Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeVen 29 Juil 2011 - 18:08

Nous en sommes donc là, en ce milieu de l’année 2011.

L’ère navette a pris fin. Avec tous les aléas que cela comporte : un manque cruel en ce qui concerne l’avitaillement de l’ISS en fret et en équipages (au niveau équipages, seuls les Russes sont aptes à le faire désormais, mais à quel prix pour chaque siège US…)
Avec le gap de plusieurs années qu’ils vont devoir subir, l’avenir US n’est pas très confortable, il faut bien l’admettre.

Surtout que du côté « privé » ça ne semble pas décoincer bien vite ! Dream chaser (encore un fantôme de planches à dessin), Dragon (une capsule en plein développement mais encore incertaine et avec un lanceur non qualifié man-rated), et d’autres sur le créneau à destination de l’ISS ne sont pas prêts du tout à prendre la relève des Soyouz Russes, qui vont se constituer un monopole imparable dans les années qui viennent.
Triste Amérique, qui se retrouve aujourd’hui devant un problème inextricable, clouée au sol, faute d’avoir anticipé l’après-navette… et pourtant elle en a eu le temps de la préparer, cette suite !
Normal, dirais-je… quand on voit, je le répète, avec quels personnages "obtus" la NASA est administrée...
Obama est pieds et mains liés. Il se trouve dans une situation où sa voix n’a pas le droit de citer, car le congrès est, et décide en sa défaveur, cohabitation oblige.
L’opposition montre clairement son opinion négative au sujet de l’ISS, et donne la préférence au « beyong et au MPCV », en accordant la plus importante part des crédits à l’exploration de l’espace lointain !
Mais voilà qu’en plus, des « penseurs au ras des pâquerettes », comparables à Bolden et sans doute dans le giron de ce dernier, se prennent à rêver d’une ISS2 après que la « 1 » ait fini sa carrière en aquarium à poissons au fond du Pacifique ! (au prix qu’elle a coûté) ! Ce qui voudrait dire que l’on repartirait pour trente ans de connerie, avec la construction donc d’une nouvelle génération de navettes !

Pendant ce temps, les chinois préparent une modeste station orbitale en totale autarcie, modeste certes mais qui satisfera uniquement leurs besoins en prévision de préparer leur arrivée triomphante sur la Lune…
Pendant que l’ISS regarde sous elle, elle n'a fait que cela, la station chinoise regardera au-dessus d’elle… et un peu en dessous de temps en temps, histoire de faire d’une pierre deux coups.

Oui je le dis et je le répète, l’Amérique de Von Braun et tous les génies de son entourage doivent se retourner dans leur tombe en notre année 2011… Quel gâchis !

Seulement voilà : il y a Orion et le SLS. Seul ce programme ambitieux, avec des objectifs encore non-dits certes, mais dans tous les esprits car on ne construit pas ce genre d’engins sans avoir d’arrière-pensées, sauvera cette Amérique bien en mal dans son espace et nous le savons tous.

Piètre figure que nous montre en 2011 cette immense nation qui a été la première à poser 12 de ses ressortissants sur la Lune.

Cordialement.


Dernière édition par LM-5 le Sam 30 Juil 2011 - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dominique M.
Administrateur
Dominique M.

Nombre de messages : 4532
Age : 65
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeVen 29 Juil 2011 - 18:53

je ne partage pas ton opinion concernant une éventuelle ISS 2

il me parait indispensable de poursuivre la présence permanente de l'homme en orbite

bein sûr, il yy a beaucoup de choses à revoir: moins cher, moins ambitieuse en terme de "volume", plus axée "tout pour la science", améliorée (moins de temps de maintenance)

je ne crois pas que l'on pourra envisager un voyage vers Mars sans continuer à approfondir nos connaissances, en particulier en physiologie humaine et contre mesures ( et là d'accord avec ce que tu dis de la vision chinoise)

le problème est toujours le même ... il parait que l'on ne peut pas "tout" faire, que l'on a pa d'argent (150 Milliards pour la Grèce .... mais seulement 1 milliard pour la corne de l'Afrique ... mais c'est une autre histoire, juste pour dire que s'il y a volonté politique, il y a l'argent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeVen 29 Juil 2011 - 19:48

Dominique M. a écrit:
je ne partage pas ton opinion concernant une éventuelle ISS 2

il me parait indispensable de poursuivre la présence permanente de l'homme en orbite

bein sûr, il yy a beaucoup de choses à revoir: moins cher, moins ambitieuse en terme de "volume", plus axée "tout pour la science", améliorée (moins de temps de maintenance)

je ne crois pas que l'on pourra envisager un voyage vers Mars sans continuer à approfondir nos connaissances, en particulier en physiologie humaine et contre mesures ( et là d'accord avec ce que tu dis de la vision chinoise)

le problème est toujours le même ... il parait que l'on ne peut pas "tout" faire, que l'on a pa d'argent (150 Milliards pour la Grèce .... mais seulement 1 milliard pour la corne de l'Afrique ... mais c'est une autre histoire, juste pour dire que s'il y a volonté politique, il y a l'argent)
Alors d'accord avec toi sur une ISS version 2 beaucoup plus modeste. Mais mener cet objectif de concert avec de grosses missions BEO est impensable pour des raisons financières ! Les USA et la NASA ne pourront pas mener deux programmes à la fois...
D'où un choix cornélien à faire dans le cas précis : du "beyong" + une ISS 2 "low cost"...
Il me paraît difficile de faire les deux, ce qui me fait dire qu'il y aura un choix à faire. C'est tout l'un ou tout l'autre !

Mais tu as cependant raison en affirmant qu'il faudrait une petite station orbitale bien plus modeste que le monstre qu'est l'ISS actuelle, trop chère pour les retombées qui en decoulent.
Petite station réellement et sérieusement "scientifique", alimentée en équipages par le privé, là, d'accord avec toi wink

Cependant, je ne crois pas que les américains soient prêts à cela. C'est peut-être cela que par anticipation, les chinois ont compris...
Revenir en haut Aller en bas
Constellation

Constellation

Nombre de messages : 2252
Age : 67
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2009

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeVen 29 Juil 2011 - 20:11

D'où vient cette info d'ISS2 ?
Jamais entendu parler.
En tout cas pas à l'ordre du jour.
Il y a par contre un projet de petite station "gonflable" de Bigelow, mais ce n'est pas un programme financé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
fan de ducrocq

Nombre de messages : 3994
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeDim 21 Aoû 2011 - 4:09

De manière plus générale, l'ambiance actuelle est plutôt morose:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
...
Regarder la Terre depuis l'espace. Il n'y a déjà pas beaucoup de personnes qui peuvent en rêver et ce rêve risque de devenir de plus en plus inaccessible. Depuis que les Etats-Unis ont arrêté leur programme de navette spatiale, lors du dernier vol d’Atlantis le mois dernier, il n'y a maintenant plus que la Russie qui est capable d'envoyer des astronautes sur l'ISS, à bord de ses capsules Soyouz.

Mais la semaine dernière, Vladimir Popovkine, le responsable de Rokosmos, l'agence spatiale russe, a publiquement regretté l'importance donnée aux vols habités par l'administration russe. Pour lui, ces vols seraient trop chers et surtout inutiles. C’est un véritable changement de philosophie dans l’industrie spatiale russe, où le vol habité ferait presque figure de mythe, avec son histoire et ses grandes figures, telles que Youri Gagarine.
...

En cette période de coupes budgétaire, tous ces projets de grande ampleur sont donc repoussés de plusieurs décennies. Quant à la présence de l'homme dans l'espace, les astronautes tourneront toujours en orbite autour de la Terre pour quelques années encore, au moins jusqu'en 2020 à bord de l'ISS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 11:37

Tout est très bien résumé dans cet article de Serge Brunier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pendant des années et des années j'ai cru que les Américains allaient redresser la barre.... jusqu'à la catastrophe de Columbia.
Aujourd'hui on assiste à un effet domino. Sans leader il y a de fortes chances pour que les autres puissances spatiales réduisent aussi la voilure. Il faut donc s'attendre à une cascade d'abandons. Bon, j'essaye de m'y résigner... mais c'est difficile après tous les moments enthousiasmants que j'ai vécus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
fan de ducrocq

Nombre de messages : 3994
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 12:18

En février dernier, déjà, il s'exprimait, désabusé, sur France-Info:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

La situation ne s'étant pas éclaircie, bien au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raffy

raffy

Nombre de messages : 308
Age : 38
Date d'inscription : 05/12/2008

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 16:09

ça fait longtemps que Serge Brunier est désabusé !!! ces propos sont prévisbiles et sans intéret à mon avis ... bon_sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 17:31

raffy a écrit:
ça fait longtemps que Serge Brunier est désabusé !!! ces propos sont prévisbiles et sans intéret à mon avis ... bon_sang

Complétement d'accord avec toi,SB est un opposant "historique" à toutes formes de vols habités wink
Revenir en haut Aller en bas
Aldebarande

Aldebarande

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 24/10/2010

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 19:31

Astroman a écrit:
raffy a écrit:
ça fait longtemps que Serge Brunier est désabusé !!! ces propos sont prévisbiles et sans intéret à mon avis ... bon_sang

Complétement d'accord avec toi,SB est un opposant "historique" à toutes formes de vols habités wink


Sa position n'était pas aussi radicale il y a 11 ans lorsqu'il a publié son livre sur les vols spatiaux habités...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astronautique3.blogspot.com/
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 717
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 22:00

Aldebarande a écrit:
Astroman a écrit:
raffy a écrit:
ça fait longtemps que Serge Brunier est désabusé !!! ces propos sont prévisbiles et sans intéret à mon avis ... bon_sang

Complétement d'accord avec toi,SB est un opposant "historique" à toutes formes de vols habités wink


Sa position n'était pas aussi radicale il y a 11 ans lorsqu'il a publié son livre sur les vols spatiaux habités...

C'est exact. Serge Brunier n'est pas un opposant historique (il a d'ailleurs écrit un fort beau livre sur l'espace habité). Serge Brunier est un astronome, c'est à dire que sa passion pour l'astronautique est reliée à sa passion pour l'astronomie. Or, les découvertes astronomiques sont uniquement (ou presque, si j’excepte Apollo) réalisées par des sondes inhabitées.

Ceci dit, lorsque une personne vous dit des choses que l'on aime pas entendre, deux attitudes sont possibles. Le traiter de noms d'oiseaux et dire que ça n'a aucun intérêt, ou écouter son raisonnement et trouver les failles de son argumentation. Et là, malgré mon intérêt pour les vols habités, SB surfe sur des réalités palpables, toutes allant dans le sens d'une désaffection des vols spatiaux habités.

Quant il dit que l'Amérique n'a plus de fusée pour lancer ses astronautes, c'est une vérité qui a été longuement débattue sur le portail, et qui ne souffre pas de contradiction. Présenter le programme navette comme un échec technologique majeur n'est pas une contre vérité, si on se rappelle les promesses du début. Quant à cette phrase:

Citation :
le retour sur la Lune aurait coûté le prix du programme Apollo (160 milliards de dollars 2011), qui était un programme stratégique de la Guerre Froide, que l’Amérique de 2011 n’a ni les moyens ni le besoin, ni d’ailleurs le désir de s’offrir

Qui en doute? J'ai souvent dit sur ce forum que construire un vaisseau habité sans donner un but précis à ses missions était une hérésie. D'autre part, si la capsule est effectivement en construction, aucune nouvelle par contre de son module de service et la fusée qui doit lancer le tout se fait toujours attendre. On ne peut pas dire que les Américains sont engagés dans un véritable programme d'espace habité. L'impression qui est donnée est plutôt celle d'un crépuscule que d'une nouvelle aube.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 22:18

Serge Brunier a une analyse qui me paraît parfaitement digne d'intérêt. J'ai lu son livre "Impasse de l'espace : A quoi servent les astronautes ?". Force est de constater qu'il a raison sur de nombreux points. Bien sûr il met le doigt là où ça fait mal et je comprends la réaction épidermique de bon nombre de passionnés de la conquête spatiale qui s’accrochent bec et ongle à l'idée que cette aventure ne pourra jamais s'arrêter, qu'elle est inscrite dans nos gênes (La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau. Citation de Constantin Tsiolkovski), et qui font ainsi fi de tout ce qui viendrait écorner ce rêve fabuleux. Je ne connaissais pas S. Brunier avant la lecture de ce livre mais sans le connaître j'avais fait le même cheminement et j'étais arrivé (à mon corps défendant) aux mêmes conclusions... il y a 20 ans (tout en espérant bien me tromper).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeMar 23 Aoû 2011 - 11:31

Encore aujourd'hui j'ai beaucoup de mal à comprendre qu'une nation qui a réussi l'extraordinaire exploit d'envoyer ses astronautes sur la Lune, se retrouve, 40 ans après, non seulement dans l'incapacité de retourner sur la Lune, mais, pire encore, dans l'incapacité d'atteindre l'orbite terrestre. Alors à qui la faute? A moins que nous ayons été les "victimes" naïves d'une formidable manipulation médiatique qui, depuis, a montré ses limites... et aujourd'hui, le rideau est tombé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeMar 23 Aoû 2011 - 19:03

Explorer a écrit:
Encore aujourd'hui j'ai beaucoup de mal à comprendre qu'une nation qui a réussi l'extraordinaire exploit d'envoyer ses astronautes sur la Lune, se retrouve, 40 ans après, non seulement dans l'incapacité de retourner sur la Lune, mais, pire encore, dans l'incapacité d'atteindre l'orbite terrestre. Alors à qui la faute? A moins que nous ayons été les "victimes" naïves d'une formidable manipulation médiatique qui, depuis, a montré ses limites... et aujourd'hui, le rideau est tombé.
Ce qui rejoint ce que je subodorais depuis longtemps et aussi mon analyse personnelle de ce que nous connaissons aujourd'hui du spatial US :
Apollo était un programme en avance sur son temps, dans le cadre d'un affrontement entre deux puissances, en pleine guerre froide. Objectif : atteindre la Lune les premiers. Je crois, avec le recul, que les Américains n'avaient rien à craindre des prérogatives des Soviétiques, qui techniquement et technologiquement n'avaient aucune chance de se poser sur la Lune avec un programme cohérent. On a vu ce qu'a donné leur hautement improbable N1... Les Soviétiques ont joué sur de l'intox, à mon avis.
L'époque n'est plus la même de nos jours : plus de guerre froide, et on ne sait plus qu'aller faire dans l'espace ni où, en terme de vols habités. Lunarjojo a raison, de longues et belles années vont s'ouvrir pour les sondes qui en seront les reines, je le crains...
Revenir en haut Aller en bas
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeMar 23 Aoû 2011 - 19:59

L'exploration du système solaire par des sondes peut se révéler passionnante. Encore faudrait-il que le budget soit au rendez-vous! Je me méfie de la politique du saucisson... surtout dans le contexte actuel. A force de couper des tranches il ne reste plus que la ficelle.

Je suis très curieux de voir comment les responsables politiques américains vont rebondir pour sortir leur programme spatial du bourbier. Sans doute et encore faut-il s'attendre à beaucoup de gesticulation, à des effets d'annonce, mais au final que restera-t-il de concret? A mon sens les responsables politiques ont déjà perdu trop de temps et il leur sera très difficile de crédibiliser la nouvelle orientation du programme spatial, à moins qu'on assiste à un clash et à un revirement complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeMar 23 Aoû 2011 - 21:12

Explorer a écrit:

Je suis très curieux de voir comment les responsables politiques américains vont rebondir pour sortir leur programme spatial du bourbier. Sans doute et encore faut-il s'attendre à beaucoup de gesticulation, à des effets d'annonce, mais au final que restera-t-il de concret? A mon sens les responsables politiques ont déjà perdu trop de temps et il leur sera très difficile de crédibiliser la nouvelle orientation du programme spatial, à moins qu'on assiste à un clash et à un revirement complet.
Nous en sommes tous curieux !
Car rien ne ferait plus mal aux USA que de perdre leur suprématie de l'exploration spatiale habitée !
En fait, ils l'ont perdue depuis des années.
Et il est bien tard déjà pour réagir. Ils n'ont plus de lanceurs man-rated, sont cloués au sol, doivent compter sur les Russes...
Pour le prestige, bonjour l'ambiance... Premiers sur la Lune... et avoir été incapables de pressentir l'après navette...
Ils ont eu 30 ans, 30 ans pour y penser.
Pauvre espace Américain...
Incompréhensible.
Restons optimistes, mais l'hérésie "navettes/ISS" a tout bousillé Sad
Revenir en haut Aller en bas
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011    Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeMar 23 Aoû 2011 - 21:29

Article intéressant (c'est en anglais):
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeMar 23 Aoû 2011 - 22:23

Très intéressant en effet.
J'ai comme l'impression que l'ère navette va être très prochainement démontée en pièce. Les détracteurs médias sont légions aux Etats-Unis...
Revenir en haut Aller en bas
lunarjojo

lunarjojo

Nombre de messages : 717
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 21/11/2010

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeMar 23 Aoû 2011 - 23:38

LM-5 a écrit:

Ce qui rejoint ce que je subodorais depuis longtemps et aussi mon analyse personnelle de ce que nous connaissons aujourd'hui du spatial US :
Apollo était un programme en avance sur son temps, dans le cadre d'un affrontement entre deux puissances, en pleine guerre froide.

Je vais chipoter un peu les propos de LM-5, qui adore de toute façon la contradiction Very Happy

Dire qu'un programme était en avance sur son temps suppose qu'il a été lancé trop tôt, et qu'il fallait attendre pour le démarrer. En général, une telle supposition (ça vient trop tôt) est vraie si la société n'est pas prête à recevoir ou à utiliser les idées et les produits trop tôt élaborés. Un exemple peut-être donné par l'écologie: les écologistes des années 1960 et 70 criaient dans le désert, personne ne les écoutait (je pense à René Dumont par exemple). Aujourd'hui, n'importe quelle entreprise se targue d'écologie, et tous les partis politiques en parlent. Un autre exemple d'idée trop en avance est le fameux rapport du club de Rome (1974), qui prédisait que la société industrielle ne pouvait durer éternellement du fait de l'épuisement des ressources et de la pollution. Il a reçu une volée de bois vert à sa sortie. Aujourd'hui, beaucoup s'inquiètent de l'épuisement des ressources (le pétrole en particulier) et du changement climatique du à la pollution.

Le problème avec Apollo est que s'il n'avait pas été lancé lorsque les conditions le permettaient (à savoir l'opposition est/ouest), il n'aurait certainement jamais été lancé, et aujourd'hui, les titres du portail seraient: mais quand se décideront-ils à aller sur la Lune? Apollo n'a pas été en avance sur son temps, Apollo a été le programme d'une époque; Apollo fut accepté par le peuple américain, même si certains trouvaient que c'était de l'argent jeté par la fenêtre. Il n'y a donc pas eu un refus d'Apollo, mais au contraire un élan patriotique.

Doit-on en conclure que si les mêmes conditions ne se répètent pas, un programme lunaire ne peut exister? Hélas oui. Aucune raison, qu'elle soit économique, militaire ou portant sur les supposées ressources ne justifie aujourd'hui un retour sur la Lune. Je ne vois que deux possibilités pour un retour lunaire. La raison patriotique pourrait à la rigueur provoquer un électrochoc (que feraient les Américains si les Chinois mettaient le pied sur l'astre des nuits?) Notons que cette raison est émoussée, car la Lune a déjà été visitée. L'autre raison est scientifique. Mais nos sociétés, qui pilotent uniquement sur le court terme, ne sont pas le bouillon de culture idéal pour éclore d'un programme lunaire.

Cordialement


Dernière édition par lunarjojo le Mer 24 Aoû 2011 - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeMer 24 Aoû 2011 - 15:42

Lunarjojo a écrit:
Citation :
Le problème avec Apollo est que s'il n'avait pas été lancé lorsque les conditions l'ont permis (à savoir l'opposition est/ouest), il n'aurait certainement jamais été lancé, et aujourd'hui, les titres du portail seraient: mais quand se décideront-ils à aller sur la Lune?
Très bien analysé Lunarjojo. De ce fait, aujourd'hui, c'est plutôt la perplexité qui domine... ce qui nous fait dire: quand se décideront-ils à retourner sur la Lune?
L'argument de la Lune déjà visitée il y a 40 ans traduit, à mon sens, beaucoup de mauvaise foi. Il y aurait en effet tellement de choses à explorer sur la Lune, et puis y retourner nous rapprocherait beaucoup plus sûrement de Mars (la Lune comme tremplin pour aller sur Mars). Je rappelle qu'il y a quelques années, lorsque le programme Constellation a été lancé, on trouvait plein de raisons de retourner sur la Lune. Même euphorie lorsqu'on lancé le programme navette. On lui trouvait alors plein de qualités et l'avenir paraissait assuré. Quand on a arrêté les vols Apollo, il n'y a guère eu de protestations non plus car on considérait, à l'époque, qu'une pause de quelques années était nécessaire, le temps pour les Américains de développer un nouveau matériel beaucoup plus performant. Une pause provisoire qui a duré jusqu'à aujourd'hui.
Finalement la politique spatiale des États-Unis a consisté, durant ces 40 dernières années, à affirmer ou décider une chose puis son contraire... et toujours de façon très convaincante. Relisez les articles d'il y a 10, 20, 30 ou 40 ans. On ne sait pas si on doit en rire ou en pleurer. Bon, j'exagère, mais si peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeJeu 25 Aoû 2011 - 16:21

lunarjojo a écrit:
LM-5 a écrit:

Ce qui rejoint ce que je subodorais depuis longtemps et aussi mon analyse personnelle de ce que nous connaissons aujourd'hui du spatial US :
Apollo était un programme en avance sur son temps, dans le cadre d'un affrontement entre deux puissances, en pleine guerre froide.

Je vais chipoter un peu les propos de LM-5, qui adore de toute façon la contradiction Very Happy
Hmm ? Hein ? J'adore la contradiction ? Comment ça ! Même pas vrai !Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 4520028

Mon cher Lunarjojo, la prochaine fois que nous nous verrons, nous enverrons nos dames faire du shopping ensemble, ce qui nous laissera au moins quatre ou cinq heures pour discuter d'espace à bâtons rompus, comme ce fut le cas la dernière fois !Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 4520028 Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeJeu 25 Aoû 2011 - 19:20

Gare aux bâtons Trinque !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeJeu 25 Aoû 2011 - 19:53

Explorer a écrit:
Gare aux bâtons Trinque !!!
Moi je bois le pastis, et Lunarjojo, l'eau ! Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 4520029
Revenir en haut Aller en bas
ASTRO BOY

ASTRO BOY

Nombre de messages : 166
Age : 49
Localisation : Rhone (69)
Date d'inscription : 24/10/2010

Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 11:59

Pour un jeune né en 2000, l'espace habité va sembler un peut morne pour les années à venir. La navette vient de s'arrêter, il n'y a pas d'objectifs clairs pour l'avenir, et la Semiorka est en "panne"...
Toute la période intéressante du spatial habité s'est déroulée entre 1960 et 1972. Beaucoup de progrès en si peu de temps, comme l'indique les commentaires de chacun d'entre vous.

Je suis bien sûr très passionné pour le spatial habité, et cependant, je me questionne:

Pourquoi envoyer des hommes sur la lune, mars, astéroïdes et points de Lagrange ...etc ... ?
En 1970, les robots et la miniaturisation en étaient qu'au début. Les vidéos envoyés par les sondes lunaires étaient médiocres et les mesures scientifiques assez peu précises.
L’intérêt d'envoyer des hommes sur la lune était grand, car l’interprétation de l'homme était utile. Ne serait-ce pour prendre en photo argentique les paysages, choisir des échantillons pertinents.
Idem pour réparer Hubble, un robot ne pouvait pas le faire !

Aujourd'hui, avec la modernisation extrême des sondes, j'ai du mal à trouver des arguments scientifiques pour envoyer l'homme sur la lune ...
Les sondes spatiales ne sont pas encore "intelligentes", et ne prennent pas d'initiatives, mais je suis convaincu qu'elles le feront bientôt.

Pour moi, l'homme dans l'espace est nécessaire pour réaliser des tâches que les robots ne peuvent pas faire, ou pour vivre sur d'autres mondes....

Une image qui me fait rêver
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 12:34

Très belle image cher ASTRO BOY, et qui fait surtout prendre conscience des mondes fabuleux qui peuplent l'espace.
Tout bien considéré, notre Humanité n'en est qu'à l'aube de l'astronautique, il y a tant de choses à découvrir !
Problème : l'espace habité va comme tu le sous-entends connaître dans les années à venir une grande crise de croissance, et un frein va être mis à notre volonté d'exploration. C'est logique dirais-je. L'accès à l'espace reste et restera encore pour longtemps très cher.
L'épopée lunaire et avant elle les premiers exploits spatiaux furent pour les plus anciens d'entre nous une gageure, et nous avons eu une chance inouïe de vivre ces évènements en direct. Ce qui fait que nos émotions restent intactes quand on repense avec nostalgie au programme Apollo, par exemple.
Souhaitons que ce monde deviendra meilleur, et que d'autres très grandes ambitions spatiales renaîtront dans un délai le plus court possible ! Ceci ne fait de toute façon aucun doute, car l'Homme a toujours été avide de découvrir.

Laissons faire le temps, nous verrons encore de grandes et très belle choses, j'en suis certain, même si nous serons alors de "vieux passionnés" !
L'espace restera pour nous tous, de toute manière, magique !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011   Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion, petite introspective de l'espace US en 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Astronautique USA-
Sauter vers: