Histoire, Actualité, Prospective
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 13:39

Dominique M. a écrit:
par contre pas de rue Sputnik ou de place Tereshkova à ma connaissance ....

quand à Shepard ou Glenn, les pauvres se retourneraient dans leur tombe si on baptisait une avenue de leur nom (ah? Glenn n'est pas mort???)

Komarov, Grissom, Chaffee et White doivent aussi faire parti des oubliés ....

et aux USA?

en Floride, il y a des avenues aux noms d'astronautes (notemment John Young a une immense et interminable avenue!) c'est le seul endroit des States que je connaisse ....

Dans les municipalités sus citées par Olivier, il y a des noms de lieux dédiés à Komarov

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 13:42

si on demande "rue ou place Armstrong" sur Google, on ne trouve pas grand-chose en France ...
Sad

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur


Nombre de messages : 4462
Age : 62
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 15:33

Patrick R7 a écrit:
[....Dans les municipalités sus citées par Olivier, il y a des noms de lieux dédiés à Komarov


applaudir applaudir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 17:06

dominique M a écrit:
en Floride, il y a des avenues aux noms d'astronautes (notemment John Young a une immense et interminable avenue!) c'est le seul endroit des States que je connaisse ....

A Orlando. Bien que né à San-Francisco Young a passé toute son enfance en Floride...

Patrick a écrit:
Dans les municipalités sus citées par Olivier, il y a des noms de lieux dédiés à Komarov

On ne peut pas trouver mieux qu'un héros de l'Union Soviétique ! wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 17:08

Patrick R7 a écrit:
si on demande "rue ou place Armstrong" sur Google, on ne trouve pas grand-chose en France ...
Sad

Si tu ajoutes le Neil, on en trouve pas mal ! wink

Sinon tu as Louis ou... Lance ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 17:23

Patrick R7 a écrit:
si on demande "rue ou place Armstrong" sur Google, on ne trouve pas grand-chose en France ...
Sad

Si tu ajoutes le Neil, on en trouve pas mal ! wink

SpaceNut a écrit:
Sinon tu as Louis ou... Lance ! geek

Je crois qu'il y a des lieux "Jacques Anquetil" mais, bien que peut intéressé par les choses cyclistes et tourdefrantesques, amha, cet Armstrong là n'est pas trop populaire chez nous mais, hélas, plus connu que notre cher Neil.

Quant à Louis, je ne serai pas surpris qu'il y ait une rue qq part ...

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet


Dernière édition par le Dim 18 Nov 2007 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 17:26

Patrick R7 a écrit:
Quant à Louis, je ne serai pas surpris qu'il y ait une rue qq part ...

Ce ne serait que justice ! Il y a bien une rue ou place Dalida vers Montmartre si je ne m'abuse !

Je pensais qu'en France il fallait être passé de vie à trépas pour avoir l'insigne honneur d'avoir une rue à son nom !
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 17:32

Patrick R7 a écrit:
Quant à Louis, je ne serai pas surpris qu'il y ait une rue qq part ...

Ce ne serait que justice ! Il y a bien une rue ou place Dalida vers Montmartre si je ne m'abuse !

SpaceNut a écrit:
Je pensais qu'en France il fallait être passé de vie à trépas pour avoir l'insigne honneur d'avoir une rue à son nom !

La rue a été nommée après sa mort et parce qu'elle demeurait à Montmartre, commune libre ; mais peut-être ignorais-tu la mort de Dalida ou, alors, c'est une blague au second degré ... wink

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 17:51

Patrick R7 a écrit:
La rue a été nommée après sa mort et parce qu'elle demeurait à Montmartre, commune libre ; mais peut-être ignorais-tu la mort de Dalida ou, alors, c'est une blague au second degré ... wink

Non, je ne fais jamais de blagues au second degré ! wink

Il s'agissait de deux réflexions sans aucun lien entre elles !

Ma deuxième remarque fait référence à Neil Armstrong qui a donné son nom a des rue alors qu'il est toujours vivant... Il me semblait, je ne sais pas pourquoi, qu'en France, on ne donnait à des rues etc... que des noms de personnes disparues ...
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 17:58

Patrick R7 a écrit:
La rue a été nommée après sa mort et parce qu'elle demeurait à Montmartre, commune libre ; mais peut-être ignorais-tu la mort de Dalida ou, alors, c'est une blague au second degré ... wink

SpaceNut a écrit:
Non, je ne fais jamais de blagues au second degré ! wink

Il s'agissait de deux réflexions sans aucun lien entre elles !

Ma deuxième remarque fait référence à Neil Armstrong qui a donné son nom a des rue alors qu'il est toujours vivant... Il me semblait, je ne sais pas pourquoi, qu'en France, on ne donnait à des rues etc... que des noms de personnes disparues ...

C'est l'impression que ça donne, en tout cas

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 12 Nov 2007 - 18:16

Patrick R7 a écrit:
C'est l'impression que ça donne, en tout cas

Désolé ! J'avais sauté une ligne, j'aurais dû poster deux fois !
Revenir en haut Aller en bas
Gene Paul



Nombre de messages : 1171
Age : 47
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Mar 22 Jan 2008 - 18:55

Je viens de terminer le livre de P Baland de Spoutnik à la Lune et il faut reconnaître que c’est une référence française sur la période course a la lune des années soixante coté soviétique.
Le prestige Soviétique de cette époque en prend un sacré coup avec des échecs dissimulés à la pelle et annoncés quand tout commencé bien ou ajustée pour le prestige, même si la mission avortée.
Le communisme dans toute sa splendeur de propagande au service du parti.
C’est incroyable le pourcentage de réussite Américain par rapport au même programme avec des nouveaux outils semblable en apparence mais techniquement et technologiquement différent…
Il en ressort que les russes n’auraient jamais atteint la Lune humainement même avec la meilleur volonté du a une très mauvaise organisation sur des missions »trop » variées.
Je me demande si les pays actuels comme la Chine ne part pas sur le même principe pour la colonisation lunaire.
Les sources de cet ouvrage étant des références publiées et reconnus outre atlantique l’auteur a fait de bon chapitre clair sur cette histoire cachée, agréable à lire et à comprendre.
Dorénavant il y a le livre de C Lardier L’Astronautique Soviétique (que je vais relire pour comparer) et celui-ci comme référence et je rajouterais pour les photos : Baïkonour la Porte des Etoiles.
Qui a The soviet space race with Apollo ? Est il d’une lecture facile a traduire?

Ps : les petites erreurs cité plus haut dans le sujet sont minime et de plus n’étaient pas nécessaire comme précision dans le texte….une petite erreur de l’auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Dominique M.
Administrateur


Nombre de messages : 4462
Age : 62
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Mar 22 Jan 2008 - 19:30

vu vos commentaires élogieux, je ne vais pas tarder à mettre ce bouquin à mon chevet...

"l'astronautique soviétique" est différent, en fait beaucoup plus axé technique et de lecture plus ardue, voir rébarbative (je me souviens que je ne lisais que quelques pages à la fois) alors que "de Sputnik à la lune" semble se lire comme un roman; les deux sont sans doute complémentaires

d'accord pour "Baïkonour, la porte ..." plus romantique, imagé mais plus superficiel ..... complémentaire des 2 autres

je ne connais pas "soviet space race..." mais plutot "Challenge to Apollo" de Siddiqui qui est une vraie bible mais difficle à lire de bout en bout

et celui qui lit "Soyuz" de Hall & Shayler en plus de tout cela pourra commencer à dire qu'il connait un peu l'astronautique soviétique ... wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Mar 22 Jan 2008 - 19:56

Gene Paul a écrit:
Je viens de terminer le livre de P Baland de Spoutnik à la Lune et il faut reconnaître que c’est une référence française sur la période course a la lune des années soixante coté soviétique.
Le prestige Soviétique de cette époque en prend un sacré coup avec des échecs dissimulés à la pelle et annoncés quand tout commencé bien ou ajustée pour le prestige, même si la mission avortée.
Le communisme dans toute sa splendeur de propagande au service du parti.
C’est incroyable le pourcentage de réussite Américain par rapport au même programme avec des nouveaux outils semblable en apparence mais techniquement et technologiquement différent…
Il en ressort que les russes n’auraient jamais atteint la Lune humainement même avec la meilleur volonté du a une très mauvaise organisation sur des missions »trop » variées.
Je me demande si les pays actuels comme la Chine ne part pas sur le même principe pour la colonisation lunaire.
Les sources de cet ouvrage étant des références publiées et reconnus outre atlantique l’auteur a fait de bon chapitre clair sur cette histoire cachée, agréable à lire et à comprendre.
Dorénavant il y a le livre de C Lardier L’Astronautique Soviétique (que je vais relire pour comparer) et celui-ci comme référence et je rajouterais pour les photos : Baïkonour la Porte des Etoiles.
Qui a The soviet space race with Apollo ? Est il d’une lecture facile a traduire?

"SI" ... voilà, en résumé, ce qu'on peut dire du programme lunaire soviétique. Ils avaient incontestablement les moyens d'y arriver, depuis les premiers projets de Sergueï (un ami, Korolev wink ) de "train lunaire" jusqu'à la N-1. C'est comme si les américains avaient maintenu la compétition entre la Navy, l'Army et l'USAF pour leur programme spatial : ils n'auraient jamais atteint la Lune. La N-1 étaient un très bon projet ... mal gérer. A telle enseigne que les moteurs NK-33/43 sont toujours admis comme d'excellents moteurs. N'oublions pas que les échecs de la N-1 sont dus à des causes stupides (du même niveau que celle qui a fait échoué le premier lancement d'Ariane-5). Le système politique dirigeait tout et le vers était dans le fruit (ou, du moins, dans le verre de Vodka) et quand on voit ou aperçoit aujourd'hui ce que l'URSS a développé comme systèmes, moyens, idées, etc . on a conscience :
1- d'un gâchis énorme
2- que nous sommes passés à côté d'une ère spatiale, d'une sorte d'âge d'or, qu'il sera difficile de retrouver.

Concernant la traduction, il n'y a pas de pb ; le vocabulaire américain de ce genre d'ouvrage est facilement maîtrisable pour peu qu'on prenne un bon dico et qu'on s'y colle. Ce serait tellement dommage de passer à côté de tous ces livres qu'on ne trouve pas chez nous (ni chez les russes, d'ailleurs)

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Mar 22 Jan 2008 - 19:57

Dominique M. a écrit:
vu vos commentaires élogieux, je ne vais pas tarder à mettre ce bouquin à mon chevet...

"l'astronautique soviétique" est différent, en fait beaucoup plus axé technique et de lecture plus ardue, voir rébarbative (je me souviens que je ne lisais que quelques pages à la fois) alors que "de Spoutnik à la Lune" semble se lire comme un roman; les deux sont sans doute complémentaires

d'accord pour "Baïkonour, la porte ..." plus romantique, imagé mais plus superficiel ..... complémentaire des 2 autres

je ne connais pas "soviet space race..." mais plutot "Challenge to Apollo" de Siddiqui qui est une vraie bible mais difficle à lire de bout en bout

et celui qui lit "Soyuz" de Hall & Shayler en plus de tout cela pourra commencer à dire qu'il connait un peu l'astronautique soviétique ... wink

D'accord sur tout
applaudir Smile

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DoubleMexpress
Administrateur


Nombre de messages : 1627
Age : 40
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Mer 23 Jan 2008 - 9:00

Moi je dis quand même .....

Gene Paul a écrit:
.... Le prestige Soviétique de cette époque en prend un sacré coup avec des échecs dissimulés à la pelle et annoncés quand tout commencé bien ou ajustée pour le prestige, même si la mission avortée.
Le communisme dans toute sa splendeur de propagande au service du parti.
C’est incroyable le pourcentage de réussite Américain par rapport au même programme avec des nouveaux outils semblable en apparence mais techniquement et technologiquement différent…
....

Le pourcentage de réussite américain (des tous débuts) n'est pas brillant non plus ... si on prend en compte les tirs (en tant que missiles) des Atlas, Thor, ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astronaute.be
Gene Paul



Nombre de messages : 1171
Age : 47
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Mer 23 Jan 2008 - 19:27

je prends en compte à partir des vols Mercury,voir Gemini,le debut de la vrai conquete lunaire avec un programme dans la durée, contrairement aux soviétiques .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Mer 23 Jan 2008 - 19:44

Gene Paul a écrit:
je prends en compte à partir des vols Mercury,voir Gemini,le debut de la vrai conquete lunaire avec un programme dans la durée, contrairement aux soviétiques .
il faut tout de même considérer que le vaisseau "Soyouz" a été prévu dès le départ comme vaisseau universel (8 et 11 km/s) et même, en association avec les vaisseaux Vostok et Sever (qui n'a jamais vu le jour) pour constituer ces fameux "trains lunaires" qu'envisageaient Korolev.

Je dirai que Mercury était pour les américains le vaisseau minimum pour envoyer et récupérer un spationaute et que Gemini était le vaisseau minimum , inspiré de Mercury, pour mettre au point les méthodes de RV nécessaires aux vols lunaires selon le schéma du lanceur lourd le moins lourd, cad nécessitant une escale et une scission du vaisseau en orbite lunaire.

Aussi bien Von Braun que Korolev ont toujours pensé aux vols lunaires, même si Von Braun n'était pas impliqué dans les programmes Mercury et Gemini.

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gene Paul



Nombre de messages : 1171
Age : 47
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Jeu 24 Jan 2008 - 19:31

Soyouz devait servir de vaisseaux modulable pour les besoins humain pacifique ou militaire de l’URSS.Il aurait été choisit car il était plus moderne que le Vostok et faute de mieux, utiliser pour la mission lunaire.Etait il capable de remplir cette mission en temps voulut ? J’en doute et le module d’atterrissage n’était qu’à l’état d’ébauche (ou de maquette).Plusieurs train lunaire ont étaient construit mais est ce qu’ils étaient utilisables pour une mission lunaire si la N1 avait réussi une mise en orbite d’attente au bout de 2 essaie ? Un équipage étant envoyé par la suite pour le rejoindre.Il aurait fallut plusieurs tir réussi de N1 ce qui est peu probable a cause de sa configuration et les système électronique de l’époque (pas de calculateur informatique).
Les projets ne sont pas clair sur ce point.
La chance n’est pas suffisante pour alunir et les américain s’en ont donné les moyens d’où leur réussite.
A propos de la N1 je ne suis pas sure qu’un lanceur actuel composé de 30 moteurs style R7 puisse fonctionner de manière satisfaisante avec les systèmes actuels de contrôle.
Sans oublier un 2 ème étage du même type à 8 moteurs.Ce serait intéressant que des ingénieurs actuel se penche sur cette configuration chaotique.
Cette période pose beaucoup de question et ce livre est parfait pour un début….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Ven 25 Jan 2008 - 9:02

Gene Paul a écrit:
Soyouz devait servir de vaisseaux modulable pour les besoins humain pacifique ou militaire de l’URSS.Il aurait été choisit car il était plus moderne que le Vostok et faute de mieux, utiliser pour la mission lunaire.Etait il capable de remplir cette mission en temps voulut ? J’en doute et le module d’atterrissage n’était qu’à l’état d’ébauche (ou de maquette).Plusieurs train lunaire ont étaient construit mais est ce qu’ils étaient utilisables pour une mission lunaire si la N1 avait réussi une mise en orbite d’attente au bout de 2 essaie ? Un équipage étant envoyé par la suite pour le rejoindre.Il aurait fallut plusieurs tir réussi de N1 ce qui est peu probable a cause de sa configuration et les système électronique de l’époque (pas de calculateur informatique).
Les projets ne sont pas clair sur ce point.
La chance n’est pas suffisante pour alunir et les américain s’en ont donné les moyens d’où leur réussite.
A propos de la N1 je ne suis pas sure qu’un lanceur actuel composé de 30 moteurs style R7 puisse fonctionner de manière satisfaisante avec les systèmes actuels de contrôle.
Sans oublier un 2 ème étage du même type à 8 moteurs.Ce serait intéressant que des ingénieurs actuel se penche sur cette configuration chaotique.
Cette période pose beaucoup de question et ce livre est parfait pour un début….

Ouh la la ... :blink: Smile

Le Soyouz n'a pas été réalisé faute de mieux, Gene ; il était l'adéquation parfaite des perspectives d'alors.
Et, même aujourd'hui, il est assez bien adapté au transport d'un équipage de trois spationautes pour des liaisons vers l'ISS.

Quant au pilotage des multimoteurs, bien au contraire, l'informatique d'aujourd'hui en permettrait un bien meilleur contrôle.

Il existe pas mal de fusées multimoteurs, ne serait-ce que la Semiorka.

Comme on l'a montré déjà ici, on peut tirer un meilleur rendement d'un petit moteur que d'un grand (notamment la pression de chambre, donc la température et donc l'impulsion spécifique); de plus, cela permet de réduire la hauteur de la partie propulsion et donc de diminuer la masse totale de l'étage

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gene Paul



Nombre de messages : 1171
Age : 47
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Ven 25 Jan 2008 - 19:40

Je ne pense pas que le Soyouz a cette époque avait des perspectives a long terme autre que sur le papier pour l’avenir, on voulait lui donner le rôle de vaisseau de transport adaptable à différentes missions possible dont la desserte de station spatiale seul recours aux russe après l’échec lunaire, pour redorer leur blason, la course au temps cumulés en orbite face à l’amérique.Ce type de vaisseau intéressé sûrement plus l’état au niveau militaire que son utilité pacifique .Son utilisation toujours actuelle prouve qu’ils avaient raison,mais ils ont tenté l’utilisation de navettes par la suite,le Soyouz n’étant qu’un palliatif dans leur projet.
Ils n’ont pas réussit la voie américaine et ce n’est pas plus mal pour eux…
C’est après la course à la Lune qu’il fut finalement utilisé pour les premières stations.
Globalement ce que je veux dire c’est que les projets lunaire hors survol, étaient plus théoriques que réellement réalisable à cette époque.

C’est juste une réflexion, mais a la vue de la concurrence entre les principaux constructeurs de moteurs, de fusées et de vaisseau comme Soyouz et les différents seuils de décision jusqu’au sommet du parti j’ai du mal à admettre un programme cohérent pour l’URSS.
L’abandon de la Lune a eu lieu très vite du a un manque de moyens technologiques et de volonté, pour cause de seconde place.
D’après l’auteur le document concernant le projet de débarquement lunaire n’a pas était encore déclassifié du secret et il est possible que cette entreprise lunaire soviétique n’était pas une priorité mais un essai face a l’Amérique comme la fin l’a prouvé, puisque abandon total du programme lunaire. Bien sur il faut mètres de coté tout ce qui a était dit ou écrit habituellement souvent évasif.
C’est ce qui ressort de cette ouvrage assez clairement et semble t il assez logiquement vu le déroulement technologique et politique de cette entreprise spatiale Russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Gene Paul



Nombre de messages : 1171
Age : 47
Localisation : Macon 71
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Ven 25 Jan 2008 - 19:43

Patrick R7 a écrit:


Il existe pas mal de fusées multimoteurs, ne serait-ce que la Semiorka.Comme on l'a montré déjà ici, on peut tirer un meilleur rendement d'un petit moteur que d'un grand (notamment la pression de chambre, donc la température et donc l'impulsion spécifique); de plus, cela permet de réduire la hauteur de la partie propulsion et donc de diminuer la masse totale de l'étage

Un premier étage de 8 moteurs je veux bien, mais un second ce n’est peut êtres pas si évident que cela.Une mise a feu a la verticale et progressive est contrôlable plus facilement qu’un second étage a pleine vitesse en mode incliné…
Il me semble que le débit des moteurs donc leur puissance ne soit pas contrôlable individuellement en pleine action (toujours actuellement ?) d’où l’utilisation par paire pour la N1 en cas de problème ou de déséquilibre
Avoir un étage de 30 moteurs non largable même utilisé en 2 partie c’est autre chose que le fonctionnement de la R7 comme la Proton, sans poids mort tout au long de son vol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/genepaul/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Dim 27 Jan 2008 - 22:11

Gene Paul a écrit:
D’après l’auteur le document concernant le projet de débarquement lunaire n’a pas était encore déclassifié du secret et il est possible que cette entreprise lunaire soviétique n’était pas une priorité mais un essai face a l’Amérique comme la fin l’a prouvé, puisque abandon total du programme lunaire. Bien sur il faut mètres de coté tout ce qui a était dit ou écrit habituellement souvent évasif.
C’est ce qui ressort de cette ouvrage assez clairement et semble t il assez logiquement vu le déroulement technologique et politique de cette entreprise spatiale Russe.

L'ouvrage précise que l'abandon de la N1 n'est intervenu qu'en 1976, donc 7 ans après Apollo 11, et que le programme du "Compexe lunaire" de Glouchko a immédiatement pris le relais. Si c'est vrai, cela ressemble tout de même à une priorité.

L'imbrication de la politique et du spatial y prend en tout cas des aspects halucinants et d'une portée assez générale entre politique de prestige et politique tout court
Revenir en haut Aller en bas
Patrick R7
Administrateur


Nombre de messages : 9923
Age : 71
Localisation : Forêt de Marly le roi
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Lun 28 Jan 2008 - 8:23

chris pinell a écrit:
... L'imbrication de la politique et du spatial y prend en tout cas des aspects halucinants et d'une portée assez générale entre politique de prestige et politique tout court
+1

_________________
"Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horacio, qu'on ne l'imagine dans les rêves de votre philosophie", Hamlet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique M.
Administrateur


Nombre de messages : 4462
Age : 62
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland   Jeu 13 Mar 2008 - 21:39

je viens d'en achever la lecture et voici mon commentaire:

"Pierre Baland a écrit un livre difficile, non pas pour le lecteur, à qui il a rendu la lecture de l'histoire des vols spaciaux soviétiques des années soixantes d'une facilité déconcertante, mais par la tâche accomplie. En effet, la description chronologique de l'activité spatiale de cette période n'est pas si aisée. Et il y a parfaitement réussi, replaçant avec brio cette aventure dans son contexte politico-industriel.

Mais, malgré cela, cet ouvrage m'a profondément déçu et je dirais même parfois choqué.

Le système soviétique, ses dirigeants, les scientifiques et même jusqu'à Korolev, y sont souvent caricarutés.
Comment peut-on imaginer des dirigeants soviétiques aussi "débiles", incultes et ignards.
Je veux bien que monsieur K. n'ai pas été un grand spécialiste de la chose spatiale, mais doit-on pour cela le faire passer pour un imbécile?
Je veux bien que les choix de Korolev aient été à certains moments criticables à posteriori, mais il ne trouve grâce auprès de l'auteur que dans les dernières pages.
Je veux bien que les Soviétiques aient eu des années de retard sur la technologie américaine, mais le pragmatisme et le réalisme de leurs options techniques leur ont permis tant de réussites.

Bien sûr, il leur fallait 10 essais pour une réussite! Bien sûr ils ont joué la carte du secret, parfois du mensonge. Mais pourquoi insister tant sur les échecs et ravaler les succès à des coups de poker ou de chance quasi systématiquement?

Et que dire des quelques références à la spationautique américaine, si ce n'est qu'elle est présentée avec le même esprit caricatural, mais à l'inverse cette fois. Ici, tout est tout bon, tout beau .... Quelle présentation simpliste et parfois erronée sur certains points.

Dommage monsieur Baland. Votre livre est remarquable par certains aspects, spécialement la description purement historique et chronologique, et il faut l'avoir lu .... mais avec un esprit critique et beaucoup de recul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Livre : "De Spoutnik à la Lune" de Pierre Baland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bibliothèque astronautique-
Sauter vers: