenir du métier d'astronaute. Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constellation



Nombre de messages : 2247
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Lun 10 Oct 2011 - 16:45


La grande illusion dans les années navettes fut de croire que l'accès à l'espace allait se banaliser.

Il n'en est rien: l'espace est un milieu très hostile et rempli de dangers potentiels.
Seuls des hommes et des femmes très entraînés et en bonne santé peuvent espérer y accéder.

Le corps des astronautes US devrait se stabiliser à 50 ou 60 dans les années à venir et encore tous ne voleront qu'une petite fraction de leur engagement.
Mais bon c'est le prix à payer pour continuer plus avant l'exploration habitée, qui soit dit en passant se cantonnera encore longtemps à la Lune pour de courts séjours.
Heureusement que la Lune existe!! Very Happy

Mission vers astéroïde: une peut-être en 20 ans...

Viva la Luna!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo



Nombre de messages : 582
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Lun 10 Oct 2011 - 21:36

Constellation a écrit:

Viva la Luna!!

Caramba!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Mar 11 Oct 2011 - 11:50

En ce qui me concerne je suis très circonspect. De toute évidence les programmes de vols habités ont du plomb dans l'aile. Aux dernières nouvelles le PTS russe n'est pas sûr de voir le jour, les programmes privés traînent en longueur et Orion attend toujours son lanceur ainsi qu'un véritable programme d'exploration (ce qui, dans le contexte budgétaire actuel, est loin d'être évident). Bien sûr on se veut optimiste. Alors on préfère parler de pause provisoire, de phase de transition etc.... Et si nous étions, tout simplement, à côté de la réalité! N'assistons-nous pas, en fait, à un déclin (inéluctable) des vols habités? (déclin: mot tabou, banni par les aficionados de la conquête de l'espace). Bon, dans les prochaines années, nous serons définitivement fixés sur l'avenir du vol habité. L'incertitude a tout de même ses limites!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constellation



Nombre de messages : 2247
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Mar 11 Oct 2011 - 12:11

Comme tu le sais cher Explorer Orion a son lanceur, il y a eu suffisamment de communication dessus!! Very Happy

Ce qui va marquer les années et décennies à venir c'est une restriction des crédits pour le spatial, habité et automatique.
Pour la NASA le plancher actuel de 17 milliards de $ par an devrait perdurer longtemps.
Dont 3 milliards pour le couple SLS/Orion et 300 millions pour CCdev.
C'est bien tout de même par les temps qui courent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes    Mar 11 Oct 2011 - 13:56

Constellation a écrit:
Citation :
Comme tu le sais cher Explorer Orion a son lanceur, il y a eu suffisamment de communication dessus!!

Ce qui va marquer les années et décennies à venir c'est une restriction des crédits pour le spatial, habité et automatique.
Pour la NASA le plancher actuel de 17 milliards de $ par an devrait perdurer longtemps.
Dont 3 milliards pour le couple SLS/Orion et 300 millions pour CCdev.
C'est bien tout de même par les temps qui courent.
Cher Constellation, le SLS ne sera opérationnel que dans 8 à 10 ans et d’ici là beaucoup de choses peuvent arriver. Quant au budget de la NASA plafonné à 17 milliards de dollars, je dirais, à mon humble avis, qu’il s’agit d’un budget bâtard. Les décisions qui ont été prises visent davantage le court terme que le long terme. Ce budget de 17 milliards de dollars c’est à la fois beaucoup si c’est pour se contenter de projets de papier et de déclarations sans lendemain, et pas assez si on ambitionne, de façon concrète, de véritables projets d’exploration. L’ambition à un prix. C'est incontournable. Certes, faute de grives on mange des merles, mais, à mon sens, cela ne fait que repousser à plus tard le nœud du problème. Il faut donc s’attendre à une nouvelle crise dans quelques années. Quand je relis mes notes le bourbier actuel je l’avais déjà anticipé il y a pas mal d’années (une bonne dizaine d‘années). Je ne suis donc pas un si mauvais devin. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur


Nombre de messages : 3825
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Ven 14 Oct 2011 - 13:45

L'espace d'un instant

Citation :
Le 21 juillet 2011, la navette Atlantis se posait sur la piste américaine du Centre spatial Kennedy, après un ravitaillement de l'ISS. Ce 33e vol était l'ultime de la navette spatiale, après l'arrêt du programme Space Shuttle (tinyurl.com/4393vy4). "La fin d'une ère" que le photographe américain Neil Dacosta a interprétée d'une façon bien sombre.

Le ciel lui est-il tombé sur la tête ? Si Atlantis est mise à la retraite, il n'en est rien pour les astronautes américains, qui feront dorénavant la navette à bord des vaisseaux russes Soyouz. Mais, pour le photographe, ce renoncement est un deuil et l'horizon des astronautes si maussade que la seule issue pour eux est d'en passer par le suicide. Funeste destinée qu'il a mise en scène et que son viseur a immortalisée ( tinyurl.com/3rq8owl ) : engoncé dans son scaphandre spatial dont il ne s'est pas résolu à se défaire, un astronaute parcourt le New York Times qui consacre sa "une" à son dernier envol. Sur le mur de la pièce où il est assis, des clichés d'un âge d'or révolu. Puis tout bascule, des "mises à mort" se succèdent : notre homme, au moral plombé, est alité après une absorption de somnifères, agenouillé, casque dans le four de la gazinière, électrocuté dans son bain à l'aide d'un grille-pain, enchaîné à un bloc de ciment prêt à faire le grand saut dans une rivière... Si Dacosta ne manque pas d'air, je commence à en manquer. La dérision a des limites et là "Maurice, tu pousses le bouchon un peu trop loin" !

Vision plus optimiste - et de loin - celle du collectif de photographes Hunter Freeman ( tinyurl.com/3fk8uwr ). Même astronaute, toujours affublé de sa combinaison spatiale, mais, droit dans ses bottes et déterminé à garder les pieds sur terre et la vie sauve. Il est photographié dans une station-service à faire le plein d'essence de son véhicule immatriculé "Shutlmn" (pour "Shuttle Moon"), sinon dans les rayons foisonnants d'un supermarché à faire des emplettes. Des scènes incongrues dans un tel accoutrement mais jovialement terre à terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Ven 14 Oct 2011 - 14:42

Excellent Albert! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur


Nombre de messages : 4462
Age : 62
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Ven 14 Oct 2011 - 21:21

Constellation a écrit:

Ce qui va marquer les années et décennies à venir c'est une restriction des crédits pour le spatial, habité et automatique.


si l'on excepte la Chine, n'oublions pas que le capitalisme par définition évolue par périodes successions de crise et de prospérité ... nous sommes actuellement au creux de la vague (sans savoir si nous avons touché le fond) mais les beaux jours reviendront .... (si les petits cochons bridés ne nous mangent pas ...) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur


Nombre de messages : 3825
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Sam 15 Oct 2011 - 11:17

Explorer a écrit:
http://www.orlandosentinel.com/news/space/os-astronaut-disabled-list-20110907,0,4401370.story
Raréfaction des vols depuis l'abandon de la navette, perspectives floues pour l'avenir, vols de longue durée éprouvants pour l'organisme humain (apesanteur, radiations...), autant d'éléments qui amènent à s'interroger sur l'avenir du métier d'astronaute. Qu'en pensez-vous?

Le courrier International avait , le 8 juillet, posé également cette question:

Que vont devenir les astronautes américains ?

Citation :

...
Dans un avenir prévisible, la Nasa n’envisage d’envoyer chaque année que quatre à six astronautes, américains ou autres, sur l'ISS. Pour cela, elle versera à la Russie 56 millions de dollars (39 millions d’euros) par personne.
...
Le corps tant vanté des astronautes de l’agence, entraînés pour résister à de violentes accélérations, effectuer de dangereuses sorties dans l’espace, vivre en isolement et surmonter d’innombrables hoquets technologiques, est aujourd’hui confronté à un défi auquel rien ne l’a préparé : l’inconnu.

“Beaucoup sont obligés de prendre une décision. Sont-ils prêts à attendre encore cinq, six ou sept ans ?” explique Thomas D. Jones qui a accompli quatre missions sur la navette avant de quitter la Nasa en 2001. A l’époque, l’institution employait 150 astronautes, la plus formidable force spatiale de son histoire. En octobre 2009, ils n’étaient plus que 92. Aujourd’hui ils sont 61, avec deux départs à la retraite annoncés, "quelques autres" étant probables d’ici à la fin de l’année, comme le confirme Peggy Whitson, responsable des astronautes au Johnson Space Center de Houston.

"Nous sommes en pleine transition, et c’est dur pour tout le monde à la Nasa", explique Reisman. En mai, ce docteur en ingénierie mécanique s’est amarré chez SpaceX, une start-up californienne qui a conclu un contrat de 1,6 milliard de dollars avec la Nasa portant sur le ravitaillement de l’ISS. Il y a retrouvé un autre ancien astronaute, Kenneth Bowersox, et tous deux s’attellent à la modernisation de la capsule Dragon de la société, afin qu’elle puisse un jour emporter des astronautes vers la station.

Une autre astronaute devrait les y aider. Pamela Melroy, qui a quitté la Nasa en 2009, est entrée à la Federal Aviation Administration (FAA, l’agence fédérale qui encadre l’aviation civile aux Etats-Unis), en juin dernier. Elle y travaillera, en étroite collaboration avec SpaceX et d’autres contractants, à la mise en place de réglementations de sécurité pour le secteur embryonnaire des vols commerciaux dans l’espace. Melroy a piloté deux missions de la navette et en a commandé une troisième. Mais, face à la monotonie de l’entraînement et à l’absence de certitude quant à son avenir, elle a cherché à relever de nouveaux défis. “Je ne tenais pas à me trouver dans une situation où j’aurais dû intriguer pour pouvoir monter à bord d’un des derniers vols,” commente-t-elle.

Personne ne peut dire quand des astronautes voyageront avec la capsule Dragon ou d’autres vaisseaux américains. Le président Obama et le Congrès ont ordonné à la Nasa de développer une capsule – connue au départ sous le nom d’Orion, et aujourd’hui en tant que Véhicule multitâches habité (Multi-Purpose Crew Vehicle, MPCV) – destinée à des vols futurs vers des astéroïdes ou au-delà. Dans la présentation de son budget 2011, la Nasa assure qu’elle va consacrer 1,2 milliard de dollars au projet. Mais aucun délai officiel n’a été fixé pour le lancement de la capsule et aucune mission n’a été programmée.

Par ailleurs, les responsables de la Nasa soulignent l'existence d'une nouvelle génération de véhicules habités en développement dans des sociétés américaines. En avril, l'agence a réparti la somme de 269 millions de dollars entre quatre entreprises – SpaceX, Boeing, Blue Origin et Sierra Nevada Corp. – chargées de mettre au point des vaisseaux pour des vols habités. D'ici à 2016, soutient la Nasa, un de ces engins mettra des astronautes sur orbite.

D’anciens astronautes rappellent que, quand ils faisaient partie du corps spatial, il fallait toujours attendre longtemps entre deux missions. Reisman a patienté pendant dix ans. Mais jusqu’à maintenant, au moins, les candidats étaient sûrs d’une chose : la Nasa récompensait toutes leurs années de sacrifice par un voyage dans l’espace. D’ailleurs, chacun des 59 astronautes toujours en service actif a réussi à quitter la Terre.

Mais pour les nouvelles recrues – quatre Américains et cinq candidats internationaux sélectionnés en 2009 –, l’avenir est incertain. Ils sont les premiers astronautes à ne pas s’entraîner pour un vol sur la navette depuis les années 1970 et devront en fait passer jusqu’à cinq ans à se préparer à la vie sur l’ISS, 30 à 40 % de leur temps étant consacré à des formations à l’étranger. Ils devront notamment apprendre le russe, pendant quatre cents heures. S’ils s’en tirent convenablement, six d’entre eux partiront sur l’ISS d’ici à 2016.

Le programme des navettes a peut-être pris fin, mais l’intérêt que suscitent les voyages dans l’espace continue de croître, en dépit de toutes les incertitudes. Quand il s’est agi de sélectionner les astronautes de la promotion 2009, les responsables de la Nasa ont dû faire un tri parmi quelque 3 500 candidatures.

En novembre la NASA recrutera la Classe 2013: http://astronauts.nasa.gov/ ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur


Nombre de messages : 4462
Age : 62
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Sam 15 Oct 2011 - 13:53

il y a toujours un certain nombre de candidatures fantaisites ou inadaptées dans le lot

n'oublions pas que les astronautes, bien avant d'être affecté à un vol, ont un rôle important dans le suivi des programmes, la mise au point des matériels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes    Dim 16 Oct 2011 - 12:34

Il faut avoir à l'esprit que les vols à destination de l'ISS peuvent être interrompus à tout moment et même brutalement, en cas d'incident. On peut aussi imaginer qu'un accident majeur condamne définitivement l'ISS. Les astronautes seraient alors cloués au sol pendant des années et sans doute faudrait-il s'attendre à une remise en question des vols habités ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DoubleMexpress
Administrateur


Nombre de messages : 1627
Age : 40
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes   Ven 21 Oct 2011 - 13:52

Je ne comprends pas trop ton intervention .....
Explorer a écrit:
Il faut avoir à l'esprit que les vols à destination de l'ISS peuvent être interrompus à tout moment et même brutalement, en cas d'incident. On peut aussi imaginer qu'un accident majeur condamne définitivement l'ISS. Les astronautes seraient alors cloués au sol pendant des années et sans doute faudrait-il s'attendre à une remise en question des vols habités ?

En effet, sans ISS .... et même avec des vols vers Lune (si tant est que les fonds ISS y ai été réalloué bien avant) le contingent d'astronautes necessaire seraient également bien moindre .... (pourquoi sont-ils si peu en Europe !) .....

Alors, oui .... la navette (en tout cas, le programme spatial US, disons .... dans les année 90') "exigeait" un contingent important d'astronautes .... mais l'ISS en demande moins ..... et des vols lunaires, martien ou bien même astéroïdien ... encore moins ...


J'en veux pour preuve les premiers recrutements US
- Mercury Seven
- ensuite ils sont 9
- Pour "apollo" ils sont 14 de plus
- viennent ensuite 6 scientifiques (dont un seul vole 'de justesse')
- Un 'dernier' groupe (pour Apollo) de 19 ... mais aurait-il seulement existé si le projet navette n'avait pas été dans les cartons ? ? ? ? ?

Après, (à partir du groupe 8, et après un "arret" des recrutement de presque 10 ans) c'est "l'explosion" ... des groupes de 15-20 membres, voir plus ! ... bon OK j'ai passé sous silence les groupes 6 (des militaires, tous déjà +/- dans le milieu spatial par ailleurs ... et le groupe 7 de scientifique, ou pourtant se trouve mon astro préféré !)

Sans compter les recrutement 'privés' ... par Douglas, les UK, .... pour le Spacelab et j'en passe ....

Alors oui ... on va repasser au recrutement par groupe d'une douzaine ... histoire de conserver un know how suffisant le temps que ca se redresse .... voir que ca s'arrete .... comme dans toute "industrie" .... (là je pense à Mittal notamment dans le bassin liégeois .... comprends qui veut !)


tortue_triste

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astronaute.be
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir des équipes d'astronautes    Sam 22 Oct 2011 - 12:10

DoubleMexpress a écrit:
Citation :
Je ne comprends pas trop ton intervention .....
Question Question Question
C'est pourtant clair. Si l'ISS devait être abandonnée brutalement et définitivement, suite à un incident grave, les Américains, ainsi que leurs partenaires, n'auront plus de destination pour leurs astronautes et le programme COTS sera dans l'impasse. Pas de nouvelle destination avant X années. Mais il faut aussi avoir à l'esprit qu'un abandon brutal de l'ISS fragiliserait considérablement l'avenir du vol habité (surtout s'il devait y avoir des victimes). Les arguments vous les connaissez. Je ne veux pas jouer le catastrophisme, j'essaye seulement de rester réaliste. En attendant croisons les doigts. Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'avenir des équipes d'astronautes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bibliothèque astronautique-
Sauter vers: