Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le système immunitaire des astronautes est affaibli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3995
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Ven 18 Juin 2010 - 22:07

Dans l'espace, personne n'entend les lymphocytes crier
Citation :
La santé des astronautes pose un défi majeur aux équipes de la NASA. Lors de missions de longue durée dans l'espace, la physiologie des êtres humains est altérée. Les contraintes liées à l'impesanteur, le confinement de l'équipage, l'éloignement familial, le temps de travail élevé et l'absence de sommeil sont autant de causes de modifications de la santé des astronautes, dont la probabilité de développer une maladie est plus élevée que pour leurs homologues restés sur Terre.
Des études scientifiques ont montré que le système immunitaire des astronautes est affaibli lors de séjours dans l'espace. L'immunité innée et l'immunité adaptative sont modifiées, en particulier au niveau de la réponse lymphocytaire TH1/TH2 et de la réaction des macrophages.
En impesanteur, on observe également une réactivation des virus latents. Le virus de l'herpès, un indicateur sensible de la santé des astronautes peut réapparaître au cours de vols spatiaux sous la forme de poussées d'herpès, significatives d'une baisse de l'immunité. Le nombre de copies du virus Epstein Barr (EBV) augmente dans l'organisme durant un vol spatial, mais diminue à un niveau normal après le retour sur Terre. Des examens biologiques effectués chez des astronautes ayant effectués une mission en orbite montrent une augmentation de la concentration de cytomégalovirus (CMV) dans les urines, une augmentation de la concentration du virus de la varicelle-zona (VZV) dans la salive, celle-ci restant élevée même après un retour sur Terre. A cela s'ajoutent une multitude de pathogènes dont la virulence augmente dans l'espace, comme par exemple les salmonelles responsables d'intoxications alimentaires.
Il a été aussi montré qu'en impesanteur l'intérieur du corps humain était un environnement à "faible flux". Cela se manifeste par une modification de l'absorption des nutriments au niveau des microvillosités intestinales qui a pour conséquences de conduire à des anémies chez les astronautes.
Des souris dans l'espace
Des chercheurs de l'Université de l'Arizona ont mis en évidence que lors des vols spatiaux l'activité des gènes contrôlant la réponse immunitaire et la réponse au stress était modifiée chez des souris, ce qui aurait pour conséquences un risque accru de développer une pathologie.
Ty Lebsack, immunobiologiste à l'Université de l'Arizona et ses collaborateurs ont étudié le thymus, l'organe de sélection et de maturation des lymphocytes T, acteurs clés du système immunitaire. Ils ont comparé les profils d'expression génétique de thymus de quatre souris en bonne santé ayant passé treize jours à bord de la navette spatiale Endeavour lors de la mission STS-118, par rapport à des souris témoins restées sur Terre.
Les résultats montrent que dans le thymus des souris "astronautes", l'expression de 970 gènes est modifiée (régulation positive ou négative d'un facteur 1,5 ou plus) et l'expression de 12 gènes est significativement dérégulée chez ces quatre souris. Ces gènes interviennent dans le métabolisme des récepteurs aux glucocorticoïdes, les voies de signalisation des lymphocytes T, la régulation du stress, et l'apoptose. "Nous avons remarqué une tendance générale au sujet des gènes dont l'expression est modifiée par un vol spatial: Ils sont tous impliqués, d'une manière ou d'une autre, dans le développement, le contrôle et l'apoptose des cellules du système immunitaire", explique Ty Lebsack
Le processus d'apoptose (ou mort cellulaire programmée) joue un rôle essentiel dans le fonctionnement d'un organisme par exemple dans l'élimination des cellules qui ne sont plus nécessaires ou endommagées. Cependant, l'apoptose doit être strictement régulée au niveau du système immunitaire pour s'assurer que le processus ne deviendra pas incontrôlable. "Beaucoup de gènes dont l'activité est régulée à la baisse chez les souris "astronautes" jouent un rôle important dans le maintien de cet équilibre". Cela signifie qu' "à bord d'un vaisseau spatial vous observerez potentiellement une mort cellulaire plus importante en raison de ces différences", ajoute Ty Lebsack.
Ces résultats concordent avec les expériences menées sur Terre pour étudier comment la micropesanteur affecte les cellules immunitaires. Dans ces expériences, les scientifiques ont reproduit des conditions de micropesanteur à l'aide de clinostats, appareils qui utilisent la rotation pour réduire les effets de la gravité. Les études sur des cultures cellulaires en clinostats ont montré une mort cellulaire accrue des lymphocytes T.
En conclusion, l'ensemble des résultats de recherche tend à prouver que le système immunitaire des astronautes pourrait être significativement compromis dans l'espace. Entre les vols spatiaux qui affectent la sensibilité d'un équipage aux infections et les études montrant que les microbes prospèrent dans un environnement sans gravité, c'est un grand défi posé aux missions spatiales habitées vers des destinations lointaines comme Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Sam 19 Juin 2010 - 8:43

ces conséquences de la micropesanteur sur le système immunitaire sont étudiées depuis longtemps mais méritent effectivement d'être approfondies, alors que l'on ne dispose pas de moyens médicamenteux ou autres pour renforcer ce système

cependant, il faut tempérer les choses dans ce sens que jusqu'à présent les conséquencs cliniques ont été très limitées pour les astronautes, même ceux ayant subis des séjours prolongés. Peu d'entre eux ont développé des infections significativement dangeureuses (on pense à Apollo 13 et l'infection urinaire de Swigert ou Haise je ne sais plus mais dans des conditions environnementales particulières)

les conséquences à long terme après le retour sur terre n'ont pas été étudiées à ma connaissance (idem pour les cancers dans lesquels le système immunitaire joue un rôle majeur) mais de toutes façons le faible échantillonage d'astronautes ne permettrait pas de tirer des conclusions. Les astro ont plus de chances de mourir d'accident de la route que des conséquences immunitaires de leur vool spatial

ce n'est pas le point qui m'inquiète le plus dans l'optique d'une exploration martienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3995
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Dim 29 Sep 2013 - 5:43

L'intérêt des vols dans l'ISS ( dans la perspective de vols vers Mars ):
Citation :

Vivre dans l’espace affaiblirait le système immunitaire
24/04/2013

Les périodes prolongées dans l’espace présentent des risques pour la santé, affaiblissant le système immunitaire et la capacité du corps à éliminer des cellules cancéreuses, confirment de nouvelles recherches.

De longs séjours en apesanteur diminuent également la densité osseuse et atrophie les muscles, des phénomènes déjà bien connus. Mais « l’affaiblissement du système immunitaire en apesanteur mérite des recherches plus étendues », juge Marti Jett, directrice du programme des Systèmes biologiques intégrés au commandement médical de l’Armée de Terre américaine.

« En même temps les bactéries voient leur virulence augmenter » en apesanteur, ce qui explique pourquoi les plaies guérissent difficilement dans l’espace. Pour tenter de comprendre le mécanisme moléculaire et génétique derrière ce phénomène, elle a effectué avec Rasha Hammamieh, directrice adjointe de ce programme, une expérience avec des cellules humaines et une toxine virulente présente dans de nombreux pathogènes appelée Lipopolysaccharides (LPS) à bord d’un des derniers vols de la navette spatiale américaine en 2011.

Dysfonctionnement immunitaire

Après six jours dans l’espace en microgravité, les astronautes à bord ont soumis ces cellules au LPS. Mais avant cela, les cellules montraient déjà des caractéristiques génétiques typiques d’un dysfonctionnement immunitaire en apesanteur, indiquent ces chercheurs.

« Quand ces cellules ont été confrontées au LPS, responsable sur Terre de chocs sceptiques, elles n’ont pas très bien répondu », explique Marti Jett. « Ces cellules étaient tellement occupées à réagir à l’absence de gravité qu’elles pouvaient à peine lutter contre les pathogènes », ajoute-t-elle.

Cette étude a été dévoilée lundi à la conférence de "Experimental Biology" à Boston (Massachusetts, nord-est). Cette réaction rappelle celle des cellules immunitaires de soldats des forces spéciales américaines soumis au stress pendant un entraînement intensif, relève Marti Jett.

Arthrite, tumeurs et risque de dégénérescence neurologique

Ces chercheurs, dont l’étude a été publiée en 2012 dans la revue Genes and Immunology, avaient pris des échantillons de sang de ces soldats au début, pendant et à la fin de l’exercice, les testant à chaque fois avec des bactéries pour déterminer si des situations de combat affectaient le système immunitaire. « Ces soldats ne répondaient pas du tout à ces agressions bactériennes durant cet exercice... une faiblesse immunitaire similaire à celle qui se produit dans l’espace », souligne Mati Jett.

La microgravité altère aussi la régénérescence des vaisseaux sanguins et active les gènes impliqués dans l’arthrite et la croissance des tumeurs, précisent ces chercheurs. Être dans l’espace pourrait aussi accroître le risque de dégénérescence neurologique et d’autres problèmes liés à l’absence de gravité.

Par ailleurs deux études financées par la Nasa publiées le 10 avril et menées par le Centre du Cancer de la faculté de médecine de l’Université de Georgetown à Washington, révèlent que dans l’espace les radiations cosmiques bloquent la capacité des cellules intestinales de souris à éliminer certaines protéines qui augmentent nettement le risque de développer un cancer du colon.

Accélération du vieillissement

Ainsi « des séjours prolongés dans l’espace telle une mission vers Mars et des missions dans la Station spatiale internationale pourraient entraîner une accumulation des radiations émises par les rayons cosmiques chez les astronautes, un risque important pour leur santé à long terme », estime le Dr Kamal Datta du centre du Cancer Lombardi, un des auteurs de cette recherche. « Être dans l’espace est stressant » et accélère le vieillissement, commente le Dr Saralyn Mark, consultante médicale de la Nasa et auteur du livre « Médecine stellaire ». « Les astronautes font le tour de la Terre toutes les 90 minutes dans la Station spatiale, boulerversant leurs rythmes circadiens de veille et de sommeil, et tout cela avec une énorme charge de travail », ajoute-t-elle.
Source: http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/recherche-sciences/vivre-dans-l-espace-affaiblirait-le-systeme-immunitaire

L'occasion de saluer l'Américain Scott Kelly et le russe Mikhail Kornienko qui vont séjourner une année dans l'ISS: http://spatial.forumdediscussions.com/t2932-un-an-dans-l-iss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragatz

avatar

Nombre de messages : 217
Age : 39
Localisation : Ouest Atlantique
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Dim 29 Sep 2013 - 10:15

Dominique M. a écrit:
ces conséquences de la micropesanteur sur le système immunitaire sont étudiées depuis longtemps mais méritent effectivement d'être approfondies, alors que l'on ne dispose pas de moyens médicamenteux ou autres pour renforcer ce système

cependant, il faut tempérer les choses dans ce sens que jusqu'à présent les conséquencs cliniques ont été très limitées pour les astronautes, même ceux ayant subis des séjours prolongés. Peu d'entre eux ont développé des infections significativement dangeureuses (on pense à Apollo 13 et l'infection urinaire de Swigert ou Haise je ne sais plus mais dans des conditions environnementales particulières)

les conséquences à long terme après le retour sur terre n'ont pas été étudiées à ma connaissance (idem pour les cancers dans lesquels le système immunitaire joue un rôle majeur) mais de toutes façons le faible échantillonage d'astronautes ne permettrait pas de tirer des conclusions. Les astro ont plus de chances de mourir d'accident de la route que des conséquences immunitaires de leur vool spatial

ce n'est pas le point qui m'inquiète le plus dans l'optique d'une exploration martienne
C'était Haise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Dim 29 Sep 2013 - 12:23

J'avais lu, il y a bien longtemps, un article qui préconisait de créer des hôpitaux dans l'espace pour soigner certaines pathologies. L'époque semble bien révolue. Toutes ces études médicales m'apparaissent plutôt inquiétantes. Si l'on rajoute à cela le coût d'une d'une mission habitée vers Mars (hors de portée des agences spatiales), ce n’est pas demain la veille qu'on posera le pied sur Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Dim 29 Sep 2013 - 12:27

concernant le système immunitaire:

il y a incontestablement des effets délétères du séjour dans l'espace. l'étude citée est sans doute intéressante car il faut faire la part de ce qui revient à la micropesanteur, au stress, ou à d'autres facteurs (alimentation pourquoi pas?, radiations ...)

concernant le vieillissement accéléré

là il ne faut pas s'emballer, c'est sans doute très "vendeur" de dire que l'on vieillit plus vite dans l'espace (ça renvoie à la Relativité dans notre subconscient) ... déjà définir ce que c'est au niveau de l'organisme, au niveau cellulaire, au niveau de l'ADN? Ne pas assimiler vieillissement et réduction de l'espérance de vie par exemple.
Le domaine du vieillissement est tellement mal connu ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Dim 29 Sep 2013 - 12:30

Explorer a écrit:
J...Toutes ces études médicales m'apparaissent plutôt inquiétantes. .
ne pas confondre la peur d'un risque et la réalité ... avant d'envoyer des hommes dans l'espace on craignait plein de choses et on prenait beaucoup de précaution, ce n''est pas pour cela que tout se vérifie

tenons quand même compte de l'extraordinaire capacité de l'organisme humain (et pourtant je suis le premier à mettre en garde pour le voyage vers Mars .... )

Mais les choses doivent être démontrées ... c'est la difficulté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Explorer



Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 08/08/2011

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Dim 29 Sep 2013 - 17:28

Dominique M. a écrit:
ne pas confondre la peur d'un risque et la réalité ... avant d'envoyer des hommes dans l'espace on craignait plein de choses et on prenait beaucoup de précaution, ce n''est pas pour cela que tout se vérifie
Absolument, depuis les premiers vols humains que de chemin parcouru ! Je me souviens avoir lu des articles prétendant que jamais l'organisme humain ne supporterait un séjour de plus d'un mois dans l'espace et que le cosmonaute reviendrait avec des séquelles irréversibles. En 50 ans la médecine spatiale a considérablement progressé et nous avons suffisamment de recul aujourd'hui pour cerner les différentes pathologies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan de ducrocq
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3995
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Lun 30 Sep 2013 - 4:51

Dominique M. a écrit:
...
concernant le vieillissement accéléré

là il ne faut pas s'emballer, c'est sans doute très "vendeur" de dire que l'on vieillit plus vite dans l'espace (ça renvoie à la Relativité dans notre subconscient) ... déjà définir ce que c'est au niveau de l'organisme, au niveau cellulaire, au niveau de l'ADN? Ne pas assimiler vieillissement et réduction de l'espérance de vie par exemple.
Le domaine du vieillissement est tellement mal connu ....
Citation :
27.03.06 Le vieillissement prématuré des astronautes
 
D'ici 2018, la NASA a prévu de retourner sur la Lune pour s'y installer durablement et d'envoyer des hommes sur Mars, mais également sur des astéroïdes proches de la Terre avant de se lancer dans l'exploration profonde du Système Solaire.

Mais, quelques scientifiques s'inquiètent de cette présence permanente de l'homme au-delà du champ magnétique terrestre de sorte que les voyages dans l'espace pourraient avoir des effets néfastes bien plus importants que l'on ne le pensait sur la santé des astronautes en accélérant la vitesse de leur vieillissement. En cause, le rayonnement cosmique et ses particules. Ses explorateurs seront alors exposés sur de longues périodes, de plusieurs semaines à plusieurs mois, à un bombardement incessant de particules.

Jusqu'à aujourd'hui, ce risque est somme toute très limité pour les astronautes en activité autour de la Terre à l'intérieur de la navette spatiale et/ou de la Station spatiale internationale. Ils sont protégés par le champ magnétique protecteur de la Terre qui repousse dans l'espace les particules du rayonnement cosmique.

Vieillissement prématuré

Des études sur le vieillissement prématuré des astronautes sont en cours. Bien qu'elles confirment un lien de cause à effet entre le vieillissement humain et le rayonnement cosmique, nos connaissances sont limitées et fragmentées et butent sur la cause principale et probable de ce vieillissement prématuré, les télomères. Ces extrémités des chromosomes sont indispensables pour préserver l'intégrité du matériel génétique au cours du cycle cellulaire. Les scientifiques ont bien du mal à rassembler les pièces du puzzle alors qu'un faisceau d'indices les met en cause.

Les télomères

Les télomères sont les extrémités des chromosomes des eucaryotes, présentant des séquences répétées. On dit qu'ils constituent des horloges biologiques, car à chaque division cellulaire leur taille diminue. Cela est dû au fait que le complexe se chargeant de la duplication de la molécule d'ADN est incapable de copier les derniers nucléotides. Autrement dit les télomères décident de la durée de vie de nos cellules et sans ce fusible naturel, les cellules humaines pourraient continuer d'accroître et se diviser indéfiniment et perdurer indéfiniment.

Les conséquences des missions Apollo

Dans le cas des missions Apollo (1963 / 1972) où d'Apollo 8 à d'Apollo 17 30 astronautes ont voyagé au-delà du champ protecteur de la Terre, des études sur leur santé ont montré que certains symptômes du vieillissement, comme la cataracte, surviennent environ 7 ans plus tôt que les autres astronautes cantonnés à l'orbite basse.

La NASA est bien consciente de ce problème. Elle finance des programmes de recherches qui visent à trouver une parade à ce problème de dégénérescence des télomères en mettant au point un médicament contenant des molécules d'autoréparation en étant capable d'éviter, voire de corriger cette dégénérescence.
source: http://www.flashespace.com/html/mars06/27_03.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 63
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   Lun 30 Sep 2013 - 21:07

réparer les télomères abîmés ... le vieux rêve de l'humanité .... l'éternelle jeunesse

petite digression: on parle beaucoup de l'espérance de vie, du nombre inflationniste de centenaires ... notez que l'on ne vit pas plus vieux qu'il y a 100 ans, c'est seulement que beaucoup plus de personnes vivent vieilles ... nuance très importante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le système immunitaire des astronautes est affaibli   

Revenir en haut Aller en bas
 
le système immunitaire des astronautes est affaibli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Médecine spatiale-
Sauter vers: