Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Grandeur et misère du programme spatial américain

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeVen 6 Juin 2014 - 23:20

Bonjour à tous ! Après des vacances au Portugal me voilà de retour en ce jour mémorable du 6 juin 2014, jour de la commémoration du débarquement de Normandie. Rêvons un peu ! Ah si seulement cette commémoration avait été celle du premier débarquement des hommes sur Mars ! Bon, modérons notre impatience... des astronautes sur Mars, peut-être dans 70 ans !

Plus sérieusement, "un rapport de l'Académie américaine des sciences épingle le programme d'exploration spatiale habitée de la Nasa, qu'elle considère voué à l'échec, et la perte de la dominance des États-Unis dans l'espace, préconisant de retourner sur la Lune avant de conquérir Mars"
Rédigé par un comité d'experts indépendants ce rapport ne révèle rien de bien nouveau. S'il affirme que le programme d'exploration habité de la Nasa est voué à l'échec c'est pour les mêmes raisons que j'ai maintes fois évoquées sur ce forum. Mes élucubrations rejoignent donc celles de ce comité d'experts.  wink  wink  wink 
Ce rapport permettra-t-il de réorienter le programme spatial ?  Pas du tout certain. Au fil des décennies les rapports sur le futur de la politique spatiale doivent se compter par dizaines (souvenons-nous du rapport Augustine) et même si certaines vérités dérangeantes ont déjà été pointées du doigt par le passé... elles sont souvent restées lettre morte. D'ailleurs, John Logsdon, ancien directeur du Space Policy Institute, ne se fait guère d'illusions. «Je ne pense pas, avoue-t-il, que ce rapport change quoi que ce soit».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

By Jeff Foust on 2014 June 4 at 9:07 pm ET    
By Jeff Foust on 2014 June 4 at 11:00 am ET
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 717
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeSam 7 Juin 2014 - 22:24

Explorer a écrit:
des astronautes sur Mars, peut-être dans 70 ans !

Sacré Explorer, toujours aussi optimiste  clown 

Bonnes vacances, au moins?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeDim 8 Juin 2014 - 0:07

Heureux de te relire Lunarjojo. J'avais un peu décroché de l'actualité spatiale... mais, après tout, il n'y a pas que le spatial dans la vie. Un petit dépaysement de temps en temps cela ne fait pas de mal. Il y a tellement de belles choses à voir sur notre bonne vieille Terre !

Quant à envisager le débarquement d'astronautes sur Mars... dans 70 ans, tu as bien raison de dire que je suis optimiste. Sans doute ne l'es-tu pas autant ?  wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeDim 8 Juin 2014 - 0:42

Budget spatial insuffisant, coopération problématique (crise ukrainienne), absence de consensus et d'une vraie volonté politique, faible soutien de la part du grand public. En vérité il est bien difficile de rester optimiste. Une chose est sûre, tout va se régler dans les prochaines années... mais la déception risque d'être au rendez-vous. Alors optimisme ou réalisme ? wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut
Administrateur
SpaceNut

Nombre de messages : 1814
Age : 52
Localisation : Sud
Date d'inscription : 13/01/2009

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeDim 8 Juin 2014 - 12:55

Bonjour Explorer...  Ravi de te voir (re)débarquer sur le forum !  wink 

Les portugais ont été de sacrés explorateurs pendant le Renaissance !


Pour ce qui est de l'exploration de l'espace, le soutien du public dans les années 50 et 60 tenait de l'irrationnel, aujourd'hui dans un monde où l'information est omniprésente et n'a plus de frontière les choses sont bien différentes...

_________________
Les anecdotes de la conquête de l'espace. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Si tu ne peux pas toi-même être un tout, deviens un membre utile d'un tout" Johann Wolfgang von GOETHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anecdotes-spatiales.com
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeDim 8 Juin 2014 - 17:33

Bonjour SpaceNut, content de te retrouver. C'est vrai qu'en leur temps les Portugais étaient à la pointe en matière d'exploration. Les risques étaient considérables et ces expéditions pouvaient tourner au désastre. Ainsi, pour son périple autour du monde, Magellan était parti avec cinq caraques et 237 hommes. À l’arrivée un seul navire, et ils ne restait plus que dix-huit Européens (+ trois Moluquois). Mutineries, naufrages, conditions de vie innommables (l'équipage doit survivre en mangeant des rats puis des chats, en buvant de la soupe de copeaux de bois trempés dans de l'eau de mer, à faire cuire les carrés de cuir décousus du coin des voiles), enfin Magellan et certains de ses hommes sont tués par des indigènes. Une expédition qui partait ainsi à l'aventure et c'était l'absence de nouvelles pendant des mois et des mois, parfois des années.

A côté de ça une expédition vers Mars fait presque figure de voyage d'agrément (beaucoup plus de confort et de sécurité, des communications permanentes)... mais l'expédition pourrait s'avérer aussi follement ennuyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeLun 16 Juin 2014 - 19:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La Nasa n'arrivera pas à envoyer des Hommes sur Mars, dit le NRC

Envoyer des Hommes fouler le sol de Mars restera un rêve durant de nombreuses décennies si le programme martien de la Nasa reste en l'état. C'est la conclusion du dernier rapport du Conseil national de la recherche des États-Unis, pour qui la stratégie de l'agence spatiale pour envoyer des humains sur Mars en 2035 est vouée à l'échec.
Le 15/06/2014 à 11:30 - Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

Les enfants qui en 1969 se sont émerveillés des exploits des astronautes des missions Apollo débarquant sur la Lune n’ont guère de chances de voir des humains fouler le sol rouge de la planète Mars. C’est en substance la conclusion à laquelle nous incite à penser le dernier rapport du Conseil national de la recherche (NRC pour National Research Council) des États-Unis sur la stratégie de la Nasa pour envoyer des humains sur Mars.
Pour les experts qui ont planché pendant 18 mois sur ce sujet, il ne fait guère de doute qu’en l’état, le programme martien de la Nasa ne parviendra pas envoyer des humains sur Mars. Cela s’explique par un budget contraint, une incohérence dans les orientations en matière de développement des technologies nécessaires à la réalisation de cette mission et l’absence d’une volonté politique forte. En effet, si tous les points durs sont connus et identifiés, force est de constater que la Nasa se cantonne à développer les seules technologies nécessaires à ses besoins de court terme.
Les conclusions de ce rapport, rédigé à la demande du Congrès, ne sont évidemment pas à prendre à la légère. Pour comprendre sa portée, il faut savoir que le NRC est un organisme chargé de conseiller le gouvernement en matière d’éducation, d’acquisition et de diffusion des connaissances dans les domaines des sciences, de l’ingénierie, de la technologie et de la santé. Ses avis sont souvent suivis d’effets et influencent les décisions politiques.

Trois scénarios pour atteindre Mars
Pour parvenir à l'objectif d’envoyer des humains sur cette planète, il préconise de le faire par étape et propose trois scénarios. En parallèle, il suggère d'augmenter le budget de la Nasa dédié à l’exploration humaine d’au moins 5 % chaque année et d’élargir la coopération internationale à la Chine et à de nouveaux entrants, comme l’Inde par exemple, et la renforcer avec la Russie et l’Agence spatiale européenne. Enfin, si les membres de ce rapport ne sont pas convaincus par les initiatives privées d'y aller seul, il recommande néanmoins d'associer le privé, sous une forme à trouver.
Les deux premiers scénarios envisagent de renvoyer des astronautes sur la Lune, une destination abandonnée par le président Obama dès sa prise de fonction lors de son premier mandat. L’idée est d’utiliser et d’adapter à Mars les technologies qui seraient développées pour rejoindre la Lune et y habiter.
Le troisième scénario est celui sur lequel travail actuellement la Nasa. Il consiste à capturer et rediriger l'astéroïde entre la Terre et la Lune afin de faciliter son exploration et son utilisation. C’est celui que le NRC préfère le moins, jugé comme une impasse car la plupart des technologies développées ne seront d’aucune utilité, notamment pour habiter et travailler sur Mars.

Commentaire personnel : Un rapport de plus qui ne révèle rien de nouveau. Peu d'échos suite à ce rapport, et il est à craindre qu'on continuera la même politique calamiteuse, comme si de rien n'était (avec, sans doute, quelques efforts dans le bon sens... mais bien insuffisants), jusqu'à ce que l'impasse soit totale. C'est alors qu'on prendra les mesures qui s'imposeront. Sad  Sad  Sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 717
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeLun 16 Juin 2014 - 21:22

Citation :
Explorer"C'est la conclusion du dernier rapport du Conseil national de la recherche des États-Unis, pour qui la stratégie de l'agence spatiale pour envoyer des humains sur Mars en 2035 est vouée à l'échec.[/i]

Si l'objectif Mars est sous entendu dans les publication NASA, il n'existe aucun programme approuvé d'une mission habitée vers Mars. D’où vient la date de 2035? Entre nous, la mission d'Orion autour de la Lune est pour 2021. Ce sera le premier vol habité de la nouvelle capsule américaine. Et on voudrait que des humains foulent le sol martien 14 ans plus tard? En 2004, Bush lance son initiative spatiale pour retourner sur la Lune. On voit où on en est 10 ans plus tard  :blink: 

Citation :
force est de constater que la Nasa se cantonne à développer les seules technologies nécessaires à ses besoins de court terme.

La NASA fait ce que les politiques lui demandent de faire. Le SLS est une fusée politique dont les caractéristiques sont surtout compatibles au nombre d'emplois à sauvegarder dans les états spatiaux.

Citation :
Trois scénarios pour atteindre Mars Pour parvenir à l'objectif d’envoyer des humains sur cette planète, il préconise de le faire par étape et propose trois scénarios. En parallèle, il suggère d'augmenter le budget de la Nasa dédié à l’exploration humaine d’au moins 5 % chaque année

Augmenter le budget de la NASA de 5% par an, c'est le doubler en environ 14 ans, c'est à dire qu'il passerait à plus de 30 milliards de dollars en 2026. Un sacré changement de paradigme.

Citation :
et d’élargir la coopération internationale à la Chine

Quand on sait que les Américains se sont opposés à la coopération avec la Chine sur l'ISS, y a du boulot   pale 

Citation :
Les deux premiers scénarios envisagent de renvoyer des astronautes sur la Lune..... L’idée est d’utiliser et d’adapter à Mars les technologies qui seraient développées pour rejoindre la Lune et y habiter.

Tiens, on y revient (à l'idée, car pour ce qui est d'y aller réellement...)

Citation :
Le troisième scénario est celui sur lequel travail actuellement la Nasa. Il consiste à capturer et rediriger l'astéroïde entre la Terre et la Lune afin de faciliter son exploration et son utilisation. C’est celui que le NRC préfère le moins, jugé comme une impasse car la plupart des technologies développées ne seront d’aucune utilité, notamment pour habiter et travailler sur Mars.

Une mission envisagée par la NASA car pour l'instant, elle n'a rien d'autre. Pour la Lune, les budgets sont insuffisants. Quant à Mars.... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeMar 17 Juin 2014 - 7:56

Malgré leur politique spatiale pour le moins déconcertante, les Américains ont réussi l'exploit d'entretenir des illusions jusqu'à aujourdhui.  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 19:03

Explorer a écrit:
Malgré leur politique spatiale pour le moins déconcertante, les Américains ont réussi l'exploit d'entretenir des illusions jusqu'à aujourdhui.  Laughing 
Des illusions qu'ils auront de plus en plus de mal à entretenir... à moins que.... confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeVen 20 Juin 2014 - 11:11

Revenons sur ce fameux rapport de l’académie des sciences américaine. Il a le grand mérite de ne pas manier la langue de bois. Ses conclusions sont sans appel : c'est l'impasse assurée si les Américains ne changent pas de stratégie spatiale. J'attends donc la suite avec une certaine impatience. :coureur: 

Quel sera l'impact d'un tel rapport sur les responsables politiques et sur l'opinion publique ?  

- Si ce rapport reste lettre morte, si les responsables politiques persistent toujours dans leur déni de réalité et continuent comme si de rien n'était, en diluant leurs "efforts" dans un futur fantasmé, alors, d'ici peu d'années, le choc risque d'être extrêmement rude. Il arrive un moment où la réalité finit toujours par l'emporter. Qu'en sera-t-il alors de la NASA ?  affraid 

- Si ce rapport a vraiment une suite, les Américains parviendront-ils à concrétiser leurs ambitions ?
Sauront-ils construire un programme cohérent avec des étapes-clé intermédiaires significatives et ce dans des délais raisonnables. ("La séquence des missions et destinations doit permettre aux parties prenantes, y compris les contribuables, de voir les progrès et de développer la confiance dans la capacité de la NASA à poursuivre le programme."  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  ALAIN SOUCHIER LE 19 JUIN 2014 ) Les rallonges budgétaires suffiront-elles ? La coopération internationale sera-t-elle au rendez-vous ? Les défis techniques résolus ?

Un chantier immense, qui exige une volonté politique sans failles, mais aussi un contexte international favorable. Cela fait beaucoup de conditions... sans doute trop. C'est ce qui me rend très sceptique.  pale pale pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitimeVen 20 Juin 2014 - 18:38

La victoire (éventuelle) des Républicains aux prochaines présidentielles changera-t-elle la donne ?  Comme toujours des promesses, beaucoup de rhétorique, mais au final peu de résultats concrets à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Grandeur et misère du programme spatial américain   Grandeur et misère du programme spatial américain - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Grandeur et misère du programme spatial américain
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Astronautique USA-
Sauter vers: